Je veux mourir... [Fermé]

Gwendy3345 - 30 mai 2017 à 17:49 - Dernière réponse : begonie 90631 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention
- 8 juil. 2018 à 10:34
Bonjour,
Je me présente je m'appelle Gwendoline j'ai 15 ans, j'ai lu pas mal de posts sur des personnes comme moi suicidaires et j'ai beaucoup hésité avant de poster moi aussi parce que je déteste faire part de mes problèmes mais là j'en suis arrivée à un point où j'en peux plus, toute seule c'est impossible, je ne veux pas être jugée seulement être aidée.
Pour faire court dans mes problèmes j'ai depuis la 6eme des envies suicidaires à cause d'un garçon qui m'a touchée un peu trop (si vous voyez ce que je veux dire...) je ne m'en suis pas vraiment remise mais à l'époque j'avais ma meilleure amie et toute ma bande pour me faire remonter la pente, deux ans après mes parents ont déménagés à l'autre bout de la France j'ai tout perdu et depuis ce jour là je n'ai pas revu ma meilleure amie, étant nouvelle au collège je me faisait souvent avoir et je fréquentais pas toujours les bonnes personnes cette année là j'ai fait beaucoup de bêtises avec des garçons pour faire comme les autres (oui j'étais très influençable) le soucis c'est que les filles qui étaient au courant l'ont dit et ça a vite fait le tour du collège je me faisait harceler par tout le monde c'était l'enfer et j'ai pas supporté j'ai fait une tentative de suicide qui a (malheureusement) ratée, je suis entrée en seconde en septembre je pensait que tout irai mieux puisque personne ne me connaissait mais j'ai fait d'autres bêtises qui m'ont valut des moqueries par les gens de la classe. Depuis le début de l'année je me mutile j'ai l'impression que ma vie n'a plus aucun sens. Ce week end j'étais chez mes grands parents et samedi soir mon oncle est entré bouré dans la chambre espérant surement trouver une jolie fille a se mettre sous la dent et malheureusement j'étais la seule réveillée c'est donc à moi qu'il s'en ai prit depuis je ne mange plus je me mutile sans arrêt je ne dors pratiquement plus et dès que je ferme les yeux je vois son visage et ses mains sur mon corps j'ai essayé d'en parler à une amie mais elle a aussi des problèmes de son côté et ne peut pas tout gérer du coup j'ai laissé tomber je ne peux pas en parler à ma famille car ça créerai beaucoup trop de conflit et ça je ne le veux pas la seule personne qui m'aide c'est mon cousin mais il ne veut pas que je pense au suicide donc il me remonte le moral mais je ne lui dit jamais comment je me sens réelement. J'en peux plu ce n'est pas une vie je veux mourir et tout laisser tomber.
Voilà j'ai fini ma petite histoire j'espère que vous ne me jugerez pas j'ai vraiment pas besoin de ça en plus j'ai déjà honte d'être venue ici pour en parler parce comme me l'a dit un copain de classe " ce n'est pas si grave il y a pire dans la vie !"
Voilà aidez moi si le coeur vous en dit...
Signé une ado brisée
Afficher la suite 

42 réponses

Meilleure réponse
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 19:08
6
Merci
Les pédo psychiatres ( médecin psychiatre pour enfants et ados jusqu'à 16 ans ) sont habitués aux difficultés qu'ont les ados pour s'exprimer mais il faut surtout que tu ais confiance et que tu ais envie d'aller mieux...
Lorsque tu avais 14 ans, c'étaient tes parents qui avaient fait la démarche et tu n'étais sans doute pas assez partie prenante...
Sinon pourquoi pas te rendre dans une maison des adolescents s'il y en a une près de chez toi, c'est anonyme et gratuit et tu y rencontrera des professionnels habitués à traiter ce genre de souci, clique sur ton département :
http://www.anmda.fr/nc/les-mda/la-carte-de-france/?departement=tous
Sinon, tu peux aussi appeler ici, anonyme et gratuit également :
http://www.allo119.gouv.fr/
Quoi qu'il en soit, il te faut absolument faire quelque chose, tu ne peux plus rester seule avec cette souffrance

Merci Andy31200 6

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 14668 internautes ce mois-ci

