Ma fille de 13 ans ne se respecte plus

Fermé
Fafa2014 - 12 sept. 2014 à 12:12
Andy31200
Messages postés
132434
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 juin 2022
- 21 févr. 2022 à 14:32
Bonjour,
J'ai suis maman d'une ado de 13 ans. Tout était "normal", jusqu'à son année de rentrée en 6e. Très souriante et agréable, elle s'est fait beaucoup d'amis. A un tel point, qu'un jour j'ai découvert sur son téléphone un échange de textos, qui m'a violemment choqué... Si j'ai bien compris, ma fille a été droguée par le biais d'une canette de soda et a subit des attouchements par des camarades de sa classe... Et tout cela, avec la complicité d'une de ses "copines". Le problème, c'est qu'elle ne se souvenait de rien, puisqu'elle a appris tout ça par d'autres élèves qui étaient témoins. Comme vous pouvez l'imaginer, elle a été la risée du collège, avec insultes malsaines,... J'ai bien sûr porté plainte. Je l'ai changé de collège, mais ça l'a suivi... Elle a essayé de tenir le coup (sans bien sûr en parler). Les seuls à être au courant sont sont père et son grand frère (17 ans) ; mais elle ne voulait que personne d'autre ne le sache, et nous avons respecté... Puis, la bombe à retardement s'est révélée il y a environ 1 ans. En effet, j'ai découvert ma fille sur Facebook à la recherche de relations avec des garçons... Puis sur un site de rencontres pour adultes... Avec des photos d'elle presque dénudée... J'ai du changer son n° de tel plusieurs fois... A chaque fois que je m'en suis rendu compte, elle pleure à chaudes larmes. Elle me laisse comprendre qu'elle ne respecte plus son corps. Elle a même essayé de se suicider avec des médicaments ; grâce à Dieu, je suis arrivée avant le passage à l'acte. Elle essaie d'arrêter tout ça, mais après quelques jours, elle recommence... Nous sommes allés voir un psy, avec lequel elle ne parlait pas et pleurait beaucoup... Elle a souhaité stopper les séances. Hier soir encore, elle a préparé quelques vêtements dans le but de partir le lendemain matin... C'est difficile, j'ai peur même si j'essaie de la résonner à chaque fois. Je suis en rupture de mots... Ma fille se mets en situation dangereuse. Aidez-nous svp !!! Merci

3 réponses

begonie
Messages postés
78577
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 juin 2022
9 808
Modifié par begonie le 12/09/2014 à 13:23
Bonjour.

En tenant compte de tous ces détails, peut-être prendre contact avec un service de pédopsychiatrie pour des conseils et l'attitude à adopter de suite.

Cette tentative de suicide date de quand ?
Tu peux aussi reprendre contact avec ce psy et lui demander conseil.


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
1
begonie
Messages postés
78577
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 juin 2022
9 808
Modifié par begonie le 12/09/2014 à 13:27
Au cas où tu ressens de véritables risques d'une mise en danger, il faut pas hésiter de faire appel au SAMU n° 15 ou aux POMPIERS N° 18.
0
Bonsoir Begonie, et merci pour votre retour. La tentative de suicide date d'environ 4 mois... Oui, j'aimerais bien sûr reprendre contact avec le spy, et je l'ai proposé à ma fille mais elle ne veut pas. J'essaie de parler longuement avec elle... Et de la rassuré en lui disant qu'elle doit affronter le problème et pas forcément seule, au contraire, je lui ai suggéré d'en parler avec quelqu'un qui ne la jugera pas. Elle m'a demandé qui et je lui ai dit de choisir qui elle voulait. Peu de temps après, elle a essayé de m'exprimer quelque chose : elle m'a montré un feutre rouge, qui représentait son coeur et un autre noir qui représentait son fond... En me disant que la partie noir prenait de plus en plus d'importance. Elle pense être "le problème". Je lui ai confisqué son téléphone et privée de sortie. Je sais que ce n'est pas ce qui va résoudre les choses... Je lis les textes qu'elle reçoit et constate que c'est en grande majorité des garçons qui, apparemment, ne son pas de simples "potes". Je crois que cette histoire est loin d'être résolue... Alors, je prends tous les conseils qui me viendraient.... Merci d'avance. Bonne soirée.
0
1tibou
Messages postés
40677
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 857
14 sept. 2014 à 10:01
bonjour
essaie de lui proposer un jardin secret c'est-à-dire lui proposer d'écrire dans un cahier qu'elle seule connaît le lieu ou il est rangé et d'écrire, dessiné, s'exprimer par ce biais pour vider sa tête vers le cahier et ainsi s'exprimer

