Douleur jonction du fessier et ischio jambier, jambe droite. [Résolu/Fermé]

Eiliin 3 Messages postés lundi 27 janvier 2014Date d'inscription 28 janvier 2014 Dernière intervention - 27 janv. 2014 à 09:38 - Dernière réponse :  pavejulo
- 14 nov. 2014 à 13:46
Bonjour à tous/toutes.

C'est la première fois que je viens sur internet pour poser une question sur ma santé mais je me sens quelque peu désemparé... Je vais tâcher d'être le plus précis possible.

J'ai 28 ans, je mesure 1M83 pour 70 kg. Je suis militaire depuis bientôt 9 ans, et n'ai jamais eu de soucis physique, je courrais au moins 4 fois par semaine et m'étirais correctement à la fin de chaque exercice sportif. Comme vous me devinez j'ai plus un physique svelte que musclé, mais je n'ai eu de difficulté à porter mon sac n'y à suivre le rythme.

Cependant, depuis Novembre 2012 j'ai du ralentir mes activités... Mes footing avant cette époque faisant entre 8 km et 14 km, 4 fois par semaines, je faisais de l'escrime en compétition à côté ainsi que de l'équitation. Nous avons, en Octobre eu un nouveau de chef de section qui à augmenté le rythme des footings, pour ma part aucun soucis, nous passions de 14 km, à 16-17 pour les plus long. J'avais l'entrainement pour tenir et aucun soucis jusqu'ici.

En Novembre 2012, j'ai commencé à ressentir une douleur aux ischio de la jambe droite, pas aux fessier jusqu'ici. J'ai mis cela sur le compte de la fatigue musculaire et/ou d'une élongation lors d'une séance de sport collectif, je me suis donc calmer une semaine.
Mais la douleur n'est pas allé en se calmant si bien que je ne pouvais plus courir correctement. (je boitais). J'ai du attendre Janvier 2013 pour allé consulter, mon métier me prenant beaucoup de temps. Mon médecin du sport à fait de la mésothérapie, et j'ai eu droit à de petite piqûre dans la jambe au niveau de la douleur (ischio).

Mais toujous pas d'amélioration. j'ai continué mes activités physique, mes missions, étant en compagnie de combat. La douleur était supportable mais impossible de courir longtemps...
En mars je reviens voir le médecin qui me prescrit du Kiné, je vais voir ce Kiné. Kiné qui à fait ses "études" ou "stage" dans une équipe de football de Ligue 1 ou 2 je ne sais plus. Et qui me dit qu'il ne croit pas que ce soit les ischios et qu'il pense à une lésion musculaire. il me conseil de me faire, faire une ordonnance pour aller chez un radiologue qui fait des échographie en faisant prendre plusieurs contractions aux muscles.

Je file chez ce radiologue qui ne trouve rien sur les ischios mais trouve "à la jonction des ischios et du fessier une "mauvaise cicatrisation" je me suis visiblement fait un claquage ou déchirure que je n'ai pas ou peu sentit, et continué le sport, et pour se protéger le muscle s'est contracté et à cicatrisé comme ça.

Si j'ai bien compris, la membrane entourant le muscle à céder mais c'est cicatrisé trop court, et dés que je fais une activité, le muscle gonfle mais n'a pas de place pour... fournir l'effort et ca me fait mal. La douleur étant "projeté' dans les ischios.

J'ai fait donc 10 séance de Kiné ou celui-ci appuyé comme un malade sur la cicatrice, mais j'ai du repartir en mission, et je suis actuellement sur le terrain ce qui fait que je n'ai pas le compte rendu sous la main de mon échographie qui date de Avril 2013.

J'ai toujours mal, je tente de recourir doucement, mais la douleur est là. je remarque que lorsque je m'étire les fessiers de la jambe droite, cela me fait du bien.

Mon kiné m'a parlé d'une méthode d'onde de choc" pour "casser" la cicatrisation, mais il est parti à la réunion travailler...

Je sais ce que j'ai en gros, mais je me sens un désemparé, je n'ai que peu ou pas de temps pour me soigner entre chaque mission (Un ou deux mois) et je sens que ma jambe ne guérira pas. Sans s'aggraver pour le moment.

