Douleur cervicale et lombaire. Migraine. Envie de suicide

David - Modifié par David le 30/05/2015 à 02:14
Dadoi0281 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 30 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 30 mai 2015 - 30 mai 2015 à 09:11
Bonjour,
J'ai 34 ans. Je vis séparé depuis pres de 8 ans. Nous avons deux garçons de 12&11 ans que nous avons en alternance une semaine sur deux. En février j'ai été opéré du canal lombaire étroit. Les douleurs réapparaissent et de plus en plus. (1irm est prévu le 8/9). Le médecin traitant que j'ai vu aujourd'hui pense que je pourrais faire une dépression . je suis fort inquiet de ces migraines qui me donnent l'impression d'avoir un clou dans la tête. Depuis plusieurs jours, je ne brois que du noir, des envies de suicide, d'en finir avec la vie. J'ai pense déjà plusieurs fois vider les boites de médicaments qui trainent ici (diazepam, Solian, trazolan, escitalopram, rivotril et consors.. ). Je ne trouve pas la force. Je me sens lâche par rapport a moi même. Pouvez vous m'aider s'il vous plaît.
A voir également:

3 réponses

bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 41
30 mai 2015 à 08:18
Bonjour,
Je n'aurai pas forcément de solution à vous apporter mais peut-être un brin de réconfort.Avez-vous l'impression de broyer du noir à cause de ces douleurs qui reviennent en force,et qui vous inquiètent,ou s'agit-il d'un raz-le bol lié à un cumul de soucis.Pour ce qui est de faire une dépression,malheureusement,lorsque les médecins n'ont pas de diagnostic ou de solution à apporter,certains en concluent trop souvent à une dépression et c'est là qu'il faut être fort car,celui qui souffre connaît son corps et l'intensité de ses douleurs.Et dans ce cas,il ne faut rien lâcher.Les contrariétés,les soucis peuvent augmenter les douleurs,mais parfois il s'agit simplement de déprime passagère liée aux douleurs incessantes.Si elles sont trop difficiles à gérer,pourquoi ne pas demander à votre médecin de vous orienter vers un centre anti-douleurs,où il y aura en parallèle un suivi avec un psy,c'est de cette façon que ça se déroule..Je sais qu'il est parfois tentant de faire un surdosage de médicaments.J'ai de la morphine à portée de main,qui ne parvient même pas à me soulager totalement.Mais j'ai tjrs,en tête l'idée qu'un jour,on parviendra à me soigner,je pense aussi en permanence à tout ce que je souhaite vivre comme avant,revivre mes passions..et surtout je pense à mes enfants,bien qu'adultes,ils ont besoin de moi,je les détruirai en faisant n'importe quoi..Vous avez 2 jeunes enfants et ils ont besoin de leur papa pour se construire,et de leur maman.C'est dur de vivre avec des douleurs,dur aussi de faire face à certains soucis,et le cumul des deux fragilise,mais on n'a pas le droit de faire du mal aux enfants qu'on a voulu et qui n'ont rien demandé,c'est en eux qu'on doit puiser nos forces et ne jamais s'autoriser à les laisser tomber.Cela dit,vous n'êtes pas lâche,juste épuisé moralement et physiquement,les douleurs aidant.Vous avez aussi la possibilité de consulter un médecin qui pourra vous aider à y voir plus clair.Généralement,dans les villes et gds villages,il y a des CMP,qui permettent de se faire suivre par une équipe,psychologues,psychiatres,infirmières..et aucun frais car avec la carte vitale et mutuelle,c'est pris en charge.N'avez-vous pas d'entourage,amis,famille..avec qui passer un peu de tps pour vous changer les idées ? Essayez de pratiquer un peu d'activité physique qui vous aidera à recharger les batteries,et il est recommandé par les médecins,même lorsqu'on a des soucis de sante dé faire un minimum d'exercices physique.Par exemple,la marche à pied, rapide ou pas est un très bon sport où il n'y a pas de traumatisme pour les articulations et la colonne vertébrale,et petit à petit, permet de se remuscler,y compris le dos.C'est un excellent anti-depresseur.Je ne peux plus faire de sport mais je pratique au moins une heure de marche à pied rapide 5 à 6 jours sur 7.Et pdt ces moments,je revis.Essayez,vous verrez...Bref,dans tous les cas,ne faites pas de bêtises,vos enfants ont besoin de vous,et vous avez plein plein de choses à vivre encore,en ce moment,c'est une mauvais parenthèse,mais elle se refermera un jour,et vous serez heureux de vivre et de vous être battu.
Bon courage et tenez bon
0
begonie Messages postés 80407 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 8 décembre 2022 9 748
Modifié par begonie le 30/05/2015 à 08:59
Bonjour.

Tu cites : j'ai été opéré du canal lombaire étroit. Les douleurs réapparaissent et de plus en plus. (1irm est prévu le 8/9).

Prend contact avec le spécialiste qui a prescrit l'IRM et demande une consultation compte tenu de ta situation de santé actuellement.
C'est un fait que ce que tu vis n'est pas simple et qu'un soutien que peut t'offrir en parallèle un médecin-psychiatre ou un psychologue reconnu te sera utile.
N'hésite pas de demander une orientation à ton médecin.

Tu vis donc en Belgique, ce qui fait que les conditions de consultation sont un peu différentes qu'en France.
Voir ceci rapidement avec ton médecin.

PS : J'ai transféré ta question du forum " Système de santé " vers le forum " Psychologie " plus adapté à la question.

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
0
Dadoi0281 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 30 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 30 mai 2015
30 mai 2015 à 09:11
Merci madame bianca
0