Publi-information
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 19:25
Les professionnels que je t'ai indiqués sont tout à fait digne de confiance, ils sont de plus tenu au secret médical et leur pratique se fait dans une neutralité bienveillante, ils sont là pour aider et soigner les blessures de l'âme, encore une précision :
Tu peux prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP infanto juvénile( Centre Médico Psychologique pour enfants et ados) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent.
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
Clique sur le lien en gras
Okey merci beaucoup, on verra bien ce que ça donne je suis pas vraiment convaincue par leur fiabilité mais je peux me tromper donc on verra !
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 19:33
Un pédo psychiatre est tout d'abord un médecin ( sept ans d'études ) qui à poursuivi par la spécialité psychiatrie ( cinq ans de plus ) et qui s'est encore spécialisé aux problématiques des enfants et adolescents...et ce sont des personnes fiables et compétentes...je te le garantis...;-)
Tu as les cartes en main...
Je te dis à plus tard car je dois me déconnecter
C'est pas en leur compétences que je n'ai pas confiance c'est en la personne, je n'ai aucune confiance en l'être humain qui se trouvera face à moi, le médecin m'écouteras certainement avec bienveillance mais qu'est qui empêche l'être humain de juger et de se moquer ou critiquer ?
Okey bonne soirée !
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 19:42
" mais qu'est qui empêche l'être humain de juger et de se moquer ou critiquer ? "
Tout simplement l'éthique médicale et le serment d’Hippocrate...
Clique sur le lien en gras et lire aussi ceci :
https://www.conseil-national.medecin.fr/le-serment-d-hippocrate-1311
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 18:07
1
Merci
Bonjour et bienvenue,
Rassure toi, nous ne sommes pas là pour juger, surtout que tu es une victime, et tu n'as aucune honte à avoir après tout ce que tu as subi...