Bref, existe t-il une méthode pour tout casser et que je sois au repos pour cicatriser, est-ce que si je force dessus ca va re-casser et je pourrai attendre une cicatrisation ? Est-ce que le fait de m'étirer tout les jours en insistant sur les fessier des deux jambes va arranger les choses ?

Bref j'ai arrêté de trop courir et cela me pèse... Je ne fais plus un mouvement sans penser à la douleur et ca me pourrit la vie...

Pardonnez le long message, pardonnez les explications un peu hasardeuse, et même si ma vie est pas menacé je me sens pas bien ^^

Merci de votre lecture et de vos réponses... Je sais que vous pouvez pas donner de diagnostique comme ça mais vos avis me feront u bien et m'aideront peut être à orienté mes soins. Je sais que je dois me soigner et me reposer, mais bon...

Bien à vous !
Afficher la suite 

8 réponses

Meilleure réponse
DCI 65761 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 octobre 2018 Dernière intervention - 27 janv. 2014 à 10:04
1
Merci
Bonjour,

A priori, le diagnostic parait être fait.
Le traitement pourrait reposer sur une kinésithérapie régulière et assez longue basée sur massages profonds et étirements centrés sur la zone cicatricielle.
Des ondes de chocs afin d'agir au sein même de l'induration cicatricielle et sur les éventuels éléments calciques pouvant l'indurer. Le résultat est parfois spectaculaire.
Au pire un avis chirurgical afin de juger si un geste local serait envisageable pour "nettoyer" la zone cicatricielle et les éventuelles adhérences locales.

Merci DCI 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 8148 internautes ce mois-ci

Publi-information
Eiliin 3 Messages postés lundi 27 janvier 2014Date d'inscription 28 janvier 2014 Dernière intervention - 27 janv. 2014 à 10:56
0
Merci
Merci de la réponse rapide !

Je vais voir ce que je peux faire, je vais devoir de toute façon prendre du temps ! :)
Publi-information
DCI 65761 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 octobre 2018 Dernière intervention - 27 janv. 2014 à 10:57
0
Merci
Bon courage et tiens nous au courant.
0
Merci
Bonjour

As tu résolu ton probléme aux ischios ? Si oui comment ?
Bonjour,
J'ai exactement les mêmes symptômes depuis fin 2011. J'ai fait de la kiné excentrique (45 séances) en 2012. Il n'y a eu aucune amélioration si bien que j'ai abandonné la course à pied.
As-tu résolu ton problème? Si oui, peux-tu m'aider?
Pour ma part, j'ai laissé passer 2013 et 2014 sans refaire de CAP. Je ne fais plus que du vélo, mais cela me pèse car je voudrais reprendre de la CAP. Je vais reprendre contact avec mon médecin du sport à ce sujet....
bonjour, je suis actuellement dans la même position que toi, même métier, même douleurs depuis 2011, mon bilan est un petit peu plus complet 3 irms, échos, 3 infiltrations dont la dernière à la jonction des tendons co joints des ischio.de nombreuses séances de kiné avec ondes de chocs et étirements excentriques... à chaque reprise de la course à pied la douleur revient instantanément !! alors quand tu parles de déprime je vois parfaitement de quoi tu parles. aucun des irm ne montre quelque chose. la douleur est insupportable en courant. je viens d changer de kiné pour avoir une autre approche. concernant mon médecin je suis suivie dans un CHU au pole sport alors je me dis que si eux ne trouve pas personne ne trouvera! n'hésite pas à me contacter pour échanger nos infos. a plus
Merci pour les infos (elles me sont précieuses), comme tu dis douleur insupportable en courant. J'ai également parfois une gène le soir sans doute du à la fatigue, je n'ai par contre aucune douleur à vélo. Je ne manquerai pas de redonner des infos, je suis suivi au CHU de Liège.
Eiliin 3 Messages postés lundi 27 janvier 2014Date d'inscription 28 janvier 2014 Dernière intervention - 28 janv. 2014 à 08:21
-1
Merci
Pas de soucis, je suis actuellement en mission, je vais tâcher de me soigner mi-février. Je vais tâcher de faire un suivi sur le forum si un jour quelqu'un d'autre est confronté à cette situation ! (Fort déplaisante)
Publi-information