Hallucinations après réanimation ou menace réelle infirmière?

Fermé
Angelie75 - 27 janv. 2017 à 13:14
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
39404
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
16 mai 2022
- 29 déc. 2021 à 23:17
Bonjour à tous, je vous explique la situation,
Mon père a été en réanimation pendant 1 semaine et demie suite à un choc cardiogénique, et a fait 3 jours de coma artificiel.
Hier il a changé de chambre et on lui a retiré ses machines et tube respiratoire et il a donc pu parler pour la première fois depuis son arrivé à l’hôpital.

Sauf que ça a été plus inquiétant qu'autre chose. Avec sa voix qui est très basse pour le moment, il nous raconte à ma sœur et moi d'un ton angoissé, que ça vie était en danger, qu'une certaine infirmière ou docteur le faisait ch*** depuis qu'il était en ranimation et l'avait menacé de lui injecter quelque chose pour le tuer s'il en parlait à qui que ce soit.

Depuis hier il est donc dans une paranoïa continue, impossible d'échanger avec lui sans qu'il ai peur et nous dise de se taire de peur que l'infirmière en question passe et entende ou qu'elle soit alertée. Quand on se penche vers lui pour entendre ce qu'il dit il nous dit de reculer car il a peur que ça fasse suspect. Il nous répète sans arrêt :" Surtout, surtout, pas un mot, ou c'est fini pour moi" ou "surtout tu te tais, quand je sortirais je pourrais tout vous expliquer, pour l'instant pas un mot" sur un ton dure.

A mon oncle à qui il avait essayé de communiquer quelques heures avant qu'on passe, il lui avait écrit sur un papier "ma vie est en danger" "on a menti au docteur" "Lydia" (nom de l'infirmière surement).

Avec ma soeur sur le chemin du retour on a eu très peur, car j'ai entendu pas mal d'histoires sur la maltraitance des patients, du coup on n'ose pas en parler à personne dans l’hôpital, mais en même temps il a commencé à mêler sa belle sœur (qu'il n'aime pas) à l'histoire en disant qu'il fallait se méfier d'elle car elle est peut être complice de cette infirmière. Donc là on s'est dit que c'est peut être aussi de la paranoïa provoquée par les sédatifs durant sa période de réanimation. Je ne sais pas quoi penser. Aujourd'hui j'irais le voir en espérant ne pas re entendre cette histoire.

6 réponses

DCI
Messages postés
81116
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
35 757
27 janv. 2017 à 13:18
Bonjour,

"c'est peut être aussi de la paranoïa provoquée par les sédatifs durant sa période de réanimation."

Et ce n'est rien d'autre ! N'hésitez pas à en discuter avec l'équipe soignante.
Oubliez la notion de maltraitance.
11
Andy31200
Messages postés
130773
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
25 762
27 janv. 2017 à 13:25
Oui et j'ajoute que toute personne un peu âgée hospitalisé aux urgences, en réa décompensent souvent sur un mode délirant du fait également qu'on les à sorti de leur routine .
Vous devriez en parler au médecin, un ajustement du traitement pourrait atténuer les choses.
0
Merci pour vos réponse ça me rassure, mais je ne peux pas en parler aux médecins car si mon père l'apprend il va m'en vouloir ou paniquer. Il a l'air vraiment très sure de ce qu'il raconte il nous dit de ne surtout pas en parler et que c'est le seul service qu'on peut lui rendre pour l'instant. Ah j'ai oublié de dire que mon père a eu 60 ans vendredi dernier.
0