Ces automutilations ont un sens:
-soit tu te mutile parce que une douleur physique remplace une douleur psychique ( ça soulage )
-soit parce que tu ne trouve pas les mots pour exprimer ta souffrance.
-et peut être ces deux raisons à la fois .
Tu es en souffrance, peut être débute tu un état dépressif, tu as besoin de parler avec quelqu'un de neutre et bienfaisant, tu devrais rencontrer un professionnel, qu'en pense tu ?
Publi-information
Je ne sais pas trop pour le psy mes parents m'y avaient déjà emmenée en 4eme et je me mutilais quand même il faisait rien et puis comme je l'ai dit habituellement je déballe pas ma vie facilement
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 18:12
1
Merci
Bonjour
Beaucoup de choses que tu ne devrais absolument pas taire. Comment veux-tu avoir une vie paisible avec tout ça.
"Un garçon t'a touché" j'imagine que tes parents ne l'ont jamais sû.
Ton oncle t'a t-il violenté ? Et bien sur tu n'as rien dit a personne, en tout cas, a tes parents.
Il serait temps de le faire si tu veux tirer un trait sur le passé, voir, consulter un psy.
Évidemment que mes parents ne sont pas au courant ! Et pour mon oncle ce week end il m'a pas frappé il m'a v... J'ai même pas envie de l'écrire et non j'ai rien dit sauf à mon cousin mais il comprends pas vraiment il n'a pas de problèmes lui...
J'ai pas confiance en les psy j'ai déjà testé et ça servait à rien...
labricole47 11233 Messages postés samedi 14 décembre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 16 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 18:08
0
Merci
bonsoir
nous ne sommes pas là pour vous juger mais pour vous aider ;c'est une très bonne initiative d'écrire ce post
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 19:54
0
Merci
Ton oncle t'a violé tu ne peut laisser passer ça. D'une part si tu ne dis rien il peut recommencer avec toi ou une autre fille, d'autre part cela te hantera toute ta vie. Tu veux tourner la page ? Fais les choses pour que cette page se tourne, ne fais pas les choses a moitié car un jour cette moitié vidée se re-remplira et tu sera mal. Cela t'empêchera d'avoir une vie normal.
Tu n'y est pour rien. Il n'y a pas a avoir honte d'être violée, c'est le violeur qui doit avoir honte, qui est coupable.
Aies confiance aux psy comme dit par Andy, mais tu dois aussi participer a la thérapie pour avoir des résultats. Participer c'est y croire non seulement, mais c'est le vouloir, y mettre ta volonté, et surtout, ne rien omettre de dire. Ces viols tu ne peux les garder pour toi. Comment te soigner si tu ne dis pas au médecin ou tu as mal ?
Une confidence. J'ai eu affaire avec des psychiatres il y a quelques années en arrière, je n'y croyais pas non plus au debut, mais j'avais compris que si moi je n'y crois pas, personne ne pouvait faire quelque chose pour moi, alors j'ai fait confiance, en fait, c'est se faire confiance aussi.
N'hésite pas, fais ce que te dit Andy lui et un pro il sait vraiment ce qu'il dit, et surtout, ne cache rien, sinon tu n'arriveras pas a en sortir. Ça peut aller mieux quelques temps mais tant que l'abcès n'est pas creuvé, il resurgira a répétions dans ta vie et t'empoisonnera.
Une fois pour toute, vas au fond du problème. Parles avec tes parents, et fais une thérapie pour tourner la page, quelque soit l'aboutissement, l'issue d'une plainte pour ces viols, ce qui est vraiment important, c'est que toi tu aies fait tout ce qu'il faut faire.
Courage, il s'agit de ta santé d'aujourd'hui et future.
C'est ce que je craignais si je le dis à mes parents mon oncle aura des problèmes et toute la famille sera divisée évidemment je ne veux pas qu'il recommence avec qui que ce soit mais ma famille est vraiment ... Spéciale ... Et si c'est moi qui me plaint c'est moi qui vais être vue d'un mauvais oeil et là mes parents ne pourront rien faire à moins de se mettre la famille à dos là c'est un autre de mes défauts je préfère largement me sacrifier que de voir les gens malheureux à cause de moi quoi que je fasse je suis coincée au niveau de ma famille donc ok pour le psy je veux bien tenter je veux bien essayer d'y croire mais il est hors de question pour moi de faire souffrir des gens c'est comme ça c'est dans ma nature de faire passer les autres avant moi et sur ça je ne changerai pas d'avis.
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 20:37
0
Merci
C'est gentil de ta part de protéger autrui fusse de la famille a tes détriments. Sauf que lui est un violeur et toi victime, la famille c'est important mais la gravité des faits dépassent le fait qu'il y ait ou pas entente dans cette famille. A quoi bon une famille ou tu ne te sens pas protéger, ou tu dois faire une concession telle que tu auras une vie très complique devant toi.
Oui il y aura du remous sérieux au sein de la famille, mais vaut une petite famille seine, toi tes parents et ceux qui comprendront, que d'avoir une grande famille ou il y a des brebis galeuses qui détruisent ceux, celles qu'ils sont supposés protéger.
Fais ce que veux, pour ma part je pense que tu seras jamais complètement guéris ce tes problèmes même si tu peux aller mieux, mais cela te reviendras car tu ne l'auras pas extériorisée, ça te nuira dans ta vie future, dans ton couple a venir probablement.
On dit: il faut savoir donner un coup de pieds dans la fourmilière quand il le faut, et la, il le faut vraiment quelque soit les dégâts qui ne manqueront pas de venir, mais tu e victime, pas coupable.
Bonne chance. Pour ma part je ne vois pas ce que je pourrais rajouter.
Merci de tes conseils il faud que je réfléchisse quand même vu que c'est ma famille j'hésite beaucoup faud voir mais pour l'instant c'est trop tôt j'en parlerai peut être un jour à ma mère mais pas maintenant.
Je dois y aller j'ai cours demain et même si je sais déjà que je vais me taper une insomnie et certainement une petite déprime je dois y aller (désolée certaines personnes vont sans doute croire que je m'en fiche de tout ça mais sachez que c'est totalement faux j'utilise l'humour pour me protéger pour dédramatiser pour éviter que les gens posent trop de questions. Là encore ne vous sentez pas viser c'est ainsi que je suis je ne veux pas paraître méchante)
