Mal-être [Résolu]

NilsLPDM 2 Messages postés mercredi 1 avril 2015Date d'inscription 1 avril 2015 Dernière intervention - 1 avril 2015 à 23:27 - Dernière réponse : swingsi 6 Messages postés mercredi 1 avril 2015Date d'inscription 2 avril 2015 Dernière intervention
- 2 avril 2015 à 11:26
Bonjour,
Actuellement, je suis un peu perdue, et je ne plus réellement où j'en suis.
Je préfererais ne rien cacher dans le but de recevoir la meilleure aide de votre part.
Aussi, aussi ridicules puissent-être les situations, je vous demanderai de ne pas vous moquer, bien que je suppose que si vous êtes ici, ce n'est pas pour cela.
Venons-en au fait:
Je suis en 3e et j'ai sauté une classe. J'étais dans un autre collège avant la 4e, et j'ai dû y quitter des amies qui m'étaient chères et que je ne peux plus voir aujourd'hui que rarement, mais pour de très bons moments. Étant une élève "atypique" comme disent certains de mes professeurs (d'après eux, je trace mon chemin sans tenir compte de l'avis des autres), j'ai du mal à me faire accepter au sein de ma classe. Mais au fond, cela ne me dérange pas tant que ça, ces gens importents peu dans mon existence. Par conséquent, j'ai beaucoup d'ami(e)s qui proviennent d'autre classes, que j'aime beaucoup et à qui je fais tout pour leur faire plaisir. Et depuis le début de l'été dernier, je discute avec des gens (généralement plus âgés que moi) via internet et surtout Skype. Idem, j'aime vraiment ces amis et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider. Mais là vient le problème, ces amis sont certes adorables avec moi mais assez souvent ils me déçoivent tous, et je me sens particulièrement mal et mal-aimée, j'ai envie de pleurer à chaque fois mais que toujours je me rappellais que "non, il ne faut pas, les gens forts ne pleurent pas". Pourquoi ce problème des forts qui ne pleurent pas ? me direz vous, et bien simplement parce que l'image de la force et du soutien qui ne faiblit pas, c'est l'image que je m'efforce à montrer de moi aux autres, et, comme pour beaucoup de personnes, mon idéal à atteindre. D'ailleurs, mon pseudo vient d'un personnage d'un livre que j'ai beaucoup apprécié et dont le caractère est exactement celui que je voudrais posséder, une personne froide et insensible, très forte mentalement et physiquement, mais qui peut aider les autres sans problème. Et à chaque fois que j'essayais de montrer aux autres une brèche dans ma force, la réaction était plutôt comme si ils étaient sûrs que j'allais aller mieux vite. Et à cause de cela, je me mets à voir comme énormes tout les petits défauts de ces amis, et ils en arrivent à beaucoup m'énerver, et moi à les détester.
Mais mon problème ne vient pas uniquement des autres, beaucoup de moi aussi, je me déteste encore plus que les autres parce que je me rends bien compte que toute cette situation provient de moi, et que pourtant, je suis inutile aux autres (pas drôle, etc...) d'autant plus que je suis corrompue jusqu'au fond, à force de mentir à ces gens, car je leur ment énormément, à tel point qu'aujourd'hui, quoi que je fasse, j'ai besoin de mentir, ou encore (on en arrive à la partie honteuse) de regarder des pornographies et... à aller jusqu'à en imaginer...
En tapant ce message, je me rend d'ailleurs compte que choisir ce pseudo est une marque de grandeur inméritée pour moi. Ces défauts ne sont d'ailleurs pas les seuls, l'un des principaux étant que je ne sais pas m'arrêter...
Et cette image que je me donne ne m'atteint pas qu'à l'école, chez moi aussi, cette usurpation me suit. Avec cette image de force, le narcissisme vient, ma famille me croit donc très narcissique (ce que je suis tout de même, je l'assume, point de plus pour lequel je me trouve nulle, même si c'est paradoxal) et mes soeurs n'hésitent pas à me vanner à tout les niveaux, chose méritée je le reconnais, puisque je fais moi-même beaucoup de sarcasme à tout le monde, et vexe beaucoup d'entre eux. Bien sûr, ma famille est, comme pour beaucoup, un refuge, on m'a extrêmement bien éduquée et j'ai la chance d'avoir pu bien dévelloper mes capacités précoces dans beaucoup de domaines grâce à elle.
Je n'irai pas prétendre que je me sens mal au point de vouloir en mourir ou même de ne pas pouvoir m'empêcher de pleurer, car je suis très chanceuses sur mes capacités (pour presque aucun effort je peux quasiment tout réussir), j'ai des résultats scolaires très appréciables (environ 17,5 de moyenne générale), internet me fournis énormément de choses, et la culture otaku/geek/gamer me correspond assez ce qui m'arrange car j'aime me sentir dans une communauté, je peut parler assez facilement de sujets qui m'interessent, je suis bien entourée, et même si les coups durs sont nombreux, ils ne sont pas permanents car je m'efforce de les oublier.
Mais je ne peux pas réprimer ce sentiment de mal-être, d'être mal aimée, ni cette envie de changer les choses car j'entre bientot au lycée et j'espere bien y commencer une nouvelle "vie" et pour ça j'aurais besoin de vos conseils, étant bien incapable de me débrouiller seule à ce sujet là, pour me voir d'une manière plus positive et arrêter de penser à ces... "choses" étranges et SURTOUT mieux me sentir en compagnie des autres.
Merci d'avance

