Remboursement CMU

capucine - 5 déc. 2008 à 17:06
superjéjé
Messages postés
334
Date d'inscription
samedi 23 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2019
- 28 déc. 2008 à 22:15
J’ai un problème pour me faire rembourser certaines consultations de patients qui ont la CMU ; est ce qu’il faut vraiment qu’ils aient un médecin traitant, est qu’ils doivent être affiliés à une CMU complémentaire ? les avis que j’ai sont contradictoire et je ne m’y retrouve plus..Merci

2 réponses

Doc Breizh
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 104
5 déc. 2008 à 17:14
Slt,
GBdream,remplaçator,capucine...faut pas multiplier les pseudos,même sur cet espace "pro":c'est un motif d'exclusion.
merci de respecter la charte
0
superjéjé
Messages postés
334
Date d'inscription
samedi 23 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2019
79
28 déc. 2008 à 22:15
Normalement, tu ne devrais pas avoir de problème pour le règlement des patients sous couverture CMU.
(Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas)
deux sortes de problèmes principalement :
Erreurs de la caisse. En général, ils régularisent c'est vrai que parfois c'est un peu contraignant d'assurer le suivi des règlements.
Droits non à jour, soit parceque le bénéficiaire n'est plus en CMU, soit parcequ'il n'a pas remis sa carte à jour.

Pratiques tu la télétrans ou bien des feuilles papier?
Ils te poseront moins de probleme au niveau des caisses si tu teletransmet (c'est leur politique pour favoriser la teletrans) - ceci dit au niveau de la caisse si tu as des difficultés il y a en général un service RPS (relation avec les professionnel de santé) auprès de qui tu peux t'adresser en cas de problemes récurents.

pour répondre à ta question, actuellement ils ne sont pas obligés d'avoir déclaré un médecin traitant.
(ce serait difficilement applicable car il y a parmi les beneficiaires de la CMU un grand nombre de personnes difficiles à gérer) et si le médecin qui donne les soins était pénélisé du fait d'un moindre remboursement, à terme cela se solderait par un accès au soin extrèmement difficile pour eux, déjà qu'actuellement certains confrères les refusent.

Bye
0