Sevrage Effexor... Je craque... [Fermé]

- - Dernière réponse : Sansan_1915
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 4 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2019
- 4 juin 2019 à 12:08
Bonjour, je cherche du soutien auprès de personnes qui ont déjà ou sont en train d'arrêter EFFEXOR, je le prends depuis 6 ans, j'ai essayé d'arrêter plusieurs fois sans succès à cause des effets secondaires horribles du sevrage que je n'ai pas supporté. Depuis une semaine j'essaie à nouveau, je suis passée de 75 à 37.5, je fais des cauchemars horribles toutes les nuits, j'ai des frissons, des courbatures, des palpitations, des angoisses et une fatigue intense, et ça TOUS LES JOURS, ce qui m'épuise physiquement et psychologiquement, je travaille 35h par semaine j'ai envie d'arrêter tellement je n'y arrive plus... Mon conjoint m'aide comme il peut mais il ne comprend pas mon état... Aidez-moi s'il vous plait... J'ai besoin de soutien et d'espoir...
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bsr,

Je suis sous effexor 37,5mg depuis 3 ou 4 ans je crois ( 1 cpr par jour) il m'a été prescrit à l'époque pour traiter un problème de vertiges /instabilité h24. Il s'avère que j'ai finalement un souci d'oreille interne + problèmes de muscles oculaires qui vont avec , bref je m'égare. Mon doc m'a prescrit ce médicament avant que je ne prenne le taureau par les cornes et que je cherche moi même ce qui m'arrivait ( cela dure depuis 2004 quand même grrr) . Effectivement une instabilité depuis si longtemps est anxiogène mais bon ... la boulette a été faite. Aujourd'hui mes reeducations vestibulaires et orthoptiques ne sont pas 100% efficaces à cause de l'effexor ( qui ne m'a en rien soigné ou aidé dans ma patholigie). Il a donc été décidé de me sevrer ... cela fait depuis le 4 avril donc 14jours que je ne le prends qu'un jour sur 2. Tout allait bien mais depuis 7 jours ( et suite a examen de vue de 30 min par un opticien minable) j'ai la tête cotonneuse, je suis hyper angoissée que mes " vertiges" recommencent ( à savoir que j'ai dû cesser de travailler, prendre une douche seule était impossible, conduire on en parle même pas etc etc je vous passe tous les détails pour ne pas paraître encore + minable)
Pensez -vous que les symptômes de sevrage peuvent apparaître au bout de 10 jours ?? Alors que ce nest pas ce médicament qui avait commencé à me "sauver" mais bien mes reeducations. J'en pleurerai tellement je suis déçue et peur de revivre toutes ces années de galère et souffrance ( j'ai 36 ans...)

1000 excuses pour le roman :/ courage à vous

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 12055 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Sansan_1915
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 4 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2019
-
Bonjour,
J espère pouvoir apporter une note positive a ce sujet qu est le sevrage de l effexor.
J ai commencé a en prendre en 2008 a raison de 75mg par jour, pour traiter mes attaques de panique. Ce fût très efficace et j ai pu reprendre le cours de ma vie, ressortir, arrêter d avoir peur de tout etc...
En revanche j ai commencé a perdre mes cheveux, a avoir des problèmes avec certains aliments, des pulsions boulimiques et pas mal de maux de tête. Mais je ne voulais en aucun cas me séparer de ce médicament miraculeux pour moi a l époque. C est donc en 2014 que mon médecin traitant m a suggéré de diminuer la dose quand je lui ai parlé de bourdonnements incessants dans mes oreilles et de mes mâchoires qui se serraient a longueur de temps.
Je suis donc passé a 37.5 par jour jusqu en 2016, ou j ai commencé a me dire que je ne pourrai pas éternellement vivre sous médicament, qu il allait bien falloir m en séparer.
Mon médecin a donc opté pour une dose de 37,5 un jour sur deux.
Et m a conseillé de pratiquer parallèlement de la sophrologie, de la méditation. Et surtout la technique de respiration en carré.
J ai donc suivi ses conseils a la lettre. Depuis 2018 je ne prenais mon médicament qu un jour sur trois. Le médecin estimait que je pouvais l arrêter, mais je n étais pas rassurée, je préférais continuer comme ca. Et debut 2019 j ai décidé de le stopper définitivement. La première semaine a été pleines d émotions fortes, palpitations, fourmillements dans les doigts, insomnies,hypersensibilité....mais j ai tenu bon, je n ai pas craqué, ce sont les exercices de respiration et la méditation qui m ont aidé a franchir ce cap. Dur pendant 15 jour et puis les symptômes disparaisse. Aujourd'hui je n en prend plus et je contrôle mes émotions,je vais bien je me sent libre.
Je conseille la sophrologie, la méditation et les exercices de respiration a toutes celles et ceux qui ont du mal a s en sortir. C est réellement bénéfique.
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
8402
0
Merci
Bonjour

Tu as diminué de moitié en une seule semaine ?
C'est peut être trop rapide.

C'est ton médecin prescripteur qui t'a expliqué de faire comme ça ?
Publi-information
> lafouine.
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
-
La chance... Tu te souviens quel dosage et pendant combien de temps ?
lafouine.
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
8402 -
Non je ne me souviens plus , c'est trop vieux :)
Moi j ai aussi des tas d effets horribles au sevrage
Donc je découpe le cachet ...
Dans le 75 mg il y a deux cachets et donc un dans le 37,5
Et je suis descendu très progressivement
depuis le 26 .02.2018 arrêt effexor
depuis l enfer
les fausses grippes les douleurs neurologiques intestinales migraines les raideurs et les frissons de fausse fièvre aux réveils sont affreux
depuis 2 jours cela s estompe
non je ne le reprendrais pas
j ai du arrêter D un coup car je n av que les effets secondaires et les migraines à la démi dose
tout peut arriver je me sens ..libre comme avant .j en prend depuis 2006 quand même!! a j9 je préfère penser en restant vigilante que les 5 jours de douleurs insoutenables à m attacher la jambe car elle sautait seule ..et ces affreux frissons
on verra possible que le plus dur est derrière
begonie
Messages postés
98301
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 juin 2019
3059 -
A lilou

Cette question datant déjà de 2016 et appartenant à une autre personne va se fermer.

Merci d'ouvrir ta propre question.

Cordialement