Question sur les friandises

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 8 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2014
-
 SF -
Bonjour,
Il y a quelques jours,nous avons reçu la visite d'une nutritionniste en classe de sport à l'école.
Celle-ci a dit que la meilleur façon d'avoir de bonnes habitudes de vies santés est de ''bannir'' les aliments dites ''gras,tel que les burger,frites etc'' et les aliments dites ''sucrée,friandises,pâtisseries etc'',suivie de l'activité physique régulière.
Je trouve que ''bannir'' ces aliments est plutôt poussé mais de l'avis d'une nutritionniste je me posai la question,a-tel raison ou cela est sa façon ''extrémiste'' d'une nutrition saine?
Merci pour vos réponses.

4 réponses

Bonjour

C'est juste une façon de parler. Rien "d'extrémiste".

@+
Bonjour,

Bannir ne veut pas forcément dire "arrêter de consommer" mais pour préserver sa santé, vaut mieux limiter la consommation. De temps en temps les friandises mais pas tout le temps.
L'obésité est la maladie du siècle suivi du diabète et de l'hypertension, la sédentarité en est aussi pour quelque chose face à ce fléau.
La mal-bouffe aussi, les goûters ont été supprimés dans les écoles.
Vaut mieux manger une alimentation équilibré et varié.
D'ailleurs il est bien dit :"Pour votre santé, consommer avec modération et pratiquer une activité physique régulière".
https://www.mangerbouger.fr/
"Ne reportes jamais au lendemain ce que tu peux faire le jour même".
Utilisateur anonyme
C'est surtout les grignotages qui sont à bannir.
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2014

Bonjour,

Oui, le terme "bannir" est sans doute un peu exagéré, l'exclusion d'un aliment concerne surtout les régimes pour des personnes allergiques ou intolérantes. En général,les aliments sucrés peuvent s'intégrer dans ton alimentation à partir du moment où tu en consommes de manière modérée et surtout en fonction de tes dépenses physiques. Le sucre est aussi un carburant pour tout l'organisme (neurones compris:)), tu peux en avoir besoin en période d'examens par exemple.

Je pense aussi que la nutritionniste voulait plutôt dire "faire attention à sa consommation" plutôt que supprimer complètement.
bonjour, Elle a voulu frapper fort, et frapper les esprits., pour casser les mauvaises habitudes.

Elle aurait pu dire que ce n'était pas indispensable, et qu'il faut que ça reste exceptionnel, sinon, on risque fort d'en garder des traces : kilos superflus.

Et plus ces kilos superflus sont nombreux, plus ça nuit à la santé.

Ces produits très sucrés font que parfois on ne sait pas s'arrêter (un peu comme l'effet de la drogue) et ça fait vendre beaucoup aux industriels, c'est leur but.

Donc lorsqu'on sait, on se méfie, d'autant plus que le sucre et le gras mélangé, c'est le pire qu'on puisse avoir.

Il faut bien comprendre, et puis savoir ce qu'on veut.