Epanchement pericardique modéré

Signaler
-
 Madiya -
Bonjour,
J'ai 35 ans et on m'a découvert un épanchement du pericarde minime/modéré (suivant quel cardiologue fait le compte rendu ils ne mettent pas la même chose. Celle qui a marqué minime m'a dit que c'était juste histoire de vocabulaire... car oui c'est minime mais significatif et pas physiologique d'après elle).. donc on m'a découvert cet epanchement il y a presque 3 mois qui ne s'est pas résorbé tout seul. On m'a prescrit des anti inflammatoires pour voir si ça aide à se résorber.
(Le VD est totalement refoulé sur sa portion inférieure mais pas de signe de mauvaise tolérance).
Bref, j'ai pas pensé à demander si je pouvais continuer la danse... mais je pense que s'il y avait le moindre soucis elle m'aurait dit qu'il ne faut pas faire de sport... n'est ce pas ?

5 réponses

C'est juste que mon mari me déconseille pour pas embêter le cardiologue (je l'avais déjà appelé pour demander si c'était possible de prendre un autre anti inflammatoire que celui prescrit, pour continuer d'allaiter ma puce). Et mon mari me rajoute que pour lui le sport peut que me faire du bien et que si c'était pas bon, le cardiologue m'en aurait parlé...
Du coup, j'aurais aimé savoir si d'autres ont eu un épanchement péricardique minime à modéré, bien toléré et sans symptômes et s'ils ont continué le sport normalement... car je continue et ne m'étais pas posé la question jusqu'au dernier rendez-vous (en gros j'en ais fait 3 mois déjà en ayant cet epanchement). Je pense qu'il n'y a pas de soucis non plus, mais comme j'ai commencé à me poser la question je me freine à la danse dès que je fatigue.... après je n'ai que 3 cours avant mon prochain rendez-vous, donc je peux continuer comme ça, doucement et attendre le rendez-vous pour lui poser la question ... c'est juste bête de me freiner si y'a pas de soucis.
Et si d'autres ont eu un épanchement péricardique ça m'intéresserait aussi de savoir comment ça s'est passé, si ça s'est résorbé tout seul, ou avec traitement ou pas du tout.... car mon cardiologue a l'air de penser qu'il y a peu de chance que ça se résorbe car ça a l'air chronique (presque 3 mois déjà)... et elle me parle d'une très certaine hospitalisation sur 5 jours pour faire des examens et voir d'où ça vient... mais je ne trouve personne sur les différents forums qui parle de ça... je vois souvent "péricardite " mais moi c'est pas vraiment ça, j'ai d'ailleurs 0 symptômes, c'est juste l'echo qui a vu l'épanchement ... bref, je voudrais bien échanger avec des personnes dans mon cas... ;)
Messages postés
37430
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
13 octobre 2021
25 866
Désolé mais je te répète que seule ta cardiologue peut répondre à une question aussi importante et chaque cas est différent. C'est le seul conseil sérieux à te donner.
Messages postés
37430
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
13 octobre 2021
25 866
C’est ton cardiologue qui doit te le confirmer
Ce ne serait pas serieux de donner un avis de cette manière
Un coup de téléphone s’impose
Bonjour on vient de me diagnostiquer la même chose ... j ai 36 ans et allaite mes deux puces...le traitement prescrit n est pas compatible avec l allaitement. Votre médecin a t-il pour vous donner quelque chose de compatible svp?
Le traitement a t il été efficace ? La douleur est elle partie rapidement ?
Merci d'avance de votre réponse.
Bonjour,
J'ai moi-aussi un épanchement péricardique. Le mien est important (jusqu'à 30mm de liquide autour du coeur) J'ai eu deux hospitalisations de 15 jours et deux opérations chirurgicales avec draînage du liquide, réalisation d'une fenêtre pleuro-péricardique, biopsie du péricarde, analyse du liquide. J'ai eu également un scanner et des dizaines d'échographie cardiaques. Tout ça n'a pas permis de savoir d'où vient l'épanchement.
Je vis avec. Je fais du sport et je ne suis pas spécialement essoufflé.
La médecine et la chirurgie ont des limites et je n'intéresse plus grand monde car personne ne sait comment me soigner.
Bon courage.
Messages postés
37430
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
13 octobre 2021
25 866
Ta conclusion n’est pas tout à fait exacte
Il y a effectivement des cas complexes que la médecine n’arrive pas à élucider mais cela ne siginifie pas que vous n’intéressez plus personne
Surtout qu’il faut être surveillé très régulièrement, refaire des contrôles radiologiques et autres et peut être prendre un autre avis
Bonjour
Je viens de lire votre message.
J'espère que tout vas bien pour vous mtn.j'ai merci avoir de vos nouvelles.la péricardite ?
Ça a pris combien de temps ?
Merci
Personnellement j ai eu le covid fin août. Fatigue intense perte d'odorat.de goût.douleures thoracique.
Après 15 jours ça allait mieux.sauf des douleures thoracique.persistante.donc je suis allée aux urgences.sur place bilan complet.radio thorax taux d'oxygène dans le sang.tout .
Je sors avec diagnostiques douleur intercostal.
Je rentre chez moi j prend rdv chez mon ostéopathe.
Une semaine après mon rdv chez l'ostéopathe je le rappelle on lui disant aucune amélioration.
Je revois mon général site il m a prescrit un scanner thoracique .j fais le scan le lendemain. Rien de particulier.
Mon médecin me dit vous êtes en bonne forme faites de la kiné.
Je sors de chez mon généraliste j vais direct à mon rdv de cardiologue que j'ai pris auparavant.
Tension artérielle bien.electro bien.ecographie.
Péricardite minim moin de 3 mm.c'est l'explication de mes douleures et bouffe de chaleur nocturne.
1 mois de aspegik.colcichin mopral.
Je comprends plus rien.
Besoin d'expérience d'autres personnes.
Merci