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 30 mai 2017 à 23:43
0
Merci
C'est ta famille !! Un violeur tu le considère pour ta famille. Alors ne soies pas surprise s'il revient te violer de nouveau puisque quand c'est la famille c'est permis.
Plus tu attendras, rien tu feras. Quand aux conséquences sur vie future, il seras bien trop tard pour regretter de ne pas avoir agis a temps.
Je te souhaites bonne chance, que je me trompe, que tu oublies tout ça et que tu aies une vie paisible.
Bonne soirée.
Ça ça fait mal... Tu as du mal interpréter mes paroles car je n'ai jamais dit que c'était permi... Mais quoi que je fasse il sera toujours de ma famille on a le même sang je ne peux pas le renier et faire semblant de ne pas le connaître. Je ne dis pas que je le pardonne, je ne dis pas qu'il avait le droit et je ne dis surtout pas que je veux le revoir car c'est faux plus il sera loin mieux je me porterais mais les liens sont là et je ne peut les renier. Bref bonne soirée
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 31 mai 2017 à 20:43
0
Merci
Bonjour
Pardon mais c'est toi qui n'as pas compris mes propos et si mes mots t'ont fait mal, alors pardon car nul n'est le but.
Permis. Pas toi qui permet, mais lui qui peut croire que c'est permit.
Par contre je ne suis vraiment pas d'accord avec toi de dire que c'est ta famille, ton sang, et pour ça tu laisses passer. At-il pensé que tu es sa famille ? Non. Tu étais une proie.
Mais je pense que tu interprètes mal mes propos, ou c'est moi qui ne sais pas expliquer les choses, mais pour moi, un violeur est un violeur, famille ou pas.
Mais rassures toi, ton point de vu te semble meilleure je ne vais pas insister car c'est vrai, sans ambiguité que ce soit clair, ta famille explosera si tu parles. Alors a toi de savoir quelle famille tu veux avoir, par le nombre, ou par fidélité au sens qu'on donne a une vraie famille. Je rajoute, toi seule sais le sacrifice que tu peux faire pour une famille telle que celle que tu protèges a tes détriments.
Sincèrement je te souhaite de retrouver un équilibre dans ta vie présente et pour toujours, et que tout ce que tu as subi ne soit plus qu'un mauvais rêve d'un jour.
Prends soins de toi jeune fille. Tu vaux mieux que ce que tu penses de toi même.
Effectivement j'avais mal compris je pensais que tu disais que c'était moi qui donnait la permission désolée !
Je vois que tu as compris dans quelle situation j'étais soit je parle et ma famille explose et ça se retournera contre moi un jour ou l'autre (oui j'ai une famille un peu bizarre qui va défendre celui qui n'a rien dit c'est comme ça) soit je me tait et j'apprends à vivre avec. Très franchement le fait que j'ai déjà des problèmes dans la famille me fait vite choisir (dans ma famille ce sont des gens hypocrite qui crachent dès que quelqu'un à le dos tourné et moi j'ai hérité de la franchise de mon père ce qui fait qu'on me voit comme le vilain petit canard différent des autres) c'est à cause de ça que je ne dis rien à partir du moment où on ne me demande rien. J'ai appris à contrôler cette franchise parce que ça devenait invivable maintenant ça va un peu mieux depuis que je ne dis plus haut et fort ce que je pense malgré que certaines personnes ne peuvent toujours pas m'encadrer beaucoup sont devenues indifférentes et je dois dire que ça me satisfait même si je doute que ça dure (une de mes tantes à découvert mes cicatrices parce que je me mutile donc ça va faire le tour et la prochaine fois on va me regarder de travers, heureusement que j'ai l'habitude !!)
De plus vivre avec cette douleur je l'ai déjà fait et réussi même si j'ai mis 5 longues années à m'en remettre j'arrive désormais à en parler sans pleurer, je ne fais plus de cauchemars sur mon ex donc je me dis qu'avec mon oncle ce sera pareil, certainement beaucoup plus long mais j'y arriverai bien que ce sera toujours encré en moi. Le seul truc qui pourrai me faire hésiter c'est le fait qu'il puisse recommencer. Très franchement je réfléchis encore à ce que je vais faire car je ne veux surtout pas briser et me mettre à dos la famille mais en contrepartie je voudrais que jamais plu il ne recommence. Avez vous un conseil ? Avec ce que je viens de dire je pense que vous pourrez comprendre ma position et j'espère que vous arriverez à me donner votre avi sur la question .
Franchement j'ai du mal à croire moi même que je vaux réellement quelque chose alors qu'est qui vous fait dire ça ?
Bonne soirée !
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 31 mai 2017 à 23:53
0
Merci
Ce qui le fait dire que tu te dévalues, que tu es une bonne personne déjà et en devenir car tu es encore jeune. C'est cet envie de protéger les tiens. Tu veux ne pas punir, tu te laisses détruire si cela peut profiter a un groupe, une personne. Mais la bonté d'une personne et aussi sa faiblesse s'il ne sait pas s'endurcir pour se protéger soi même. Si pour protéger autrui on se détruit soi même, un jour on ne pourra plus protéger personne car on aura disparu, plus capable ou même mort, et ça c'est de la bêtise.
Tu sais comment une lionne procède avec ses petits lorsqu'elle a attraper un gibier ? Elle mange en premier en éloignant ses petits avec violence s'il le faut. Tu duras, mais elle est sadique, elle n'aiment pas ses petits. Loin de la, elle donnera sa vie dans un combat s'il le faut, mais manger rn premier c'est avoir la certitude d'être bien nourrit, en forme pour continuer a chasser pour elle et ses petits, car faible,elle n'attrapera plus assez de proie, si elle meurt, ses petits aussi. Comme tu vois le sens de survie veux que sa propre vie est plus important que celle de l'autre, et pour nous humain, il faut ne pas accepter les erreurs graves envers soi qui risque de nous détruire pour protéger une personne qui ne le mérite pas. D'autant, sue tant sue cela restera tu, caché uniquement dans ton coeur, je ne crois pas que tu puisses avoir une vie normal, une vie de couple normal, tu risque de toujours créer des problèmes dans ton couple car cela restera en toi. Ça doit sortir, en soit c'est un soulagement, ensuite une thérapie je pense, je suis même pratiquement sur que c'est nécessaire pour relativiser ce que tu as subi.

