Jalousie 2.0 / Manque de confiance

Grizz - 11 juin 2018 à 20:05 - Dernière réponse :  Celia
- 12 juin 2018 à 21:35
Bonjour, je poste ces quelques lignes, même si pour moi ce n'est pas trop le moment -diplome dans 3 jours- , mais bon les larmes que j'ai aux yeux depuis 2h ne veulent pas sortir et j'en ai pourtant gros sur le coeur.

Expliquer tout les tréfonds et bizzareries de ma vie n'aurait rien de particulièrement intéressant, c'est un gros n'importe quoi, une jeunesse à 1000 à l'heure, pas toujours les bon choix, un petit manque de chance, de bonnes "névroses" et traumatismes bien encrés dans ma tête, un manque cruel de confiance en moi bref, là je dépeind que ce qui est sombre parce que ça ne va pas trop. J'ai 26 ans.
Je suis jalouse, je pense maladive.

Le pire, c'est instagram. J'en peux plus. Je vois un mec depuis quelques années, et il n'a de cesse de "liker" des photos de femme dessus, je sais que ça peut paraître exagéré (je jette tout en bloc don't judge please) mais ça me fait comme des poignards dans le coeur. Elles sont toutes plus belle, elles ont toute plus de classe, mais surtout, et c'est le pire, elles ont toute l'air d'avoir confiance en elles.

Ca me pourrit la vie, réllement. Si je vois ne serait-ce qu'un "like" , ça me bousille toute ma journée/soirée, je me compare H24. A cause de ça, ce garçon a du me supprimer et me bloquer sur tout les réseaux car je pétais littéralement un plomb, jusqu'à aller insulter ces filles, que je ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam. Ce mec là, suite à cela m'a laissé tomber, estimant que j'avais un gros pb de jalousie. Bon il est revenu par la suite, mais ne veux plus rien envisager avec moi. Passons.

A un moment, c'était pire, je m'étais auto persuadée que pour plaire davantage à ce mec il fallait que je me comporte comme ces filles là. M'habiller comme elles, me maquiller comme elles... mais ce n'était pas moi.

Je viens de la campagne, d'une famille artistes, je ne suis pas "moche" mais comment dire... je ne suis pas "instagrammable". Mon compte ressemblant plutôt a une multitude de photos un peu chelou sans aucun "hashtag" (bon dieu en me lisant je me trouve ridicule), pas de compte public ni quoi que ce soit.

C'est bête mais par exemple, j'arrive pas à me prendre en photo avec le petit trait de lumière sur la gueule là, j'ai pas de volet chez moi, je sais pas même pas comment on fait pour réussir à faire ça. A chaque fois que je poste une photo de moi je rougi de honte dans les 5 minutes, si je porte un décolleté, je ne poste pas la photo, si je pose un peu trop je me dis "Mais de quoi t'as l'air" et je ne poste pas. Les "filtres" snapchat ne me rendent pas plus jolie, bien au contraire xD. Je prefère dormir le matin plutôt que de me lever tôt pour être tout à fait maquiller et coiffer. Et pourtant, j'admets que j'envie ces filles là... constamment.

Je me compare, constamment. Si je suis avec mon mec dans une soirée où il y'a des filles que je ne connais pas, je me considèrerais toujours inférieur à elles alors que je ne leur ai même pas parlé. Je serais persuadé qu'il veut les draguer, qu'il les veut elles, pas moi. Même envers mes amies je suis jalouse. Si mon mec sympathise trop avec ma meilleure amie alors je me sens abandonnée, ridicule, et .... moche.
Toujours...moche, tout le temps...moche. J'en peux plus. Je craque. Je fais d'énormes efforts pour tenter de me convenir, d'arrêter de me comparer mais ça revient constamment, et j'en pleure tout le temps.

Et ce qui est paradoxale, c'est que si on me complimente sur mon physique, ou qu'on essaie de me draguer, ça me mets super mal à l'aise je sais plus où me foutre je bégaie et je suis incapable de juste dire "Merci". C'est au dessus de mes forces, pour moi on me ment pour me faire plaisir. Alors je suis d'une froideur inpacable et les mecs ne tentent même plus avec moi tellement je peux les rembarrer direct. Pour moi ils se foutent de ma gueule et si ils en croisent une plus belle, ils la choisiront et pas moi. J'en ai marre...


J'ai vu une psy pour la première fois il y'a peu, je lui ai parlé de ce problème, elle m'a dit que c'était "Comme tout le monde" et qu'en "Changeant de coiffure, en portant une jupe plutôt qu'un legging et en me maquillant davantage (je précise qu'il était 19h et que j'étais en pleurs, pas maquillée) " ça irait mieux; Ca m'a encore plus mise au fond. Je sais plus quoi faire.


Merci d'avoir lu... écrire m'aura au moins fait un peu de bien.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

begonie 94271 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 octobre 2018 Dernière intervention - 12 juin 2018 à 08:14
0
Merci
Bonjour

Dans ce que tu décris de ton vécu il ne ressort que des détails négatifs.
On peut facilement imaginer qu'il y a quelques problèmes à résoudre. Et parmi ces quelques problèmes il y a de façon évidente le peu de confiance en toi-même et donc aussi en autrui, une estime de toi au plus bas et, logiquement, un manque d'affirmation de toi.

La prise de contact avec une psychologue s'est fait suite à quel fait ou événement ?
Cette psychologue est-elle reconnue ? Elle est spécialisée dans quel domaine de la psychologie ?

En tout cas tu vis de toute évidence une telle souffrance que tu as vraiment besoin d'une aide et d'un accompagnement psychologique et émotionnel pour arriver à " te trouver ", toi totalement différente de toute autre personne. Une thérapie peut t'aider pour découvrir ou redécouvrir tes qualités personnelles et d'utiliser tes ressources internes et les ressources externes à bon escient.

Il y a aussi comme un besoin de faire un peu de l'ordre dans ta vie, tes relations et surtout le monde du virtuel.
Publi-information
Commenter la réponse de begonie
0
Merci
Bonjour,
Je te comprend parfaitement... Tout ce que tu as décris au sujet de la jalousie je me suis senti concernée, j'ai pas de mots à rajouter car tu as dis vraiment tout.
Moi aussi ça me pourri la vie, je fais des dépressions s'ouvre t et je ne m'en sort pas. Je bloque sur des likes sur des commentaires, etc
Bref mon conjoint m'as quitté pour ces raisons là, car je pétais les plombs. Il a jamais été assez fort pour gérer mes crises... Ça s'est mal fini entre nous... Et aujourd'hui je suis vraiment au fond du trou.
Ton message me fait pleurer, car j'ai l'impression de me trouver aussi dans certaines parties.
Je suis désolée pour toi car je nais pas de solution pour toi.
J'en souffre énormément et je ne sais pas quoi faire.
Publi-information
Commenter la réponse de Celia
Publi-information