Douleurs et raideurs musculaires

vezinama
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 23 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 septembre 2014
- 23 sept. 2014 à 07:15
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
40201
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
26 septembre 2022
- 23 sept. 2014 à 15:06
Je vais tenter de résumer mon cas! 3 jours de fièvre, suivi de raideurs musculaires légérement douloureuses le troisième jour. Puis la douleur s'est rapidement aggravée et les raideurs se sont intensifiées et généralisées, si bien que j'ai terminé sur une civière à l'hôpital, incapable de bouger, pleurant de douleur chaque fois qu'un infirmier ou qu'un médecin devait venir m'osculter. Dès que quelqu'un m'accrochait ou me touchait je croyais m'évanouïr tellement ça faisait mal. Et c'était autant au niveau du cou que des jambes, dos, abdomen, bras, etc... vraiment tous les muscles étaient affectés. J'ai passé la nuit sur la morphine avec des anti-inflammatoires et autre anti-douleurs, et après environ 8 heures d'inactivité j'ai pu commencer à bouger. Le lendemain matin j'ai retrouvé ma motricité et j'ai pu aller moi-même marcher jusqu'à la toilette et revenir seul. La douleur était presque toute partie, mais je n'avais plus aucune force ou endurance (Je suis incapable de déchirer l'emballage papier d'une paille ou de tourner une poignée de porte, et je dois faire une pause après avoir enfiler chaque morceau de vêtement tellement ça m'épuise) J'ai aussi les mains engourdies et aucune force dans les mains (incapable d'écrire lisiblement ou de couper avec des ciseaux)
À l'hôpital les tests sanguins n'ont rien donné, sauf que mon foie est légèrement atteint mais rien de grave. Vu que j'avais retrouvé ma motricité les médecins ont dyagnostiqué un symptôme viral et m'ont retourné à la maison avec un suivi médical dans 2 semaines. Mais voilà qu'à peine 4 heures après être rentré à la maison et avoir tenté de reprendre mes activités normales, les raideurs ont commencées à réapparaître et la douleur commence à s'installer, ça semble donc être causé par l'activité physique puisqu'à l'hôpital, avec un repos complet, la douleur avait disparue.
Quelqu'un aurait une piste? Je dois revoir le médecin dans 2 semaines (ou retourner à l'hôpital si ça s'aggrave encore) j'aimerais bien savoir ce qui cloche, et si ça se traite plutôt que de fermer le dossier et espérer que ça passe tout seul. Certains m'ont déjà parlé de fybromyalgie mais ça ne semble pas coller avec les "points sensibles précis" puisque dans mon cas, c'est tout le corps qui est touché, pas seulement des points. Vos suggestions sont les bienvenues!

1 réponse

Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
40201
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
26 septembre 2022
28 165
23 sept. 2014 à 15:06
Je vous conseille de reconsulter rapidement votre médecin et de ne pas attendre 2 semaines.il faudra sûrement faire d'autres examens
0