La lionne en mangeant en premier fait preuve de courage car elle ne sait pas à quoi elle s'expose pour protéger ses petits elle serait prête à mourir si le gibier était empoisonné et tout ça par amour pour ses enfants. Elle est prête à sacrifier sa vie pour eux. Ça peut paraître fou, irrésonnable ou tout ce que vous voudrez mais j'arrive à m'identifier à cette lionne dont tu parles, une femme prête à se sacrifier pour ceux qu'elle aime, je ne sais pas trop quoi penser est ce que ça veut dire que je dois me sacrifier et ne rien faire pour protéger ceux que j'aime ou est-ce que au contraire ça veut dire que je dois tout dire pour protéger les futures "victimes" de mon oncle. Dans tous les cas quelqu'un sera blessé et c'est ça qui me fait peur...
C'est gentil de dire ça mais je ne me sens pas plus belle interieurement parce que j'ai la capacité de veiller sur ceux que j'aime !
Je retourne en cours bon après midi !
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 1 juin 2017 à 17:03
0
Merci
Bonjour Gwendy...
L'exemple de la lionne c'est qu'elle doit vivre pour être utile. Oui, s'il y a menace d'un autre animal pour les siens, elle est prête au combat quitte a perdre est mourir, car si elle ne se bat bas, ses petits seront tué, ça c'est le danger immédiat.
Par contre la nourriture s'il y a juste pour elle, elle ne laissera pas un bout de nourriture a ses petits tant qu'elle a faim. Pourquoi ? Mal nourrit = faiblesse = plus capable de chasser = sa propre mort = mort de ses petits. Donc pourquoi mourir elle est ses petits ? Elle sacrifie ses petits car inutile de tous mourir.
Toi c'est le contraire que tu fais. Tu laisses vivre tranquillement certaines personnes mais en sacrifiant la tienne, mais cela ne t'apporte rien. Rien de bon, sauf un traumatisme ingérable que tu vies déjà aujourd'hui, qui te sautera a la figue a chaque fois que que tu pensera fini, si un jour tu puisses penser qu'il est fini sans avoir eue une thérapie et tout déballée.
Tu sais, si tu vivre, relies tout le post. Tu as de quoi réflchir, des conseils, mais si tu ne veux rien faire, inutile de poursuivre, la clé c'est toi qui la car nous de loin on ne débite que de la parole, enfin, plutôt de l'écrit, pour l'action c'est qui a le starter, tu le déclenche ou pas, c'est toi qui voit. Et dans toute course il y a ceux qui gagnent et ceux qui perdent, sauf que pour toi, sans cette course que tu peux gagner, sans cette course tu as déjà perdue.
Bonne chance et bon courage pour la suite.
Faut que je réfléchisse comme tu l'as dit maintenant c'est moi seule qui peut faire mon choix. Je ne sais pas quelle décision je vais prendre car malgré tout c'est un choix difficile mais oui je promet de réfléchir pour la suite.
Je vous remercie énormément d'avoir pris sur votre temps pour moi je vous souhaite une bonne continuation et qui sait peut être à bientôt pour de meilleures nouvelles !
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 1 juin 2017 à 18:32
Oui et je me permet d'ajouter que le plus important, c'est que tu trouve une écoute et n'oublie pas que dans une maison des adolescents, tu es anonyme ainsi qu'en appelant le 119.
Et je tiens à signaler aussi que les professionnels sont liés au secret médical et qu'ils n'ont obligation de signaler au procureur de la république qu'en cas d'atteintes sur mineur de moins de 15 ans, ils vont certes te conseiller de porter plainte mais ne peuvent t'y contraindre...il serait bon et préférable que ton oncle soit puni mais tu peux le faire aussi plus tard.
L'important , c'est que tu t'occupe de toi avant tout
J'ai réussi j'ai tout dis à ma mère c'est peut être pas grand chose mais au moins elle sait mon père a eu la réaction que je craignait il veut défoncer mon oncle (heureusement qu'il habite à l'autre bout de la France) ma mère était en pleur j'ai brisé ma famille je le sais ... Mes parents veulent porter plainte, mon grand père veut les détails de ce qui s'est passé mais moi je veux rien lui dire c'est même pas mon vrai grand père et le pire c'est que c'est le père de mon oncle je veux rien dire mais il insiste il comprend pas je suis dépassée j'en ai marre en plus maintenant ceux qui sont au courant dans la famille me regardent avec pitié ça me soule.... Le pire c'est qu'ils disent tous que c'est pas ma faute tout ça mais je suis pas bête je sais que tout est de ma faute si j'étais pas allée le voir rien de tout ça ne serai arrivé ma famille serai pas brisée et je n'aurai pas cette boule d'angoisse rien qu'à l'évocation de son nom....
Bref ce soir ça va pas ....
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 09:42
0
Merci
Je pense que tu as bien fait de parler mais maintenant, il faut absolument te faire accompagner donc je réitère mes conseils ici :
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/forum/affich-2198417-je-veux-mourir#6
Et là :
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/forum/affich-2198417-je-veux-mourir#8
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par Andy31200 le 4/07/2017 à 10:35
0
Merci
Bonjour Gwendy...
C'est une excellente chose que d'avoir parlée, a partir de maintenant, peu a peu ta douleur va s'atténuer car tu évacues, tu n'auras plus ce lourd secret qui te ronge au fond de toi, continues a parler, dis a ton grand-père ce qu'il veut savoir, la vérité rien que la vérité et que ce soit pris comme ce le sera, ce qui compte c'est que toi tu dises que la vérité.
Ton père a une saine réaction, c'est humain de réagir comme il l'a fait. Ta mère en pleurs, cela aussi est sain, leur fille a été violente et cela leur fait mal, preuve d'amour, et crois moi tu n'as pas démoli ta famille mais soudée. Ta famille montre l'amour qui existe autour de toi mais qui dormait, car tout semblait allait au mieux, cet amour se manifeste, ressurgir a cause de ce malheur qui les a secoué. Tu as très bien fait, cela est en train de faire du remue-ménage qui bien sur te déstabilisera car tu ne contrôle plus rien, mais ce remue-ménage est salvateur, il va faire du nettoyage autour et dans toi même, c'est cela qui va t'apaiser dorénavant et pour toujours.
Tu n'as commis aucune faute, c'est ton oncle et c'est normal d'aller le voir, c'est lui qui a fauté en te considérant comme une étrangère et non pas de sa famille et qui fait un viol, même si tu n'était pas de sa famille, il a fait une double faute avec toi.
Tes parents veulent porter plainte et ils ont bien raison. Avec le temps passé l'aboutissement a une punition n'est pas gagnée d'avance, mais pour toi le plus important c'est d'avoir mit ça au grand jour, car c'est le début de la fin de ton mal-être avec l'aide d'un psy évidemment.
Tu interprètes mal quand tu dis "ceux qui sont au courant dans ma famille me regardent avec pitié ça me soule". Ils ne te regardent pas avec pitié, ils te regardent avec incomprehension, une colère en eux car ils ne comprennent pas ce que t'a fait ton oncle. Dans un moment pareil, ils sont toutes et tous perdu, plus exactement, ils ne savent pas vraiment le comportement adéquat qu'ils devraient avoir en ta présence, les mots ne veux plus rien dire, les attitudes, ne sont pas comprises, tu ne les comprends pas et c'est normal, car eux même ne trouvent pas l'attitudes pour être compris. Donc ne t'inquiètes pas.
Non, je te le répète ce n'est pas ta faute, tout le monde te dit ce n'est pas ta faute. Tu es allée voir un membre de ta famille sui s'est comporté en violeur, c'est lui le seul coupable, avec une autre fille il aurait fait a ce moment la, la même chose.
Ne retiens plus rien. Parles, dit les choses telles sont, notamment a ton grand-père.
Evacuer c'est le début de la guérison, le début de ta nouvelle vie avec ce passé qui ne sera pas oublié mais accepté pour pouvoir vivre normalement. Tu n'as pas fautée, une faute a été faite a ton encotre.
Maintenant, laisses les événements suivre leur court, c'est aux adultes de tracer la suite de ce qui va se passer, ta part est faite, restes seulement toujours dans le vrai si on te demande de relater ce passé.
Fais confiance en ta famille, il y a eu une brebis galeuse mais cela n'est qu'un accident tragique. Ne culpabilises pas tu es victime. Ne soies pas étonnée du regard des gens comme tu dis, ce n'est pas te repousser ou de la pitié mais ils ne savent pas comment se comporter avec toi parfois. Alors toi même n'est pas peur de les mettre a l'aise, en disant les choses comme elles sont calmement et crois moi ils sauront réagir alors avec plus de sérénité, plus detendus, donc de façon"normal" si l'on peut le dire ainsi.
Dis toi bien pour beaucoup, c'est eux qui sont mal a l'aise pas toi. Donc cool, zen, ne prends pas tout comme malvenu, c'est seulement incompréhension.


Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad
J'hésite vraiment à en parler à mon grand père je n'ai pas assez confiance en lui pour me mettre à nu ainsi, car oui habituellement je ne parle que lorsque j'ai confiance.
Pour le comportement de ma famille je ne leur demande rien j'aime le naturel, je ne souhaite pas qu'ils jouent un rôle en ma présence ça met mal à l'aise tout le monde plus qu'autre chose ...
Merci pour tout ça va être plus simple tu m'as apporté un point de vue que je n'avais pas envisagé
lekabilien 12266 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 4/07/2017 à 23:56
0
Merci
Les choses vont rentrer dans l'ordre puisque tu t'es libérée. Vous vivez tous dans la famille quelque chose qui n'est même pas imaginable, alors cela désoriente tout le monde, tout le monde est perdu quoi de plus normal, mais comme tout, cela va avec le temps peu a peu avec le dialogue, les explications, tout ce qui va s'en suivre, une histoire très douloureuse mais malgré tout restera une histoire qui sera banalisée lorsque tout sera dit, fait, et clos. Banaliser pour pouvoir vivre normalement, mais en soi bien sur ce n'est pas une banalité, mais nous avons cette capacité nous êtres humains a banaliser les choses avec le temps pour estomper, minimiser, même tuer la douleur, c'est en cela que tout redeviendra banal est la gène disparaitra.
Tu as eue du courage d'en parler et il fallait le faire, tu auras du courage pour que toi même en te comportant naturellement comme tu dis, tu mettras a l'aise tout le monde. Tu seras assez forte pour que toi même si tu vois que cela coince, gène une manière de faire avec toi par ta famille, gentiment mais la tête bien haute, tu leur dises, basta j'en survivrai, arrêtez vos manières infantile, trop protectrice envers moi, en étant forte tous seront forts, tous oublieront et redeviendront naturels.
Alors ton grand père. Je te disais de le lui dire, cela n'est pas vraiment nécessaire si pour toi même cela n'apporte rien, je veux dire par la, si tu n'as pas confiance, si tu as peur que c'est dans un sens de curiosité je ne crois pas mais peut-être parce que, c'est son fils si je me souviens bien, et que sa demande de savoir n'as pas le sens que cela devrait avoir mais un autre but bien précis. Tu as des parents ils savent, tu n'es pas obligée de dire cela a toute la famille et ils doivent respecter cela, tes parents peuvent s'ils le jugent utile donner suite a leurs demandes, a ton grand-père aussi si la demande semble dans un esprit sain de dire seulement ce qu'ils veulent dire.
Tu verras maintenant que tout est dit, tu te sentiras libérée de plus en plus et ta vie dans peu de temps reprendras après tout ça. Laisses toi un peu de temps, n'oublies pas qu'une aide d'un pro de santé, un psy peut t'apporter beaucoup et peu accélérer le fait de passer ce cap.
Tu es courageuse.
Prends soins de toi.

Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 23 févr. 2018 à 11:06
Bonjour Gwendy
Tu dis :
" je suis actuellement suivie par un psychiatre et c'est bizarre mais ça me fais rien"
Les soins en psychiatrie sont bien souvent longs avant d'avoir des effets positifs et qu'il y ait un mieux mais il est important que tu ais confiance, que tu sois dans l’alliance thérapeutique et partie prenante dans les soins, patience...et bon courage
Hello
J'ai été chez le psy il s'en tape royal de mes problèmes je lui ai dit que j'avais déprimé toute la semaine il a dit c'est trop compliqué on verra ça plus tard je veux bien être patiente mais y a des limites. Je veux bien faire mon max pour m'investir mais j'ai envie de m'en sortir pas de repousser sans cesse mes problèmes ça je sais très bien le faire toute seule je me suis mis tous mes amis à dos et je suis au bord de la rupture avec mon copain parce que je sais pas me contrôler alors j'ai besoin d'aide j'ai pas besoin qu'un adulte me dise de repousser la confrontation... On m'a dit au prochain écart je serai internée à ******* ******* (l'hôpital psy de Bordeaux) alors je me bat même si il m'arrive de vouloir tout laisser tomber.. Je veux pas y aller alors je me bat pour survivre.. Je sais pas ce que j'ai fait pour mériter cette vie mais ça commence à être vraiment dur à gérer.. J'espère que ça va s'améliorer dans le futur..

