Paralysie du sommeil et hallucinations hypnagogique [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2017
-
Messages postés
72311
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
-
Bonsoir,

Alors voilà, étant plus jeune (9, 10 ans) j'ai quelque fois expérimenté les paralysies du sommeil. c'est à dire que je me réveillais en pleine nuit, sans pouvoir bouger ni parler ou crier, seuls mes paupières répondaient et avec ça, la désagréable impression que quelqu'un ou quelque chose de malveillant se trouve dans ma chambre. Cette impression est très forte, alors j'ai toujours préféré garder les yeux fermés, car je suis certaine qu'autrement j'aurais dû faire face à cette dite présence et je préfère pas, c'est déjà assez terrifiant comme ça. Donc comme dit plus haut, ça m'est arrivé étant jeune deux ou trois fois puis plus rien, jusqu'à l'année dernière, et de manière beaucoup plus prononcé. J"ai aujourd'hui 21 ans et entre mes premières crises et les nouvelles, de l'eau a coulé sous les ponts et je me suis depuis renseigné sur ce phénomène, je suis donc pleinement consciente que mes sensations ne sont pas réelles, ou plutôt si elles le sont, mais je suis consciente que ce que je vois/entend n'est pas réel et qu'il s'agit d'hallucinations. Cependant cela paraît tellement réel que pendant une crise il m'est impossible de me raisonner. En fait, après coup le lendemain, je trouvais presque cela amusant mais là, ça fait trois nuits d'affilées que j'en suis victime. Alors que depuis le retour des crises il y a un an, je ne faisais qu'une crise tous les 3 ou 4 mois environ. J'ai peur d'aller me coucher parce que je suis certaine que ça va recommencer et c'est vraiment terrifiant...
La crise ayant ré ouvert les hostilités il y a un an a été de loin la plus spectaculaire à mes yeux. Je dormais avec une amie après une soirée bien arrosée, et ma copine ayant des tendances au somnambulisme elle s'est assise sur le lit, m'a attrapé le bras et a commencé à psalmodier des paroles incompréhensibles alors que je m'endormais. ça m'a déclenché une crise, je voulais parler,bouger mais impossible. Alors comme à mon habitude, j'ai gardé les yeux fermés et tenté de me calmer en me concentrant sur ma respiration mais rien n'y a fait, j'étais beaucoup trop paniquée. Cette fois-ci, je n'avais pas la sensation que quelqu'un de malveillant était dans la chambre mais par contre j'ai eu la sensation que mon corps entrait en lévitation et était tourné et retourné dans tous les sens assez lentement, jusqu'à retrouver sa place initiale dans le lit. Puis j'ai réussi à me calmer et me suis rendormie aussitôt. Ce premier épisode fut vraiment très traumatisant, c'est très perturbant d'avoir cette sensation de lévitation totale et l'absence de contrôle qui va avec. Bon ce coup là je l'ai mit sur le compte de l'alcool et de la trouille que m'a foutue ma copine. Puis quelques mois plus tard rebelote, mais cette fois ci et les deux suivantes ont été très soft, j'étais seulement incapable de bouger et paniquée mais j'ai su gérer ça en contrôlant ma respiration. Puis, il y a trois jours, (ou plutôt trois nuits ^^) ce fut le coup de grâce. Quelques changements se sont opérés, au lieu d'être réveillée en pleine nuit, ça s'est produit pendant que je m'endormais. D'après ce que j'ai lu sur différents site c'est alors un état de semi sommeil, où le corps est endormi mais pas l'esprit (ce qui explique la paralysie). ça commence par une anxiété d'un autre monde, littéralement une peur bleue c'est terrifiant, et avec ça l'impression de ne pas être seule dans ma chambre. Comme d'hab j'ai gardé les yeux fermés pour éviter de voir la présence car je met ma main au feu que si j'ouvre les yeux je vais voir quelque chose. D'habitude je savais me calmer mais là impossible, et quand enfin ça semble s'arrêter et que je peux bouger à nouveau, et ben pas manqué que ça recommence! d'habitude j'ai la sensation que ça dure 2 ou 3 minutes mais cette fois-ci ça a duré au moins 10 minutes et impossible de crier malgré mes tentatives, j'ai beau m'égosiller les seuls sons qui me semblent sortir de ma bouche ne sont que de faibles gémissements. ET chose encore plus BIZARRE et désagréable, je me suis sentie d'un coup sexuellement hyper excitée et j'avais la sensation que la présence qui était dans ma chambre voulait littéralement me baiser (désolée c'est un peu cru) et là mes doigts et uniquement mes doigts m'obéissaient et j'ai pas pu résister à la tentation de me toucher, la peur s'est envolée à ce moment précis et j'entendais dans ma tête la voix de cette présence qui me parlait en des termes assez...érotiques disons. L'orgasme est venue en deux minutes chrono puis la peur est revenue et la paralysie aussi. Puis, comme toujours, j'ai pu me calmer et me rendormir.
Le lendemain donc il y a deux jours, ce fut très bref dieu merci et j'ai pu assez vite me calmer et me rendormir en contrôlant ma respiration.
La nuit dernière par contre, j'ai eu de nouvelles hallucinations encore jamais expérimentées, en plus d'entendre des sons dont la provenance m'est inconnue, j'ai entendu une voix qui me donnait l'impression de venir de dernière ma tête, je l'ai très clairement entendue mais c'était bien dans ma tête et pas dans la pièce, par contre impossible de me rappeler ce qu'il m'a dit (c'était une voix masculine et plus toute jeune). Donc grosse panique mais comme d'hab impossible de bouger ou crier. Et aussi je voyais ma chambre alors que j'avais les yeux bel et bien fermés. BREF c'est le chaos je sais plus quoi faire, j'ai peur de dormir parce que je sais que ça va recommencer. J'ai cru comprendre qu'on pouvait transformer ce phénomène terrifiant en quelque chose de positif, et transformer le truc en rêve lucide mais pour le moment, j'aimerais surtout savoir si certains d'entre vous ont déjà vécus ça et surtout avoir des astuces pour me raisonner quand ça m'arrive. Parce que même en sachant que ce ne sont que des hallucinations et qu'elles peuvent pas m'atteindre j'arrive pas à dépasser cette terreur nocturne, j'ai carrément l'impression de me liquéfier et que je vais mourir sur place. Jamais rien vécu d'aussi terrifiant et ça se répète depuis trois nuits maintenant alors, quels que soient vos astuces si vous en avez, je prend tout ce qui vient...