Ps: j'aimerais finir en disant aux autres qui sont dans des problèmes plus ou moins graves qu'il ne faut jamais éviter d'en parler, le soulagement est énorme, et en parler à des gens qui ne nous connaissent pas en vrai est plus facile.

Ps2 : Internet c'est bien (il faut bien finir sur une note joyeuse ^^)
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
swingsi 6 Messages postés mercredi 1 avril 2015Date d'inscription 2 avril 2015 Dernière intervention - 1 avril 2015 à 23:50
1
Merci
Le mal-être c'est quelque chose qu'on a tous vécu (ou quasiment tous du moins), c'est une mauvaise passe, tu verra que tout ira mieux sous peu. J'ai tout lu, et je peux te dire que tu es ce que j'appel une forgeronne, ce n'est pas méchant, mais ne tombe pas la dedans. Je dis forgeron pour une personne qui cherche à devenir différent pour plaire aux autres ou à soi même. Tu es ce que tu es, tu peux t'améliorer, devenir ce que tu veux être, mais pas non plus changer pour une toute autre personnalité, façon d'être. J'ai souvent du mal à m'exprimer et faire comprendre mon point de vue mais ce que je veux dire par la c'est qu'il n'est pas préférable que tu deviennes comme ton personnage dans ton livre, c'est fictif, tout le monde a des sentiments, personne n'est réellement fort, etc etc Ce que tu dois retenir c'est que tu n'as rien d'une mauvaise personne, regarder de la pornographie ce n'est pas un crime (interdit pour ton âge tout de même, mais on va pas se mentir tous les collégiens (c'est une généralité) on déjà vu au moins une fois une vidéo porno), mentir n'est pas un crime, mais il faut savoir arrêter de mentir, tout le monde ment, ne sois pas comme tout le monde, apprendre à devenir franche ce n'est pas compliqué et ça fait du bien, ce n'est pas toujours simple mais bon, limiter c'est déjà pas mal! T'es quelqu'un de certainement bien, c'est super que tu te rends compte de la chance que tu as, reste toi même (et apprend à te découvrir) fais des efforts pour les autres, mais attention toujours dans certaines limites, ne te tue pas à la tache! La vie c'est de la dosimètre, mettre la bonne dose dans chaque chose c'est avoir une belle vie je pense, si tu as besoin de moi n'hésite pas, mais je pense que tout ira bien et que ce nouveau départ va te faire du bien

Merci swingsi 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 14592 internautes ce mois-ci

NilsLPDM 2 Messages postés mercredi 1 avril 2015Date d'inscription 1 avril 2015 Dernière intervention - 1 avril 2015 à 23:54
Merci beaucoup pour cette réponse rapide, je vais suivre vos conseils, juste merci donc
swingsi 6 Messages postés mercredi 1 avril 2015Date d'inscription 2 avril 2015 Dernière intervention - 2 avril 2015 à 11:26
avec plaisir, j'espère que ça t'as vraiment aidé, bonne continuation! (Juste un petit conseil , quand ça va vraiment mal que tu es au plus bas et que tu penses qu'il ne peut pas y avoir pire ne baisse pas les bras c'est dans ce genre de moments qu'il faut justement avoir le courage de donner tout ce que tu as pour t'en sortir)
Commenter la réponse de swingsi
Publi-information