Nom de l'hôpital supprimé par la modération
Andy31200 52060 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 24 févr. 2018 à 16:19
Non, ton psy ne se fout pas de tes problèmes mais il a du évaluer que tu étais encore trop sensible pour aborder certaines choses et on n'est pas " interné " en hôpital psychiatrique mais hospitalisé.
Alors oui, sois patiente et je te souhaite beaucoup de courage
As tu un traitement pour t'aider ?
Si tu le dis... Pour moi c'est internée parce que dans un hôpital comme Charles P. il n'y a que des malades manteaux qu'on enferme alors que quand on est hospitalisé on est libre du moins un minimum l'ambiance entre un hôpital normal et un hôpital psychiatrique n'est pas du tout le même. Merci beaucoup et nan je n'ai aucun traitement je me débrouille seule comme toujours... Je commence à avoir l'habitude...
Nous sommes le premier mars et sans que je puisse expliquer pourquoi je vais bien je ne cherche plus à me suicider maintenant les chevaux que j'ai rencontré sont devenus ma raison de vivre je ne déprime plus je vais bien mes craintes s'envolent évidemment j'ai peur de la rechute j'ai peur de replonger dans ce trou sans fond mais aujourd'hui je vais bien merci à vous tous d'avoir été là je vais dodo bonne nuit
0
Merci
Moi j'ai 44 ans et j'ai envie de mourir parce que je suis à bout. J'ai subi des attouchements quand j étais petite, je l ai dit mais personne ne m'a écouté, j'ai été humilié par mon père, j'ai été harcelé au collège, personne ne m'a aidé, j'ai été violée à 20 ans, ça a fait rire les gendarmes et maintenant mon conjoint est un pervers narcissique me harcèle moralement. L assistante sociale dit que c de ma faute et la psy aussi. Je suis fatiguée, je pleure tout le temps, je écoute de la musique pour me évader je lis beaucoup mais là je ne peux plus le supporter.
begonie 90631 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 06:53
0
Merci
Bonjour à Mimi

Merci d'ouvrir ta propre question car tu te trouves ici sur la question d'une autre personne et il y a risque de confusion dans lees réponses.

Pour ouvrir ta question personnelle clique sur " Créer un nouveau sujet " ici en bas de la page, à droite, en couleur rouge.

Fait un copier/coller.

A tout bientôt.
begonie 90631 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 10:34
Pas de réponse de ta part .....
Je vais donc monter la question pour la retrouver plus facilement.
Publi-information