P.S : Amateurs d'ésotérisme en tout genre et croyants s'abstenir, je me passerais volontiers des conseils du style va te faire exorciser et compagnie, merci.

4 réponses

Messages postés
72311
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
7 763
Bonsoir.

Tu n'as pas encore vu un(e) professionnel(le) de la santé depuis le temps que tu souffres de ces situations terrifiantes ?

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
4
Merci

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2017
1
Je ne pensais pas ça utile avant cette série, j'attends que mes horaires de travail me permettent de prendre rendez vous... mais avec qui? Je doute fortement que mon généraliste sache quoi dire, ce n'est pas quelqu'un à l'écoute. Et d'après les autres témoignages que j'ai pu lire, c'est un maux sans remède... d'où ma volonté de prendre connaissance d'astuces en tout genre pour au moins réussir à me calmer et à prendre du recul quand ça arrive.
Bjr,

J'espère que vous lirez ce message car votre post est bien ancien mais peut être êtes vous toujours connecté.

En vous lisant, je retrouve exactement les différentes expériences qui me hantent certaines nuits.

Moi aussi, cela s'était declanché petite, je voyais et ressentait la présence d'un être malveillant en plus de ces rêves éveillés ou je ne pouvais pas bouger et mes cris sortaient de ma bouche sans son. C'est toujours terrifiant.

J'ai aussi eu l'épisode sexuel: je ressentais quelqu'un de très lourd sur mon torse. Je ne pouvais pas bouger. Mes mains étaient comme ligotés.. Je vous passe les détails. Mais tout avait l'air réel.

Cette nuit, j'ai eu encore un de ces rêves éveillés. Je n'avais pas eu de ce genre de rêve depuis un moment (peut être le dernier l'année dernière).
J'ai décidé qu'il était temps de mettre un nom à ce phénomène. Espérant qu'il y en avait un.

Mes rêves éveillés sont généralement très longs. J'ai du mal à respirer, mes mains sont soit collées sur ma poitrine soit clouees a lit... Impossible de bouger. Me ressentant comme bloquée, je suis d'abord endormie mais éveillé puis après un long moment j'arrive à ouvrir les yeux.
Il m'arrive d'essayer de toucher mon compagnon pour le prévenir mais mes cris sans sons, mes appels sans mot... Ne l'atteignent pas, forcément.
Et je lutte... Je me débats... Et je crie surtout mais je vois que les sons ne sortent pas... Cela me terrifie. C'est comme si je me voyais ou sentais mourir totalement seule.

J'ai souvent cru que j'étais la seule à vivre cela. J'en ai déjà parlé à certains amis. Mais rien, apparement, de tels.
Aujourd'hui, j'ai lu l'article qui m'a un peu rassuré. J'essaierai de ne plus lutter et de respirer tranquillement comme vous faites.

J'ai cru pendant un moment que c'était lié à la mort de mon grand père.
Je viens de perdre ma très chère grand mère. Et hier soir en me couchant, j'ai encore ressenti et vu cette présence. Différente de la première...

Pourriez vous me dire si vous êtes allé voir ce psychiatre ou non et si vous "rêvez" encore comme cela ?

J'espère que ce message vous trouvera.
Bonne journee.
Messages postés
72311
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
7 763
Bonjour à CarolAd

Merci d'ouvrir ta propre question car tu te trouves ici sur une question d'une autre personne et cette question datant déjà de 2017 va se fermer.

Pour ouvrir ta question il suffit de cliquer sur " Posez votre question " en bas de la page (actuellement en couleur noire).

La Modération
Messages postés
115356
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
19 710
Bonjour,
Il faudrait absolument consulter un professionnel en santé mentale, le mieux serait un médecin psychiatre. Jusqu'à 25 ans on peut consulter directement, sans passer par le généraliste.
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent.
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Messages postés
72311
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
7 763
Salut Andy

Je pensais aussi à un neurologue dans un Centre de Sommeil. Mais un psychiatre saura bien rapidement ce qu'il est utile à investiguer.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2017
1
J'en prend note, je vais tenter de consulter au plus vite. Mais ça me ferait bien mal d'apprendre que j'ai une maladie mentale.
Messages postés
115356
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
19 710
Pas forcement une maladie mentale mais des symptômes isolés qui t'empoisonnent la vie et qui peuvent être traités, et ce n'est pas parce que tu as des hallucinations que tu serais malade, à lire pour info :
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/64178-maladie-mentale-qui-et-ou-consulter