Refuse de voir ma mère, jugement.

Lolita2015 - 19 juin 2015 à 16:49
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40941 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 7 février 2023 - 20 juin 2015 à 18:44
Salut tout le monde!
Alors, j'ai 17 ans, cela fait un peu plus d'un an que je ne vois plus ma mère pour des raisons personnelles.
Seul problème, les autres me rendent coupables en me disant « Tu sais, c'est quand même ta mère », « on a qu'une seule mère, il faut faire attention, on peut pas la remplacer », « Tu devrais faire des efforts ! »...
Les effort étant de répondre à ses messages, je lui ai répondu une fois pour faire plaisir à mon père (mes parents sont bien sûr divorcés) mais très froidement, mais en restant tout de même polie ! Et elle m'a fait alors la leçon par sms. J'étais prête à lui envoyer quelques choses de très peu sympathique, cependant, je n'ai rien fait.

Suis-je injuste envers ma mère ? Est-ce que je dois me sentir coupable ? Parce que franchement, ça m'énerve d'entendre les autres me faire la leçon... Je sais que c'est ma mère, mais franchement, je l'ai détesté durant des années, des années où j'ai du faire des efforts énormes pour essayer d'accepter mais je n'y suis pas arrivée. Et maintenant, je devrais lui pardonner comme si rien n'était ? Je ne sais plus où j'en suis. Merci d'avance de vos réponses.

2 réponses

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40941 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 7 février 2023 28 223
19 juin 2015 à 17:01
J'espère que tu vois un psy pour parler de tout ceci et essayer d'avancer et de renouer avec elle
Tu risques de perdre des années voir des décennies alors que cela se débloquera surement
Tout le monde fait des erreurs.. Elle surement.. Toi aussi prit etre. Mais c'est ta mère, elle est vivante et tu as besoin d'elle quoi que tu penses
Si tu ne fais pas d'efforts tu en souffriras toute ta vie et tre enfants aussi d'une manière ou d'une sutre
La seule manière d'avancer est d'en parler avec un professionnel.. Cela peut perdre quelques mois, voire moins ou plus
0
Salut, je suis déjà allée voir un psy pour d'autres problèmes et je lui ai donc parlé de ma mère. Il voulait que je renoue avec ce que j'ai essayé de faire comme dit plus haut en répondant à ses messages (je l'avais promis à mon psy à la dernière séance), mais, je n'ai pas supporté son message et j'ai repensé à tout ce qu'elle a fait, ce qui me donne encore plus envie de l'ignorer désormais. J'irais peut-être revoir mon psy... Je ne sais pas trop...

Je sais que tout le monde fait des erreurs et qu'on doit les accepter mais je ne peux pas, je ne peux pas accepter ce qu'elle a fait.

Dans tous les cas, merci pour votre réponse !
0
thaliadelgana Messages postés 27 Date d'inscription mardi 16 juin 2015 Statut Membre Dernière intervention 20 juin 2015
19 juin 2015 à 18:48
Bonjour, je comprends complètement votre question, vu que moi même j'ai eu un tas de problème avec ma mère et que je suis même partie de chez moi et coupé les ponts avec elle. J'ai renoué avec elle juste pour faire plaisir à mon père. Sachez que vous avez tous les droits de lui faire la tête. C'est votre mère, certes mais si elle ne se comporte pas comme telle vous avez le droit de vous en plaindre? Moi maintenant j'ai près de 40 ans et j'arrive à peine à la supporter sans que je ne l'envoie balader. C'est dur mais c'est faisable. Alors oui c'est votre mère mais vous êtes en rien responsable de ses actes et elle n'est pas responsable de vos actes. Comprenez bien une chose, tout le monde à le choix. Je veux dire par là que rien ne vous oblige à voir votre mère ni à lui parler mais si au fond de vous, vous vous sentez mal de ne pas le faire, faites le. Contrôlez vos paroles et vos gestes pour que cela ne vous retombe pas dessus. Vous avez votre personnalité et en cela vous êtes maître de vous. Réfléchissez avant d'agir, vous êtes la seule personne à vous connaitre et ce que vous direz vous devez le faire en votre âme et conscience et jamais le renier.
J'aimerais vous aider car je pense pouvoir le faire mais il faut aussi repartir plus ou moins au début de vos confrontations avec votre mère. Que vous a-t-elle dis, fait ? depuis quand estes vous en froid et pourquoi ?
Pour ma part j'ai eu une mère alcoolique qui sous effet de son alcool tabassait mes frères. J'y ai eu droit et récolté 2 coquards, une paupière ouverte à cause d'un tournevis et pas mal d'autre chose. Si j'arrive aujourd'hui à ne pas y penser ce n'est pas parce-que je lui ai pardonnée mais je me dis qu'à un moment ou à un autre elle a du se comporter comme une mère et que les aléas de la vie peuvent réellement changé quelqu'un. Je ne l'en excuse pas mais j'essaie de la comprendre en tant que femme et non comme mère.
Quel âge avez-vous ? Avez-vous des frères ou des soeurs ? Qu'en pense le reste de votre famille ?
Il y a un tas de questions et j'aimerais vraiment vous aider. J'espère que vous me répondrez, ayez confiance, si je le peux je le ferai avec grand plaisir.
A très bientôt et ne perdez pas espoir. Gardez votre coeur intact et suivez le s'en jamais vous perdre vous même.
0
Bonjour ! Je suis très touchée par votre message ! Vraiment, merci beaucoup. Je dois dire que cela me fait du bien d'entendre quelqu'un me dire que j'ai le droit de ne plus vouloir la voir.

