Cheville paralysée après une péridurale

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 3 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2014
-
 phoeby13 -
Bonjour, je viens faire part de mon expérience juste pour donner de l'espoir aux femmes à qui cela peut arriver (je n'avais rien trouvé d'encourageant quand j'ai eu ce problème).

Voilà, j'ai accouché sous péridurale de mon deuxième enfant. L'accouchement s'est très bien déroulé, la péridurale avait fait plus que son effet car je ne sentais plus du tout mes jambes (la sage femme et mon mari était obligés de me les soulever pour que je change de position !).
Bref, l'anesthésiste était réputé pour faire des péridurales très (trop) fortes.

24h après, ma jambe gauche était très faible mais je pouvais la bouger. Par contre, au niveau du pied droit, rien. Du genou droit jusqu'aux orteils, rien ne bougeait et je ressentais des fourmillements lorsque j'effleurais ma peau à ce niveau. Je ne sentais pas lorsqu'on me touchait le pied droit. Un peu paniquée, deux ostéopathes (de l'hôpital) sont venus me faire des séances mais selon eux, rien d'osseux. On m'a diagnostiqué un pincement du SPE, pincement qui selon l'anesthésiste était survenu pendant l'accouchement, à cause d'une position prolongée, pieds dans les étriers. J'étais perplexe car j'ai dû rester pas plus de 5 minutes dans cette position.

3 jours plus tard, aucun changement. Panique à bord. Tout ce que je pouvais lire sur internet à ce sujet était plus qu'alarmant (en général, ceux qui vont bien ne l'écrivent pas sur les forums). J'ai bien vu que l'anesthésiste ne savait plus quoi penser. PErsonne ne savait me dire si j'allais un jour retrouver ma mobilité. A la maternité j'ai vu 2 ostéos, 2 kinés, un médecin, un orthopédiste. Tous parlaient du SPE, aucun ne m'a dit si je remarcherais.
J'ai passé un scanner, un IRM... rien.
Le jour de ma sortie, je suis allée voir un rhumatologue qui lui m'a dit que ce n'était pas le SPE mais les terminaisons nerveuses des nerfs sciatiques L5 et S1. Bref, selon lui, ça reviendrait à 100%, la seule chose étant qu'il ne pouvait pas me dire dans l'immédiat si ça prendrait 15 jours ou 1 an. Il m'a donc donné un rdv 15 jours plus tard pour un électromyogramme.
Ce que j'ai fait (attention, ça fait pas du bien !). Résultat : nerf totalement inactif, sidération totale.

Par contre personne n'est d'accord sur le pourquoi du comment (nerf piqué, anesthésiant trop fort ?).

Je suis donc rentrée chez moi, j'ai fait 1 séance de kiné par jour (à domicile forcément). Je marchais avec une attèle anti-stepage et des béquilles pour l'équilibre (impossibilité de porter mon bébé ou mon fils de 3 ans). J'ai vu deux autres ostéos, dont un qui m'a dénouée tous les noeuds musculaires de la nuque aux orteils (après cette séance, c'est allé très vite). Les séances de kiné ont continué et peu à peu mon pied a refonctionné. D'abord vers le bas, puis les côtés, ensuite les fourmillements se sont dissipés et les sensations sont revenues (au bout de 5 mois).
Au jour d'aujourd'hui, le releveur est encore un peu faible, je boitille (plus d'attèle ni de béquilles) mais c'est normal, après 5 mois sans fonctionner, les muscles ont perdu leur force.

Voilà, tout va rentrer dans l'ordre, alors si jamais vous connaissez quelqu'un à qui c'est arrivé, rassurez-la, il y a de l'espoir. Il faut être très positif lors des séances de kiné même si rien ne bouge (il m'a fallu plus de 3 mois pour sentir quelque chose bouger au niveau du releveur, je le sentais mais rien d'apparent). Quand ça commence à aller mieux, il ne faut pas hésiter à marcher sans attèle (avec une bottine bien rigide pour ne pas risquer d'entorse).

Bon courage.

1 réponse

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 19 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2014
8
Merci beaucoup pour ton témoignage. Je me retrouve tout à fait dans ton histoire sauf que moi c'est la jambe gauche. Je trouve cela encourageant de voir que tu récupère de cette situation. Pour ma part, j'ai poster mon histoire sur ce site il y a trois quatre jours, et n ayant pas de retour je me disais être seule dans cette situation. Situation pas évidente à vivre notamment avec un enfant en bas âge!! Ça fait du bien de savoir que l on peut retrouver sa mobilité et sa motricité ( à ce jour je me déplace qu en béquille!) même si à priori c'est long. Car le corps médical ne dit rien et t as toujours l impression que tu resteras paralysé à vie!!
A ce jour comment vas-tu ? as tu retrouvé ta mobilité totale ?