Au bout de sa vie

Signaler
-
Messages postés
95419
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
-
Bonjour,
J ai 39ans j ai 4enfants je vis une relation tumultueuse avec un homme de 34 ans depuis 2 ans 1/2 que j aime passionnément comme je n ai jamais aimé auparavant mais Il me torture psychologiquement. Depuis que je le fréquente ma vie se détruit petit a petit : j ai divorcé, perdu la garde de mes enfants, quitté ma maison, rompu avec mes amies, plus de travail, j ai des soucis d argent.
Je me sens vide épuisée je n ai plus de personnalité il m ecrase perpetuellement me manque de respect, est autoritaire toujours ds la critique négative. Et pourtant je n arrive pas a m en séparer alors que je sais qu il est colérique malhonnête irrespectueux. ... etc
Je sais plus comment vivre ainsi car parfois il peut être un prince charmant. Bref je suis anéantie par cet amour noir je pleure et je pleure tellement de fois. Je ne pense qu' a quitter ce monde seul remède pour en finir avec cette souffrance qui me ronge mais je l aime tellement.

12 réponses

Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Bonjour.

Cette situation qui n'est pas si exceptionnelle nécessite une aide extérieure professionnelle avec un(e) Médecin-Psychiatre car tu vis sur la pente descendante depuis trop longtemps déjà.

Après avoir tout perdu il reste maintenant à chercher à tout reconstruire et c'est tout-à-fait possible mais cela prendra du temps et de l'énergie même si tu n'en as plus beaucoup actuellement.

Prend donc contact le plus vite possible avec un CMP (Centre Médico Psychologique) qui peut t'offrir un accompagnement pour sortir de cet état de déprime +++

Il y a donc une solution moins radicale que de sortir de ce monde c'est bien de sortir de cette relation que tu vis au plus mal.

Voilà un lien vers un article de Santé-Médecine dans lequel tu trouveras des information au sujet des CMP ainsi que des adresses : https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
Les consultations y sont gratuites et confidentielles.

Voir dans cet article quand les CMP sont ouverts.

Si tu te sens si mal au point de penser au suicide n'hésite pas d'appeler le SAMU, le 15. Ces professionnel(le)s de la santé viendront te rencontrer et trouveront avec toi les meilleures solutions dans l'immédiat.

Merci de me répondre.
bonjour je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, il est sorti chez ses amis alors que nous nous etions pas vu depuis une semaine et la nous en avions la possibilité mais il a préféré aller chez eux plutôt de que passer un moment avec moi, il m'a ignoré comme a son habitude au point de couper son tel, il ne m'a pas informé quand il est rentré chez lui (il habite à 300m de chez moi, je suis allée jeter un oeil a10h il y a son auto), je suis encore et toujours en pleure et ca m'ennuie que mes enfants (présents cette semaine) me voient ainsi.

je suis suivie par le cmp à raison d'une seance tous les 15 jours depuis un an mais je ne trouve pas d'amelioration.

Les idées noires sont toujours aussi présentes j'ai meme été jusqu'à publier sur mon profil FB des images de comment se suicider (expres a son attention pour qu'il réagisse).

Aujourd'hui il fait un soleil magnifique mais je reste enfermée dans l'obscurité de ma chambre je n'ai envie de rien sauf d'en finir : a qui pourrais-je manquer après tout ? j ai pris de l'alprazolam me ça ne me fait aucun effet, je n 'arrive pas à me calmer.

