La Vie, c'est la Mort. La Mort, c'est la Vie.

Xo' - 13 mai 2015 à 20:42
Abysse.
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 12 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2015
- 14 mai 2015 à 08:05
Bonjour,

Je viens ici en espérant trouver des réponses et des solutions à mon problème. Je sais que je ne suis pas seul dans ce cas, mais mon passé et ce que je vis actuellement font que mon problème est unique. Et timide et renfermé comme je suis, je sais que je serai certainement plus ouvert à vos propositions en échangeant des messages interposés sur le net plutôt qu'écouter un proche, un ami ou un professionnel. Normalement, je ne suis habituellement pas enclin à parler de moi, surtout de mes secrets. Je fais donc des efforts incroyables rien qu'en posant ces mots...

Avant de poser ma question, je vais vous dire un peu plus sur moi et donner les raisons qui me font déprimer.

Je suis un homme de 24 ans et demi. J'ai un petit frère et un grand demi-frère. Depuis ma jeunesse, j'ai toujours vécu avec eux et ma mère. Aujourd'hui, je vis avec mon petit frère qui se porte toujours bien et croque à la vie à pleine dent et avec ma mère qui me ressemble en bien des points. On a souvent déménagé.

Mon père me frappait quand j'étais plus petit et la dernière fois qu'il avait porté la main sur moi remonte en été 2010. Depuis que mon petit frère existe, mon paternel l'a toujours chéri. Et quand mon petit frère faisait une bêtise, c'étais sur moi que ça retombait.

À l'école j'avais également beaucoup de problèmes. Je n'avais jamais des amis de ma propre classe et on se moquait souvent de moi. Et comme je suis très susceptible, ça ne me faisait que du mal. Et comme je démarre au quart de tour, ça se finissait souvent en bagarre.

Pour revenir à mon père, il battait ma mère pour des raisons complètement stupides. Le père de mon demi-frère, quant à lui, il buvait et boit encore comme un trou. Ma mère a bien tenté de se remettre avec quelqu'un, mais les échecs se comptent sur les doigts de pieds et de mais et plus s'il y avait possibilité. Tout ça pour dire que ce que j'ai vu des hommes, je ne pouvais que haïr l'homme d'une manière générale. De ce fait, je déteste l'humanité, homme en m'incluant et l'Hommec avec un grand "H".

Ainsi, dans ma jeunesse, je me suis constitué une puissante carapace pour me protéger et pour ne plus voir le Monde. Je voyais l'injustice autour de moi et ça me faisait souffrir. J'ai appris à me protéger en devenant égoïste. Et pendant longtemps, comme Peter Pan, j'ai refusé de grandir puisque le Monde qui se devoilait face à moi ne m'intéressait pas.

Je suis un artiste, un créateur, un concepteur, un rêveur et un homme fait pour imaginer et penser. Physiquement, je suis un gringalet sans force. Je suis donc incapable de faire tout travail physique. J'ai cherché ma voie sans la trouver et aujourd'hui encore je ne sais pas trop m'orienter. L'administration? Je suis bordélique et je ne sais pas faire 36.000 choses en mettant. Dans les sciences? Les chiffres me tournent la tête. Dans la sociologie? Je n'aime personne alors comment fair un tel travail à bien dans ces conditions?

Niveau étude, ce n'est pas le pied. J'ai décroché un misérable BEP et un pitoyable BAC PRO pour être assistant d'architecte au prix d'incroyables efforts...

Je déprime tellement et tellement souvent que je chercher toujours à trouver un moyen de me donner la mort sans jamais passer à l'acte. Ça ne reste que des PS (Pensée suicidaires).

Maintenant que vous en savez un peu plus sur moi, je vais vous dire ce qui me déprime:

- La Vie avec un grand "V". Il n'y a pas plus cadeau empoisonné que ça. On ne fait que souffrir, les plaisirs sont éphémères et illusions, on ne fait que survivre et non vivre pleinement, et on travail durement pour pas un rond. Au final, nous n'avons pas du tout évoluer depuis le moyen-âge.
- Le fait de ne pas trouver une situation stable afin de pouvoir prendre mon indépendance. Parce que vivre chez sa mère à 24 ans et demi sans faire d'études ou de travail en contrepartie, ça craint du boudin. Et moi, je me sens redevable.
- Que mes efforts me font croire que j'y arriverai alors que c'est indéniablement faux.
- Que je suis célibataire. En même temps, qui voudrait un déprimé comme conjoint?
- Que dans cette société, on nous demande l'impossible.