maintenant si elle n'a plus confiance ou si le contact ne passait pas avec le psychologue ne l'a force pas d'y retourner mais par exemple propose lui d'en rencontrer un autre ou le courant passera peut-être mieux

tu peux aussi prendre contact avec l'école ou tu peux faire intervenir le centre d'aide psycho médical (en Belgique on appelle cela CPMS) qui l'appellera de manière discrète pour parler
0
1tibou
Messages postés
40677
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 857
14 sept. 2014 à 10:45
j'ai trouvé ce lien qui est assez simple à comprendre et qui répond à pas mal de questions

https://www.psycho-ressources.com/bibli/les-abus-sexuels.html
0
begonie
Messages postés
78577
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 juin 2022
9 808
14 sept. 2014 à 10:56
Le jardin secret n'est peut-être pas le meilleur conseil car, à ce moment, le besoin de consulter restera mise à l'écart et elle risque de se renfermer encore plus.


Ce lien en France peut lui être utile car ce site propose des moyens divers pour communiquer un mal-être des ados :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/1587-un-numero-gratuit-pour-aider-les-jeunes-fil-sante-jeunes
0
1tibou
Messages postés
40677
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 857
14 sept. 2014 à 13:15
le fait d'avoir ce cahier lui permettrai dans un premier temps d'évacuer de sa tête vers un support extérieur à elle
ensuite elle peut s'en servir si elle le souhaite pour commencer une discussion chez le spécialiste (partira de cette base-là pour lancer la discussion)
0
Bonsoir et merci pour vos retours... Je crois que consulter à nouveau, pour le moment, est exclu pour ma fille... Je la sens triste, pensive, réservée... Je crois surtout, qu'elle a une vraie prise de conscience sur ce qui lui est arrivé et son comportement par la suite. En effet, dès que je lui parle un peu de son état (tout en respectant son ressenti et en essayant de dédramatiser), elle a les larmes qui coulent. Je me dis que c'est triste , mais aussi plus sain que lorsqu'elle souriait trop facilement pour cacher son mal-être (qu'elle m'a avouée un jour). J'aimerai trouver les mots qui seraient les éléments déclencheur pour affronter tout ça...
0
1tibou
Messages postés
40677
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 857
15 sept. 2014 à 18:47
bonjour
de rien
en parler, lui faire comprendre que pour remonter et pouvoir un jour vivre "normalement" (en sachant que cela ne sera plus jamais comme avant) il faut qu'elle sorte tout ce qu'elle a en elle (tristesse/rancoeur/peur/... ) et la seule solution c'est d'accepter de se faire mal en parlant avec un professionnel pour être bien/contente d'avoir franchi le pas

de ton coté si elle essaie de te parler, écoute là et rassure là
0
Il y a quelques mois j'ai couché avec mon petit ami et maintenant je te couvre que je suis enceinte de 2 mois et et moi s'il vous plaît je viens de le dire à mon père il a très mal pris il m'a même traitée de traînée j'ai 16 ans et le père de mon futur bébé à 20 ans
0
Andy31200
Messages postés
132434
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 juin 2022
25 991
21 févr. 2022 à 14:32
Il faudrait que tu arrêtes de polluer la forum en répondant à des questions anciennes et qui n'ont rien à voir, de plus tu as déjà eu de réponses ici :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/affich-2608553-enceinte-a-16-ans
0