Question tentative suicide alcool/médicament, sauver le patient.

Fermé
john555 - Modifié par john555 le 9/06/2015 à 14:09
joraline Messages postés 42585 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 décembre 2022 - 9 juin 2015 à 15:08
Bonjour,

Je suis pas certain que ce soit le bon endroit pour ma question mais comme j'ai vu beaucoup de sujet suicide dans ce secteur... Breff.


J'écris actuellement une histoire (probablement en vu d'une future publication) et je me heurte à un souci. Je vous résume la chose:

Mon personnage fait une très grosse connerie, et quand sa fiancée l'apprend elle décide qu'elle ne peut plus vivre avec, donc elle le quitte. Mon personnage digère ça vraiment très mal et finit par vouloir se suicider, il avale tous les médocs de l'appartement avec sa petite bouteille d'alcool pour faire passer tout ça.

Classique je sais mais c'est la meilleure idée que j'ai eu pour exprimer le malaise profond du perso (et le suicide colle bien avec ce que j'ai prévu ensuite), mais comme le but n'est pas de le tuer y a quelqu'un qui se pointe et l'emmène à l'hôpital, et c'est là que survient mon problème. Je ne sais pas comment ça se passe à l'hôpital. D'où ma question:

Dans ces cas là, que peuvent faire les médecins pour sauver le patient ?
je pense qu'il font un genre de lavement pour éliminer les médicaments mais j'ai eu beau chercher sur google j'ai rien trouvé là-dessus. Et si je pouvais avoir quelques termes médicaux ça rendrait la chose un peu plus réelle je trouve.

Je bloque là-dessus et dû coup ça me gène pour continuer.

Merci à vous :)

1 réponse

joraline Messages postés 42585 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 décembre 2022 10 487
Modifié par joraline le 9/06/2015 à 15:08
Bonjour,

Désolée, le forum n'a pas pour vocation de répondre à ce genre d'investigation romancée.
Ta question n'ayant rien à voir avec un quelconque problème de santé ou un problème médical, aucune suite ne pourra lui être donnée.

Celle ci va donc être fermée.


La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. (Albert Einstein)
0