Kyste pilonidal - diagnostique - operation - convalescence [Résolu]

C - 4 août 2016 à 19:09 - Dernière réponse : DCI 65713 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 23 septembre 2018 Dernière intervention
- 4 août 2016 à 19:45
Bonjour,
On entend beaucoup de choses sur le Kyste Pilonidal, chez moi tout est arrivé très vite.
J'ai ressenti un week-end une très légère douleur lorsque je me suis allongé dans mon lit le soir, mais étant donné que cela m'était déjà arrivé je ne me suis pas inquiété (en effet, ayant une scoliose, le dos cambré et le bassin décalé, je pensais avoir déplacé mon coccyx - la fille mal foutu déjà de base ...)
Une simple gène du dimanche jusqu'au vendredi. Travaillant, je n'ai pas voulu aller aux urgences le vendredi soir mais m'y suis rendue le samedi soir, résultat : kyste pilonidal !
On me donne des antibios et des calmants (traitement fort) mais me conseil de quand même aller voir mon médecin traitant pour qu'il me donne une lettre afin de voir un chirurgien en urgence. Je fais donc ma semaine de travail normalement avec toujours une petite gêne, mais toujours rien au touché ni forte douleur. Le week-end, la douleur à augmenté, plus le temps passe, plus ça augmente, et je veux quand même tenter le travail le lundi ... TRES MAUVAISE IDEE ... j'ai attendu toute la journée qu'une chose : RENTRER !
Ca devenait dur de trouver une position qui diminuait la douleur, une démarche : on aurait dit une femme enceinte prête à accoucher ... bref ! ARRET DE TRAVAIL !

Le mardi RDV avec le médecin traitant : même diagnostique ! Des mercredi le cauchemard commence : nuit courte, douleur alors que je suis :sur le dos, sur le cote, sur le ventre ... Toujours sous médicaments !

Vendredi matin RDV chez le chirurgien, qui en me voyant à tout de suite compris (à ma démarche) le pourquoi de ma visite, m'osculte et valide le diagnostique donné par les deux médecins précédents !
Grosse douleur, difficulté à aligner un pas devant l'autre, grosse boule qui s'est formé en quelques jours : il ne me laisse pas repartir et m'envoie pour me faire opérer dans l'après-midi ! En attendant l'opération on me met sous médicament plus fort contre la douleur et c'est plus supportable.
Opération en début d'après-midi, fin d'après-midi rendu dans la chambre : pas de douleur, seule une gène et la peur de tout arracher en me levant ou me tournant.
La nuit est longue mais pas trop de douleur jusqu'à environ 00h, où je n'ai plus de médicaments dans ma perf, et je ressent vite la douleur.
Le lendemain matin, le chirurgien vient me voir et me dire qu'il n'a pu enlever que l'infection !
Supportable quand je ne bouge pas, mais il est 12h et il est temps de changer le pansement et là, c'est pas la parti de plaisir !
Ouverture laissé, donc méché, je ne sais pas si c'est le fait d'avoir peur d'avoir mal ou si c'est que c'était une stagiaire infirmière et qu'elle l'a fait seule mais j'ai mal !
Enlever la mèche, nettoyage au sérum physiologique, remettre la mèche et une compresse puis mettre un pansement (pas du tout adapté alors je vous raconte pas quand mon infirmière l'a enlever le dimanche matin au retour à la maison ... EPILATION GRATUITE !)
Retour à la maison : Du coup, après on rentre chez nous. La douleur est supportable mais je marche très lentement en me tenant au bras de ma maman.

Le dimanche (on oublie le repas au resto pour la fête des mères on reste cloué au lit ... merci !) on change le pansement et la c'est pareil qu'a l'hôpital, et ça à duré quelques jours. Après, Est-ce qu'on s'y habitue ou Est-ce que cela fait vraiment moins mal ?
En tous cas, les jours passent et ne se ressemblent pas, des matin ou j'ai mal et d'autre ou je pourrais me rendormir tellement je ne sent absolument rien ! Arrêt de travail de 3 semaines en tout (une semaine avant opération et 2 semaines après) - demande de ma part, je me sentait capable -
La première semaine j'ai gagné 3cm de mèche, et après ça avance moins vite. Je me suis faite opéré le 27 mai, aujourd'hui le plus gros est fait, mais il reste encore un peu de profondeur et la surface à cicatrisé. Changement de pansement toujours tous les jours avant d'aller au travail !

RDV chez le chirurgien le 9 aout pour savoir si il reste encore le kyste ou s'il est parti (comme si il allait partir comme par magie ... Avec le bol que j'ai c'est reparti pour un tour!) Ne sachant pas à la base ou était le kyste par rapport à l'infection qu'il avait engendré, il n'a pas pu le retirer.

Travaillant dans un magasin, en fin de solde, je me baisse beaucoup, et par moment je sent des tiraillements c'est pas vraiment rassurant, difficile à décrire la sensation mais j'ai bien l'impression qu'il est encore là !

La suite au prochain épisode. En espérant que cela aura pu vous aider ou vous éclairer.
Tout ça pour dire que ça va tellement vite pour certains, n'attendez pas !!!! Des questions ... n'hésitez pas ! =)
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

DCI 65713 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 23 septembre 2018 Dernière intervention - 4 août 2016 à 19:45
0
Merci
Bonjour,

Au prochain épisode, fais beaucoup plus court !
Habituellement, les internautes ne vont jamais au bout des pavés tel que celui que tu as déposé.

Extrait de la charte du Forum Santé-Médecine :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise. "
Publi-information
Commenter la réponse de DCI
Publi-information