Douleurs aux cotes

COCOLIGT - 9 sept. 2008 à 10:48
tournesol13 Messages postés 3509 Date d'inscription lundi 8 septembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 5 décembre 2021 - 20 sept. 2008 à 09:20
Bonjour,

Il y a un an j'ai reçu un coup derrière la tête, un chandelier en fonte qui m'est tombé dessus. Sur le moment, j'ai saigné puis rien de plus. Quelques jours après, j'ai eu un gros hématome sur le bras gauche avec une très grosse douleur sous le sein gauche. Après de nombreuses séances de kiné (32), ma douleur au sein a disparu mais j'avais toujours mal au bras, à l'épaule. Deux mois après, j'ai des douleurs dans les cervicales qui sont apparues.
Le docteur m'a fait passé un électromyogramme pour mon bras RAS.
Pour mes cervicales, un chiropracteur m'a manipulé. Plus de douleur, mais maintenant plus de cartilage aux côtes gauche.
Je souffre donc du bras, et des côtes avec douleur dessous et sensation de bourrelet qui part du nombril.
Aujourd'hui, le docteur me dit que j'ai une névralgie thoraco brachial et un problème ligamentaire.
Avec mes explications, seriez-vous en mesure de me donner votre avis ?
Merci d'avance.

3 réponses

Pas facile tout ça. Je vais tenter d'exposer ce que j'ai vécu de similaire, c'est-à-dire un traumatisme aux vertèbres cervicales. Lorsqu'on reçoit un coup violent il se forme un oedem. Si cet oedem est localisé dans un endroit très comprimé, il peut être non visible ou même palpable et il arrive à bloquer une partie de la circulation sanguine, de l'influx nerveux etc. Ce que j'ai fait (et dans le cas d'un coup violent il y a sûrement énormément de chance qu'il y en ait eu un oedem, mais non visible), j'ai appliqué pendant plusieurs jours des compresses d'eau tiède sur la région pendant de longs moments (ni froid, ni chaleur, mais compresse mouillée à l'eau tiède et tenter de la maintenir en place le plus compressé possible). Dans le cas des cervicales, un genre de passe-montagne peut aider à maintenir la compresse en place. Les compresses attendrissent les tissus et aident à dilater les minuscules vaisseaux sanguins obstrués. Bizarrement, ces oedems forment en quelque sorte une petite masse qui finit par provoquer des douleurs ailleurs (surtout dans le cas ou elle se situe dans des régions névralgiques du corps) puisque la masse formée probablement de sang coagulé et emprisonné obstrue les vaisseaux etc. La compresse diminue l'odem et finit par dissoudre la masse. Donc la circulation reprend son cours normal. Et ces oedems peu visibles peuvent être là longtemps si on ne fait rien. J'ai eu la même chose à un sein, mais là cette fois au toucher je sentais une enflure dure et interne et je me suis rappelée que mon jeune garçon m'avait fait mal à ce sein alors qu'il était assis sur moi et s'est levé en s'aidant de son coude sur mon sein. J'ai eu mal sur le coup mais n'y avait plus porté attention jusqu'à ce que plusieurs semaines après j'ai senti cette enflure qui était douloureuse. J'ai appliqué des compresses tièdes nuit et jour et le tout s'est réglé. On ne peut pas palper derrière les vertèbres c'est un gros hic ^^. Ça ne coûte pas cher d'essayer et c'est sans danger. Quant aux manipulations cervicales, il faut s'assurer de faire affaire avec une personne très compétente. Ça ne rigole pas.
0
Merci pour la réponse.
Je vais voir aujourd'hui un kiné qui est un ami et je vais lui soumettre cette hypothèse.
Depuis le départ, moi, j'ai une sensation que c'est quelquechose que j'ai comprimé et qui me coupe le flux sanguin.
Je vous tiens au courant.
0
COCOLIGT Messages postés 12 Date d'inscription dimanche 21 janvier 2007 Statut Membre Dernière intervention 17 janvier 2021
20 sept. 2008 à 08:57
Bonjour,

Merci pour votre aide.
Je vais essayer les compresses. Dois-je les mettre sur les cervicales ou sur l'impact que j'ai reçu sur la tête (je ne sais plus trop où c'est l'impact).
Merci de votre réponse.
-1
Une chose aussi aide beaucoup c'est de dormir avec un oreiller fait en forme de demi-lune, ce qui empêche les vertèbres cervicales d'être courbées vers l'arrière et de provoquer une tension au niveau des muscles du haut du dos qui sont associés aux épaules. En retroussant chaque bout de cet oreiller par dessus les épaules, la tête est bien callée, soutenue et immobile, ce qui diminue énormément la tension musculaire.
0
tournesol13 Messages postés 3509 Date d'inscription lundi 8 septembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 5 décembre 2021 669
20 sept. 2008 à 09:20
bonjour,

Attention aux manipulations des cervicales par un chiropracteur, j'espère que c'était des manipulation douces comme le font les ostéopathes et encore après avoir vu tes radios.
Quand j'étais jeune j'avais souvent le torticolis ,mes parents m'emmenaient chez un kiné qui me remettait le cervicales en place et bien maintenant je comprend que ce n'était pas bon pour moi car j'ai beaucoup de problèmes.
Si tu as vu ton médecin et qu'il te dit que c'est des névralgies c'est difficile de te dire autre chose sauf si un médecin sur le forum a la solution
bon rétablissement
-1