cordialement
Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Dans ce cas et comme tu parais vraiment en grande souffrance appelle le SAMU (le 15) comme je l'ai cité plus haut.
depuis 5 mois la situation ne s'est pas améliorée
mon copain m'a quitté depuis Aout cela allait de mal en pire. Nous avons maintes fois tente de parler mais rien y fait nous ne sommes pas compatibles nous le savons tous les deux. le couperet est donc tombé : je ne peux pas vraiment dire que je suis surprise mais je souffre tellement je me sens anéantie, je réalise pas que cette fois c est la bonne. je pleure toute la journée, je n'ai ni travail ni amis mes enfants vivent avec leur père je ne les voient qu'un we sur 2 et je ne suis pas très maternelle de toute facon (c'est pourquoi il a l'a garde) ; je vois un therapeute et spychiatre mais rien y fait la douleur est toujours aussi intense : je me demande si je pourrais tomber encore plus bas ou si j'ai atteinds le fond ; j'ai des idées suicidaires : les pompiers sont dejà intervenus et m'ont emmené a l hopital qq heures plus tard j'étais sortis. l'autre nuit en pleine crise j'ai pris les ciseaux et coupé moi meme mes cheveux longs tout court à la "garçonne" j'ai du aller chez une coiffeuse arranger les degat et j'ai une coupe en brosse. l autre nuit j'ai tapé tapé tapé contre le canapé et j'ai des enormes bleus sur les tibias. il y a peu j'ai passé une ceinture autour de mon cou et cherché un endroit pour me prendre mais rien trouvé. la semaine dernière en pleine rue je me suis effondrée je me suis assise par terre contre une porte les passants s arretaient mais je ne voulais rien seulement pleurer comme à cet instant. je n'arrive plus a vivre a me calmer à me changer les idées. je suis une loque j ettouffes je suffoques je suis épuisée. aujourd'hui je n'arrive meme pas à me lever cela fait des heures que je pleure a chaudes larmes
Messages postés
16196
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
818
Bonjour jujudange
Quand un couple cesse d'exister il y a toujours un qui souffre terriblement, celui ou celle qui subit la séparation.
La vie a 2 n'est pas toujours facile, parfois même intenable, alors quand cela est, le mieux est de comprendre et assimiler qu'il n'y a plus que la séparation pour enfin mettre un terme aux souffrances continuelles, bien sur en endurant encore de la souffrance mais juste le temps de se retourner, oublier, se reconstruire pour reconstruire autre chose.
Tu le dis toi même et tu l'as compris que vous 2 il y avait trop de chose qui vous sépare, ce qui devait arriver, arriva.
L'amour ça se donne mais ne de prend pas, cet homme a reprit se qu'il t'avait donné car le couple ne lui convenait plus. Chacun est libre de décider de sa vie, et pour cela, parfois quitte a faire mal pour retrouver son bien-être personnel. Tu ne peux en vouloir a cet homme d'avoir repris sa liberté puisque vous 2 ça n'allait plus, en tout cas encore plus pour lui que pour toi, puisqu'il t'a quitté. C'est la vie. Tu ferais la même chose et sans état d'âme si c'est toi qui perdais l'amour que tu aurais pour un homme et que tu ne veux rester avec lui.
Oui c'est très difficile, mais il faut accepter pour pouvoir passer réellement a autre chose. Penser repenser et tourner toujours autour de cette histoire morte et sans éspoir, empêche de penser a se reconstruire.
La vie ne s'arrête pas après cela, la vie reprend et l'amour aussi toujours plus fort avec la prochaine personne trouvée. Tu as 39 ou 40 ans, tu as encore tellement de temps pour être heureuse. Acceptes cet échec et penses a demain. Rare son les couples qui font la vie entière de nos jours, cela t'est arrivé aussi comme a tant d'autre, et comme tant d'autre tu rebondiras si tu acceptes que cet homme avait le droit de disposer de sa vie, car il ne t'appartenait pas.
N'oublies pas de reprendre contacte avec ton psy, mais ne te reposes pas seulement sur lui pu elle pour sortir la tête de l'eau. Si tu ne fais pas de réels efforts aussi, tu auras du mal a avancer. Tu dois avoir la volonté de passer ce cap difficile, pour y arriver.
Ta vie n'est pas finie, c'est juste une histoire, une page qui ce sont tournées, a toi de re-ouvrir une autre page pour une nouvelle et belle histoire
Courage.
Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Bonjour

Du même avis que l'avis de lekabilien.

Appelle le psy dès demain matin pour avancer ton prochain rendez-vous et discuter de ces idées de désespoir et d'un vécu d'abandon.
Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Hello

Pas de réponse .....

Tu ne retrouves pas la question.
Je vais la remonter dans ce fil.
J ai rdv ts les jeudi.
Je sais plus quoi dire plus quoi penser, je suis fatiguée de tout à un tel point. Tous les dimanches soir je me fais du mal signe ds la semaine de ma souffrance...bref faut que je respire...
Merci de vos réponses
Messages postés
16196
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
818
Tu veux dire quoi... "Tous les dimanches soir je me fais du mal signe ds la semaine de ma souffrance...bref faut que je respire"
Je l ai cite précédemment (couper les cheveux, taper le canapé, se cinturer la gorge, boire...)
Je suis vraiment épuisée j ai pleuré toute la journée j en peux plus.
Je coupe mon tel.
Bonsoir et MERCI
Messages postés
16196
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
818
Mais...tu dis que tu as divorce mais plus bas, que tu n'arrives pas a t'en séparer malgré tout ce qu'il te fait subir.
Tu veux dire que tu es toujours avec lui ?
Bonjour non vous avez mal compris mon premier message (relisez le) Je vivais avec un homme qui m a fait divorcer pour vivre avec lui. Et quand j ai cédé le prince charmant c est peu a peu transformé en pervers narcissique j étais sous sa coupe.
J ai reussi a déménager de chez lui ( ds son dos et me suis installée seule) mais ns avons poursuivis notre histoire aussi difficile fût-elle jusqu a cette rupture récente. C est un démon qui a tout brise dans ma vie mais je l ai dans la peau je suis comme hypnotisée et cet abandon m est insupportable.
Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Bonjour.