Et il y a tellement de choses encore qui me donnent raison de ne pas croire à la Vie.

Je considère qu'il vaut mieux être heureux dans la Mort et après la Mort plutôt que de vivre longtemps une Vie misérable et pleine de souffrance.

La Vie c'est trop de responsabilités que je ne peux porter et trop de choix difficiles à choisir que je ne peux assumer.

Ma question est: comment avancer encore et encore en avant alors que je ne fais que chuter depuis le début encore plus loin que je n'ai avancé?

Je vous remercie d'avance pour le temps que vous allez prendre à la lecture de ce petit pavé et du futur pavé que vous allez me pondre.

Xo'
A voir également:

3 réponses

Abysse.
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 12 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2015
1
13 mai 2015 à 21:16
En ayant de l'espoir, parce que quelque soit la situation il y a toujours de l'espoir.. il faut taccrocher a la vie, il y a des gens qui t'aiment autour de toi.. Et puis tu ne sais pas de quoi demain sera fait.. Tu n'as pas envie de voir ton frère grandir, de le conseiller? Tu ne souhaites pas fonder une famille, te marier, vivre toutes les expériences possibles, voyager?
Tu es trop jeune pour vouloir partir..
0
Salut Abyss et merci pour ta rapide réponse.

Je m'inquiète beaucoup sur mon avenir justement. Ne pas savoir de quoi demain sera fait me faire peur. Et en me référant sur mon présent, je me dis que je ne peux pas faire face à cet avenir mystérieux. Je vois le mal partout et je trouve que tout va de pire en pire.

Fonder une famille? Ça m'emballe tant que ça. Savoir que des gens m'aiment? Ça me fait une belle jambe. Il y a des tas de choses que je veux faire oui, mais ils resteront des chimeres tellement ils sont hors de portée. Mon petit frère a plus eu le rôle du grand frère. Je le vois mal le conseiller sur quoi que ce soit. Et l'espoir ne me fait pas vivre. Plus j'y crois, plus j'attends. Et plus j'attends, plus il y a rien... On ne doit pas avoir le même espoir...

Tu me dis de m'accrocher à la Vie. Mais quand on aime c'est facile. Moi elle ne m'inspire pas. Et surtout pourquoi? Pour les autres? Ce ne sont pas les autres qui vivent ma Vie, donc bon... Dans ce Monde, il y a les Forts et il y a les Faibles. Et malheureusement, je fais partie des faibles...
0
Abysse.
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 12 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2015
1
13 mai 2015 à 23:04
Je pense que c'est normal d'avoir peur du futur, mais le fait de pas savoir de ce qu'il sera fait permet justement d'espérer un avenir meilleur. Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui tu vois les choses de cette façon que demain ce sera pareil.
Tu dis que c'est facile quand on aime tu as ton frère et sûrement ta famille, et qui te dis que tu ne feras pas une belle rencontre qui changera tout?
Et non tu as raison, on ne vit pas pour les autres mais pour soi, mais les autres peuvent faire en sorte que ta vie te semble meilleure. Vis pour toi, mais vis. Vis parce que tu as des choses à vivre, parce que même si tout n'est pas rose il y aura toujours du bon dans ta vie. cherche bien, tu trouveras.
Et ne dis pas que tu es faible. La faiblesse c'est subjectif. Il n'y a pas de forts et de faibles, il y a juste des gens différents, avec des sensibilités différentes et des désirs différents.
0
Bon, bon. Merci pour ton soutient. Je vais méditer à tout cela.

Tu es pys ou tu es maman? Les mamans sont toujours plein d'amour, bienveillantes et savent toujours quel mot utiliser dans ce genre de situation^^
0
Abysse.
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 12 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2015
1
14 mai 2015 à 08:05
Ni l'une ni l'autre, j'ai 16 ans près que 17 et je suis au lycée ^^
Mais si j'ai pu t'aider et te faire réfléchir j'en suis contente, j'espère que tu vas taccrocher et te rendre compte que ta vie mérite detre vecue..
0