Douleur lors de la pénétration

[Fermé]
Signaler
-
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 5 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2011
-
Bonjour,

J'ai 18 ans et j'ai des relations sexuelles depuis maintenant presque 4 ans. Je n'ai jamais eu de vrai problèmes à part des lésions qui se font sur la peau entre mon vagin et mon anus. J'ai vue un médecin pour ça et j'ai de la crème pour tout hydrater. Mais depuis que j'ai mon nouveau copain (3 mois environ) nous faisons l'amour presque tout les soirs et ça peut durer 1heure à deux heures. Je dois dire aussi d'ailleurs qu'il est bien membré. Bref, depuis que j'ai ce copain j'ai de drôle de douleur lors de la pénétration. Je suis très bien lubrifier et quand je le suis moins j'utilise du lubrifiant qui hydrate en même temps. Mais depuis déjà quelques semaines, on dirait qu'il y a quelque chose à l'entrée de mon vagin qui est enflé. Je ne comprends pas pourquoi, à chaque fois que mon copain entre, les deux à cinq premières minutes sont assez pénible... par la suite, avec la lubrification ainsi que la dilatation de mon vagin, son pénis frotte moins à l'endroit ou j'ai mal et ainsi je peux avoir la continuité de la relation normalement. Dans certains positions, il touche parfois cet endroit sensible mais ça ne fait que chauffé légèrement. Je me demandais ce qui pourrait créer ce malaise à l'intérieur. Je n'ai jamais connu une telle douleur auparavant et ça commence à moins excité mon copain car il a toujours peur de me faire mal. Devrais-je consulter ou tout simplement avec vous des conseils que je peux essayer de faire pour enlever cette douleur parfois attroce? Je dois dire que je souffre PEUT-ÊTRE du côlon irritable, mais ce n'est pas encore définie. Je sais par exemple que je souffre de constipation. Est-ce que cela pourrait engendrer la douleur? La douleur dans mon vagin est seulement qu'à l'entrer juste en dessous du clitoris vers la gauche. Comme je disais un peu plus haut, j'ai l'impression que c'est enflé. Lorsque je m'assois après avoir fait l'amour avec mon copain, parfois je ressemble des pincements à cet endroit exacte. Peut-être est-ce dû au fait que mon corps avant n'était pas habitué d'avoir des relations sexuelle tout les jours et que maintenant ça va faire 3 mois que c'est ainsi? En passant, j'ai fais une infection urinaire il y a deux semaines qui est montée dans mes reins. Le docteur à l'hopital a fait un teste génico mais n'a rien vue d'anormal. Il a prélever un échantillon de l'intérieur ainsi qu'une prise de sang, mais il n'y a rien d'anormale. Mais la douleur n'est pas un mal de ventre, mais plutôt à l'intérieur du vagin.

Pourriez-vous m'éclairer s'il vous plaît?

Merci,

5 réponses

Bonjour, je vois que ce message date, mais je tente quand même. Je ressens exactement la même chose
je te cite:
"quelque chose à l'entrée de mon vagin qui est enflé. Je ne comprends pas pourquoi, à chaque fois que mon copain entre, les deux à cinq premières minutes sont assez pénible... par la suite, avec la lubrification ainsi que la dilatation de mon vagin, son pénis frotte moins à l'endroit ou j'ai mal et ainsi je peux avoir la continuité de la relation normalement."
"La douleur dans mon vagin est seulement qu'à l'entrer juste en dessous du clitoris vers la gauche."
c'est exactement ça!
as tu trouvé une solution depuis? je n'ai encore pas consulté, mais cava pas tarder car ca devient invivable avec mon copain!
merci pour ta réponse
6
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009
33
bonsoir je tiens a te dire qu'a moi aussi sa me la fais cest je faisais lamour tous les jours et cété trop enflé a mon avis teste de le faire moin souvent pour te soulager et tu verra et si sa ne marche pas consulte ton medecin moi jai moin fais lamour et par la suite sa sé bien passé
Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009
33 > D-licious69
moi jai arrété pendant une semaine et sa ma fais du bien essaye et tu verra cest claire cest bon de faire lamour mais de la a faire tout les jours chapo -))
>
Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009

J'ai une très grosse libido et je suis très ouverte d'esprit et j'ai finalement trouvé un copain à ma taille. La différence c'est que ce n'est plus tout simplement le plaisir, mais aussi la passion et la découverte. C'est ce qui rend la '' semaine sans sexe '' très difficile...Ce n'est pas tout simplement tout les jours... c'est le matin en se levant... le soir en se couchant... en après-midi... ou peu importe. Ce qui n'aide pas à la cause, c'est que mon copain peut éjaculer jusqu'à 3-4 fois avant d'être prêt à arrêter. Mon hypothèse pour l'enflure, c'est peut-être mes orgasmes la cause. Je sais qu'à chaque orgasme une femme se contracte...Et puis, je peux en avoir plusieurs durant une seule relation...Donc, une semaine? Ouf... j'imagine qu'il n'y a pas vraiment d'autre moyen... :(
Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009
33 > D-licious69
tu me rapelle moi cest trop marrant mais ten fais pas teste une semaine et quand sa ira mieux fais le a la limite tout les jours mai une fois pas jours ou bien deux fois mais quand tu sen que sava pas insiste pas sinan rebelote mais si sava pas toujours pas consulte ton docteure .
>
Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009

J'en parlerais avec mon copain. Je ne sais pas si il va être d'accord de résister à la tentation mais en date du 18 décembre, je lui dirai que la prochaine relation sexuelle pourrait être un petit cadeau de noël, qui sait peut-être irais-je me chercher un petit déshabiller de noël :p. Merci pour tes conseils, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans cette situation et pour lui dire que j'ai trop mal pour continuer, je ne me gêne pas et de toute façon il me le demande toujours :P. Merci encore :)
Messages postés
99
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2009
33 > D-licious69
de rien prends soin de toi bisou
bonjour à toute
croyer moi chaque fois je couche avec une fille qui souffre de ce genre de problème le lendemain se sentira beaucoup mieux.
a plus
essayer de faire des prise de sang et voir ds un labo .et essayer de voir si ce n'est pas le début d'une maladi grave , faites des recherche sur internetdessus (cancer , maladi du vagin , etc..) je crois avoir lu qqpart l'existence d'une maladi du vagin assez grave , je vais retrouver la fiche et donner les symptomes .je crois me souvenir que parmis eux il y avait justement l'enflement d'une parti du vagin .
merci pour vous de prendre cette précaution .
> touf
Je pense avoir compris que ce site était fait pour aider, diriger les personnes,
Ne trouvez vous pas que vous faites le contraire!!!
N'est pas hypochondriaque qui veut...tout le monde ne peut pas etre comme vous,
gardez vos fantasmes de maladies si ça vous aide à vivre,
mais pour répondre à D-licious69, tu es jeune prends toi en main, va voir un gynéco, c'est son métier LUI saura te conseiller et te diriger, bon courage
moi aussi g la méme choz
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 5 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2011

Bonjour D-licious69

Une seule solution a mon avis. Consulter un médecin. Lors de la consultation, ne pas être gênée de tout, tout, tout lui dire. Parfois, on est gêné, on cache des informations. Mais un diagnostic éclairé nécessite des informations complètes. Sans cela le médecin tatonne et nous on souffre.

Bonnes chances