Aucune affection pour toute ma famille

Signaler
-
Messages postés
58
Date d'inscription
mercredi 18 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
2 septembre 2016
-
Bonjour ,
Je viens de m'en rendre compte pendant un petit conflit familial (j'ai 15 ans au passage ).
La raison de ce conflit etait assez compliquee , mais en gros mon pere m'engueulais pour savoir si j'avais des problemes au lycee , alors que je lui avait dit 1000 fois que je n'en avais pas. Apres la dispute , ma mere est venue me voir en larmes en me disant qu'il s'inquetait pour moi , et qu'il ne fallait pas que je lui rajoute une source de stress , sachant qu'il a deja des problemes coté boulot , et qu'il a des problemes de coeur qui risquent de le tuer si il stress trop. Je suis donc allé voir mon pere ( sans aucune envie de le faire ) et j'ai le sketch habituel , ''désolé, tout va bien t'inquietes pas etc... '' mais malgré ce que m'a rappelé ma mere , je me suis rendu compte qu'au fond de moi, je m'en moquais totalement de ce qui pouvait lui arriver , bien qu'il ne mais jamais battu ni rien , il m'a mit une pression psychologique enorme toute ma vie et a fait empirer beaucoup de mes probleme, et je n'ai pas de sentiments envers lui, ni envers ses parents a ma mere. Au fond de moi je me demande meme si je n'ai pas hate qu'ils meurent, et ces pensees commencent a m'inquieter.
A voir également:

1 réponse

Messages postés
58
Date d'inscription
mercredi 18 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
2 septembre 2016
4
Tu ne crois pas que c'est sur le coup d'un énervement que tu pence à ces choses?
Tu sais tes parents sont ceux qui t'on mis au monde, on me l'a toujours dit et tu sais je sais pas si ça te fait pareil mais je ressent pas de l'amour ni de l'affection pour eux moi non plus, quand tu aimes quelqu'un tel que ton amoureux tu ressent cet amour, alors que moi mes parents je ne reçois strictement rien,c'est vraiment bizarre, mise a part que si il leurs arriver quelque chose je serais très mal mais la si un jours on me demande si j'aime mes parents, bh non..
Bref â bientot