Vie de merde et envie de mourir, comment s'en sortir?

gaby - 19 févr. 2016 à 16:36
 filoute - 9 mars 2016 à 22:02
Bonjour,
Alors je souhaite vous expliquer brièvement mon parcours pour que vous puissiez mieux me comprendre, je l'espère..
Dans mon enfance (entre 8 et 10 ans) j'ai eu le droit à des attouchements sexuels de la part d'un ami de mon père, je n'en ai jamais parler à personne et d'ailleurs j'ai tellement voulu oublier cet épisode que j'ai réussi... mais un jour ces images sont remontées à la surface d'un coup sans que je sache pourquoi et depuis je n'arrive plus à oublier, j'ai honte, ça me dégoûte et je n'oserais jamais le dire à mes parents.

En grandissant, je suis devenue invivable à l'adolescence comme pour le faire payer à mes parents inconsciemment alors qu'ils n'étaient ni responsables, ni au courant de quoi que ce soit.
J'ai fait des allers/retours dans des foyers pour mineurs.

À 16ans, je suis tombée amoureuse d'un garçon, il me permettait d'oublier tous mes soucis du quotidien, c'était mon premier amour puis à 18ans je suis tombée enceinte de lui et il m'a laissée tomber. Maintenant j'élève mon enfant seule. Elle a 8 ans aujourd'hui, elle est en bonne santé et intelligente mais je n'y arrive plus... Je souffre trop de tout ça et dans ma vie de tous les jours je n'arrive à rien, je ne fais plus de projets parce que quand j'ai le malheur d'en faire ils tombent à l'eau avant même que je commence.. J'ai pas l'impression d'être une bonne mère parce que je montre pas du tout l'exemple à ma fille. Et je rappelle de mes erreurs et surtout de son père en la voyant.

Plutôt que de mourir j'aimerais retourner en arriere, refaire ma vie loin de ces gens qui ont polluer la mienne mais il est plus facile d'en finir une fois pour toute, je suis fatiguée de me battre au quotidien, je n'ai plus de force! J'en ai marre de faire croire à mon entourage que je suis forte alors que c'est faux mais je n'aime pas montré ma faiblesse.
Aidez-moi s'il vous plait, merci d'avance à ceux qui prendront la peine de me lire et de me répondre ... sinon tanpi pour moi!

2 réponses

Bonjour Gaby, ton histoire est tres touchante... et je trouve deja super important que tu arrives a t'exprimer comme ca. Effectivement parler a qqun est la 1ere chose que je te conseillerais, un ami, un psy, une asso d'ecoute, ton voisin de pallier peu importe....!! Parce qu'on est tous humains et on a tous besoin d'une soupape de decompression. Perso je trouve que 20mn ds le bureau d'un psychiatre debordé ne revolutionne pas tout... prends contact en parallele avec un psychologue que qqun aurait pu te conseiller par bouche a oreille, il aura plus de temps pour t'epauler. Mais surtout parle aux gens autour de toi.sois persuadee qu'il reste encore beaucoup de gens biens ds ce bas monde, qui aiment simplement ecouter et qui n'ont pas besoin de juger... entoure toi de gens vrais, de gens biens, en qui tu as confiance. C'est tout simple, mais ca change la vie :-) Et pour le reste, ta fille, ta famille, tu verras que petit a petit, on est capable de reconstruire pas mal de choses, tout ca viendra en son temps! Tiens nous au courant en tout cas :-)
1