Tu cites: " C est un démon qui a tout brise dans ma vie mais je l ai dans la peau je suis comme hypnotisée et cet abandon m est insupportable."

C'est donc de cela qu'il faut parler avec le psychiatre ... ta grande difficulté à décider par et pour toi-même et de tous ces moyens (Facebook etc...) que tu emploies pour faire revenir une personne malgré toute la
" méchanceté " qu'il paraît démontrer, d'après tes dires.

Il y a donc probablement un très grand problème d'affirmation de toi, d'estime de toi-même qui fait partie de ton vécu personnel.
Messages postés
16196
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
818
Bonjour

Mais, on fait tous des erreurs, il faut les assumer et arrêter de se voiler la face. Mais toi, tu continues a t'accrocher a ce "démon", au lieu de tout lacher, car il te détruis et tu le vois très bien.
Un couple c'est du partage. De l'amour. Tout doit être réciproque, si cela n'est pas, mieux vaut souffrir même violemment un moment et mettre fin a se couple qui te fera souffrir toute ta vie.
Aies ce courage de verser des larmes d'adieux pour recontruire, et non pas des larmes pour un homme qui n'en vaut pas la peine. Qui n'a pas su te comprendre et te rendre heureuse. Tu as le temps d'être heureuse, tu as le temps de reconstruire pour de longues années. J'avais plus de 15 ans de plus que toi lorsque cela m'est arrivé, bien sur nous sommes tous, toutes differents, chacun passera ces moments difficiles avec sa "résistance" personnelle, mais la finalité et la même pour toutes et tous, une fois le cap passé, la vie reprend de plus belle et l'amour que toutes et tous cherchons ardemment, on le retouve, on est heureux (se). La vie, l'amour, l'épanouissement, ne s'arrêtent pas définitivement lorsqu'un couple se meurt, tous renait de plus belle si on fait ce qu'il faut pour ça.
Ton homme n'en vaut pas la peine, tu as tout quitter pour lui pour quelle reconnaissance ? Alors cesses d'avoir des larmes pour lui, il n'a fait que ton malheur.
Que ton erreur te serve de leçon, avant de prendre quelque chose qu'on te propose, réfléchies a ce que tu as et que tu perdras. Tu es tombée dans le piège d'une relance de nouveaux sentiment, mais tout a une fin, même restant avec cet homme, la lassitude aurait surgit un jour, car ça ne tient qu'a soi et la personne qui nous aime soit de se laisser aller, soit veiller sur le couple. Avec ton ton mari, celui que tu as quittée, vous vous êtes laissé endormir par la facilité, et ce nouvel homme t'a bien endormi pour te laisser avoir.
Réveilles toi, tu as fait des erreurs comme toutes et tous a qui ça arrivent, comme toutes et tous tu le payent, mais cela est aussi une bonne leçon d'apprise pour comprendre et savoir réagir lorsque l'ombre de l'ennui plane sur le couple.
Aller chercher ailleurs, changer de partenaire fait voir de nouveau la vie en rose quand tout va bien, mais cela de toute façon ne dure qu'un temps.
Je te le répète tu es encore très jeune et de belles années de bonheurs devant toi. Donnes toi a fond avec ton psy et aies la volonté de passer a autre chose. Avec cette envie de te reconstruire le travail avec ton psy aura plus de sens, prendra sa place dans ton raisonnement et alors tu passeras ce cap plus vite pour voir une vie meilleure devant toi.
Je comprends que cela est difficile, tout ce blabla ne sont que des mots mais que toi tu es dans le concret. Mais avec les mots dit aussi facilement soient- ils, j'essaye de te dire que cela je l'ai aussi véçu. Connu le déspoir. L'envie, de se laisser glisser car plus rien n'a plus d'importance. Le vide, le néant, le brouillrd, devant soi, mais plongé dans un chaudron de souffrances ou semblerait-il, on ne peut en sortir. Bé oui on s'on sort, l'humain a des ressources extraordinaires, et que s'il les mobilise, en peu de temps il se transforme, transforme son environnement, sa vie.
Tu peux le faire, mais pour cela, persuades toi que cet homme même si tu l'aimes encore, est nuisible gravement a ta santé physique et mentale.



Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 14 juillet 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Bonjour, cela fait depuis décembre 2018, que je n'ai pas donné de mes nouvelles.