Votre histoire est vraiment triste et ma mère n'a pas été aussi horrible que la vôtre, je n'ai pas été battue et elle n'est pas alcoolique. Je suis désolée pour vous, cela n'a pas du être facile...

Je vais éviter d'entrer trop dans les détails de mon « histoire » car je n'aime pas non trop parler de ma vie privée sur internet :
J'ai donc 17 ans et je lui en veux car, mes parents ont divorcé lorsque j'avais 13 ans et ma mère s'est salement comportée avec mon père. J'ai appris qu'elle l'avait trompé ce qui m'a fait déjà beaucoup de mal.
Ensuite elle a continué à utiliser son argent (elle n'avait pas de travail à ce moment là) pour s'acheter toutes sortes de choses (appartement, voiture, demandait des services en tout genre : durant plus d'un an après le divorce !) car mon père l'aimait encore. Il est tombé en dépression car en plus, il y a eu autre chose sur le côté qui n'a fait que l'enfoncer.
Je restais donc tout le temps chez mon père et j'allais un week-end sur deux chez ma mère (appartement trop petit pour que j'y aille plus souvent).
Mon père était au bord du suicide, il était devenu anorexique (perdu au moins une trentaine de kilos), il était au plus mal et j'ai du le soutenir alors que j'étais assez jeune, j'ai du supporter toutes ses pensées morbides. Pendant ce temps, ma mère s'envoyait en l'air avec son amant et profitait de l'argent de mon père, je la voyais heureuse, je ne l'ai pas vu un seul instant triste, pas un seul.
Et elle, ne m'a jamais demandé comment j'allais alors que j'étais également très mal à cause de ça mais aussi à cause d'autres histoires à mon école.

Cependant, elle n'a pas été une « mère » horrible, elle était très très laxiste, je pouvais ne rien faire de ma journée quand j'étais chez elle, ne pas travailler pour l'école, ramener des points misérables. Elle ne me disait rien, j'en ai conclu qu'elle n'en avait rien à faire. Mais elle essayait toujours de me faire plaisir en me faisant des cadeaux. Mais la haine que j'ai développée contre elle, a fait que ses petites intentions sont passées à la trappe. Je n'avais pas une mère mais juste une colocataire que je voyais à peine le week-end parce qu'elle sortait avec ses nouvelles amies de 20 ans.
Je ne la hais pas pour la mère, elle n'a pas été si mal. Je lui en veux pour la femme qu'elle est devenue, pour la femme égoïste.
Je suis fille unique et le reste de ma famille me dit de ne pas couper les ponts, d'essayer de faire des « efforts » , que je risque de le regretter plus tard si je coupe tout... Mais j'ai essayé, durant des années j'ai tenté de la pardonner parce que c'était ma mère. Ça m'a détruit de la détester parce que mépriser sa mère, c'est tabou, c'est une chose inconcevable.
Je m'en voulais mais... je pense avoir compris une chose grâce à vous. Je ne suis pas responsable de ses actes, j'ai le droit de lui en vouloir... Si je me sens mal c'est parce que mon entourage me dit que ce n'est pas bien, alors que non, j'ai le droit de le faire.

Merci beaucoup de votre intervention. Merci.
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40941 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 7 février 2023 28 223 > Lolita2015
20 juin 2015 à 18:44
Je ne suis pss tout a fait d'accord er je reste sur ma reponse
Le cas décrit semble vraiment bien différent de ce que tu as vécu
Rappelles toi qu'il faut que tu avances aussi et que tu risques de ne pas t'épanouir si tu je fais pss un travail sur toi et tes rapports avec ta " terrible " mère
Maintenant, ne pas bouger est surement plus confortable.. Dans l'immédiat en tout cas...
0