Questions cancer cerveau

Signaler
Messages postés
35
Date d'inscription
mardi 29 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juillet 2020
-
Messages postés
35
Date d'inscription
mardi 29 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juillet 2020
-
Bonjour,

Je tiens d'abord à m'excuser car je vais avoir du mal à être clair car n'ai pas tous les éléments, encore moins le vocabulaire adapté.

Ce dont j'aurai besoin à l'issue de mon message est des conseils, et surtout savoir si la voie suivi est la bonne.

Alors voici les fait:
- détection d'une tumeur au cerveau sur une femme de 50 ans en mai dernier
- Niveau 1 sur 4, tout le monde est optimiste
- Traitement pas trop puissant pendant l'été
- Il faut finalement passer à la radiothérapie car cancer, 35 séances et que la tumeur/cancer n'a pas bougé, au contraire. (niveau 2)
- radiothérapie (sept oct) sans trop de problème, pas d'effet secondaire, mobilité conservée malgré une démarche un peu moins naturelle
- au fur et à mesure que le temps passe, de plus en plus fatiguée, mobilité (coté droit) en baisse jusqu'à ne plus pouvoir se déplacer seule (1 jambe complètement "dé musclées")
- Toujours aucun effet sur la tumeur, au contraire, elle aurait "éclatée" occasionnant aléatoirement de plus grandes pertes de mobilité/fatigue
- Il est alors décidé de faire une chimio par cachet pendant 5 jours (on est en janvier)
- resultat hier, mais entre temps mobilité de plus en plus reduite. Apparemment plus du tout de mobilité depuis 1 semaine au niveau des jambes. Déplacement en fauteuil (aide pour s'y assoir etc..)
- le résultat est que nous passons maintenant en niveau 3, que l'oedème à grossit. radio + chimio aucun effet en somme

Voila pour les faits.
La tumeur est collée à un nerf, interdisant toute opération

Par contre administrativement depuis mai c'est n'importe quoi, rapports perdus, compte rendus non reçu dans les temps. Régime alimentaire systématiquement opposé à ce qui doit être fait (régime sans sel -> repas systématiquement très salé etc...). Kiné qui punit par une suspension des séances le fait d'avoir essayé il y a quelque temps de monter seule un escalier, quand la mobilité allait encore à peu près. Bref du grand délire

La clinique concernée est *****à ********. Quelqu'un a un retour dessus?
Ce que je pense depuis le début est qu'il faut aller à Gustave Roussy à Villejuif. Ils auraient une nouvelle molécule pour traiter ce genre de cas.
Est'il facile d'y entrer en court de route? Et surout assez rapidement, car ça se dégrade de semaine en semaine là (aucun impact psychique pour le moment en dehors de la fatigue)
Le traitement à partir de maintenant serait différent? (pose d'un cathéter pour le 3eme traitement) .

Voila, j'ai probablement oublié foule de détails ou précisions, et essaierai de vous répondre.

Qu'en pensez vous?

Merci

1 réponse

Messages postés
35
Date d'inscription
mardi 29 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juillet 2020

Précision avant qu'on me pose la question sur les ***, modifications faites par le modo. Pas de nom sauf en MP donc je suppose

Cdlt