En 2019; mon ex amant et moi avons poursuivis + ou - nos rencontres : mes sentiments étaient et sont toujours aussi présents, de son coté il se droguait buvait et avait de mauvaises fréquentations et une hygiène de vie intolérable, en plus il a perdu son travail ce qui n'a rien arrangé puis a eu un accident de voiture qui s'est retrouvé épave (heureusement il en avait une seconde). En Mars, en plein apres midi il est arrivé comme un hystérique chez moi (drogué alcoolisé) il avait des propos incohérents comme quoi des malfrats attentaient à ma vie et qu 'il fallait que je le suive pour aller voir les autorités, comme je ne réagisais il s'est énervé et m'a agressé physiquement, une fois sa violence passée j'ai accepté de l'accompagner à la gendarmerie en conduisant moi meme, et malheur à moi j ai annoncé que cette fois je porterais plainte contre lui pour violence (chose stupide je l'accorde) il a tiré le volant pour nous mettre dans le fossé j'ai réussi a maitriser et stopper le véhicule. nous sommes descendus et il m'a re-agressé et des automobiliste se sont arrété pour venir à mon aide ce qu 'a permis de m enfuir, une patrouille est arrivée et m'a ramené chez moi. le lendemain j'ai déposé plainte. quelques jours plus tard il a été convoqué pour s'expliquer et le we suivant il est revenu en forcant la porte et a remis ca pendnat 1h30. le lendemain rebelotte je suis retournée déposer une seconde et dernière plainte.

2 semaines plus tard il a pris des médicaments m'a appelé je n'ai pas répondu, quelques heures apres la gendarmerie m'informait de sa tentative de suicide, je me suis précipitée aux urgences : il était dans les vappes, le soir il a été transféré à l'hopital psychiatrique. le lendemain je lui ai apporté des affaires, il m'a fait part de la situation qui lui était insupportable alors je lui ai avoué que comme il était là de sa propre volonté il pouvait en sortir aussi. Ce qu il a fait, sur le chemin du retard il avait un sourire moqueur et j'ai compris qu il avait tout manigancé le medecin aux urgences, le psychiatre a l hopital, moi pour pouvoir sortir et dire que je le veillerais.....sans fut trop alors je lui ai dit juste devant chez lui je n'ai plus confiance en toi tu nous a tous manipulé, tu te sers des gens. et ce fut notre derniere rencontre.

de juin 2019 à janvier 2020, j'ai été hospitalisé à raison 3 jours par semaine en hôpital de jour psychiatrique pour dépression estime de soi confiance en soi, je participais à des ateliers : yoga, sophro, musicothérapie, méditation et autres ... en octobre, j ai craqué et lui ai envoyé quelques sms puis on s'est parlé quelques heures pendant 2 3 jours.

en Novembre, une nuit il m'a proposé de venir je l'ai fait : ce fut une catastrophe, un rapport minable sans sentiment que de la rancoeur et chose que je n'ai jamais faite auparavant je suis partie juste apres l'acte sans donner d'expications. et là nous nous sommes plus revu jusqu'au jour de la convocation au tribunal En Mars 3 jours avant le confinement. Il ne m'a pas cherché du regard dans le public, ne m'a pas regardé sur le banc pendant l'audience. il a échoppé d'une injonction d'eloignement, de 10 mois de sursis avec obligationde soin et s'il ne respect pas 2 ans de prison ferme et presque 3000e de dommages et interets à me verser.

A ce jour, je dois demenager d'ici 3 mois mais je n'ai pas trouver, je n'ai jamais réussi a retravailler, je percois une allocation comme adulte handicapé pendant 18 mois; j'ai mes 4 enfants tous les mercredis et les we, je continus mon suivi avec le psychothérapeute et la psychiatre.

Mais le pire et personne ne comprendra mais je l'aime toujours autant, j'en pleure encore et encore tous les jours : je me dis tout le monde change alors pourquoi pas lui ? Pourquoi on ne pourrait pas tout effacer de recommencer ? toute cette souffrance m 'est insupportable.
Messages postés
65297
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 269
Bonjour

Merci pour cette suite.

Continu la prise en charge psychothérapeutique qui prendra du temps mais profite de ce temps de parole aussi bien avec le psychothérapeute qu'avec la psychiatre.
Ta situation est complexe et ne trouvera une évolution favorable et bienfaisante qu'avec leur aide et ta " collaboration ".
Messages postés
95419
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
12 160
Bonjour,
Et je me permet d'ajouter à ce propos :
" je me dis tout le monde change alors pourquoi pas lui "
Je crois que tu peux oublier cette éventualité et que tu fasse un deuil définitif de cette relation plus que toxique avec l'aide de tes thérapeutes
" Pourquoi on ne pourrait pas tout effacer de recommencer ?"
Il va te promettre de changer mais tout recommencera comme avant
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 14 juillet 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

bonjour, étant donnée que la justice l 'oblige a suivre un soutien psyhologique : je me dis que cela ne peut être que bénéfique, qu'il comprendra ses réactions et pourra travailler sur lui meme et s'améliorer alors pourquoi pas....
Messages postés
95419
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2020
12 160
Désolé mais je n'y crois pas trop et je n'ai jamais vu de pervers narcissique s'améliorer