Comment améliorer sa santé ? [Résolu]

-
Bonjour,
je suis dans une situation un peu compliquée. A l'âge de 14 ans j'ai commencé à fumer plusieurs cigarettes par jour dés le matin, jusqu'à en fumer 10 par jour récemment, si ce n'est plus, à 16 ans j'ai commencé à fumer du cannabis tous les jours et surtout tous les soirs. J'ai arrêté il y a un peu plus de deux semaines, j'ai bientôt 19 ans. J'ai reprit le sport il y a quelques mois, mais j'ai attrapé une angine un peu avant d'arrêter de fumer elle n'est toujours pas partie et je dois arrêter le traitement pendant au moins deux semaines. Le problème est que en restant chez moi je commence à déprimer, j'ai des problèmes digestifs liés à une trop grande consommation de nourriture industrielle/soda (que j'ai également éliminé de ma vie il y a 7 mois sans nette amélioration de santé..) qui ne peuvent s'arranger que par une bonne alimentation, une pratique sportive régulière, beaucoup de temps etc. je n'ai que moi pour me motiver, autour de moi personne ne fait de régime, ne pratique de sport ou ne gère de sevrage quel qu'il soit. Or depuis cette angine j'ai à peine la force d'aller faire les courses, je suis extrêmement courbée et fatiguée, et je commence à me gaver de nourriture...(que je cuisine) j'ai conscience que je dois arrêter maintenant mais je ne sais pas comment y arriver si je dois être malade plus longtemps parce que rester chez moi me déprime à force, surtout avec l'arrêt du cannabis. J'ai déjà arrêté de fumer une fois sans déprimer, au contraire je respirait de mieux en mieux enfin j'allais de mieux en mieux tout simplement, et sans manger plus. Je faisait en même temps un petit régime (pauvre en glucides et zéro graisses saturées) pour perdre la graisse abdominale que j'ai malgré un poids inférieur à la moyenne avec un taux de graisse trop faible (chose que je ne comprend pas non plus, car d'après internet on peut avoir ce genre de "problème" avec l'âge...je mange saint et limite pas assez depuis 7 mois). J'ai réalisé récemment en prenant du recul sur ma vie que j'ai été à côté de la plaque, que depuis le cannabis j'ai surtout perdu du temps et de l'argent tout ça uniquement pour me détendre au détriment de ma santé qui n'étais déjà pas top. Je ne regrette pas mais maintenant que je ne suis plus "high" je redeviens inquiète de mes soucis personnels, je n'arrive pas à me débarrasser des cernes et des ganglions que je n'avais pas à ce point là même quand je fumait beaucoup, je me réveille fatiguée, j'ai une peau déplorable malgré que j'en prend soin, mes cheveux tombent beaucoup, j'ai le nez bouché parfois douloureux et sec, je fais des rêves que je ne comprend pas, ce ne sont pas des cauchemars je ne les comprends pas, ils sont juste insensés, j'ai des douleurs dans le corps, des problèmes de menstruation... C'est comme si il y avait un bug qui décalait toute la machine, pensez-vous que je peux reprendre le sport avant mon rétablissement complet sans le retarder ? Pensez-vous que avec de la persévérance le sport une bonne alimentation et des visites chez des spécialistes peuvent me permettre de m'équilibrer ? Qui me conseillerez vous ? Et que puis je faire en attendant d'être rétablie pour ne pas me rabattre sur la seule "drogue" que j'ai, la bouffe? Qu'est-ce qui pourrait causer mes douleurs articulaires et spasmes dans les jambes sur des muscles assez fins.... ? Pensez-vous que les thé détox, bains détox etc peuvent être la solution à mes problèmes de perte de graisse (uniquement abdominale) ? Ou que ça peut être due à une mauvaise hygiène interne ?

J'avais certains problèmes que j'ai cité avant la drogue, je ne sais pas si ça peut causer autant de problème de toute façon, avant c'était moins gênant je n'avais aucune estime de moi aussi étrange que ça puisse paraître, je ne m'imaginait même pas pouvoir régler mes problèmes de santé, je n'avais aucun caractère. Je ne suis pas issue d'une famille aisée, ma vie tournait autour de la drogue depuis que j'ai commencé, maintenant j'ai encore envie de me laisser aller, j'y pense avec mélancolie mais je ne recommencerai pas car je ne veut pas mourir tôt juste par ce que la réalité est difficile pour moi, et je ne veut pas continuer sur une mauvaise pente, j'ai l'impression d'avoir grandit de travers et je voudrais m'assurer un meilleur avenir.
Je suis étonnée de la taille de ce texte, excusez moi.
Merci infiniment de votre attention
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour.

Le cannabis est une drogue, tu en as fait l'expérience.
L'arrêter nécessite souvent une bonne prise en charge par des spécialistes dans ce domaine, des addictologues.

Tu n'as pas eu le bénéfice d'un accompagnement psycho-thérapeutique ? Cela permet aussi de voir de près l' ensemble parfois assez complexe de difficultés où un appel à d'autres professionnels complètent la prise en charge.
Publi-information
> begonie
Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
je ne suis pas dépendante à la drogue, j'ai cependant quelques problèmes de santé qui m'empêchent d'occuper mes journées ce qui me fait un peu "déprimer"
begonie
Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
La déprime et la consommation (même ancienne) vont souvent étroitement ensemble. C'est donc utile de travailler sur les pensées / souvenirs de la conso en même temps que la déprime, actuellement " soigné " par une alimentation pas trop équilibrée.
Je te répète, tout cela va ensemble et cela vaut la peine de faire quelque chose de sérieux (dans le sens accompagné).

" j'ai cependant quelques problèmes de santé qui m'empêchent d'occuper mes journées ce qui me fait un peu "déprimer" "

Tu restes seule à la maison ? Tu as quel âge ?
> begonie
Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
Je suis consciente que de temps en temps j'y pense et que ça me manque, mais c'est une envie qui disparait et je sais la reconnaître. Je ne soigne pas cette dépendance par la nourriture parce que je suis aussi consciente que ça ne me soigne absolument pas, c'est juste un occupation.
> begonie
Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
Depuis que j'ai commencé le traitement pour mon angine je suis presque tout le temps seule chez moi mais d'habitude je sors pour faire du sport, voir des amis ou aller à la bibliothèque.
begonie
Messages postés
95541
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
OK
Commenter la réponse de begonie
Publi-information