19 ans et triste en Amour.

Utilisateur anonyme - 2 janv. 2014 à 23:03
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 - 3 janv. 2014 à 00:32
Bonsoir à tous,

J'ai 19 ans et j'ai un problème qui me "bouffe" intérieurement depuis des mois et des mois. Je suis puceau et je n'ai jamais connu de relation amoureuse, pourrait-on dire, "concrète" avec une fille, et c'est là que se situe mon véritable problème. Quand je dis concrète c'est sortir avec une fille, la prendre dans ses bras, l'embrasser, lui dire des mots doux, la choyer, etc... J'ai toujours été plutôt timide de nature et mes "expériences amoureuses" ne sont limitées qu'à seulement 5/6 "smacks".

Tout d'abord quand j'étais au collège j'ai toujours subi le statut "d'intello" (étiquette que l'on m'avait collé car j'avais 15 de moyenne tout les ans et que je bossais pour le mensuel du collège) et c'est là qu'on commencé mes "déboires amoureux". Tout d'abord en 5ème avec une fille que je n'ai embrassé qu'une fois et qui ne me plaisais pas finalement car elle faisais trop "garçon manqué" et avec qui je n'avais pas accroché de toute manière. Puis en 3ème avec une interne de mon collège qui en fait se foutait de ma gueule avec ses copines de l'internat. Super cool.

Est arrivé le lycée. J'ai vu, au début, en ce passage au lycée un moyen de franchir un cap avec les filles et d'enfin rencontrer d'autres personnes. En Seconde, calme plat. C'est en Première que j'ai vécu le plus de trucs on va dire. J'ai fait la connaissance d'une fille pour qui j'ai littéralement craqué et avec qui j'ai souhaité aller plus loin. Manque de bol, je me suis pris un bon vent et ça m'a foutu une sacré tarte dans la gueule. Quelques mois plus tard (5/6 mois), j'ai (re)fait la connaissance d'une fille, plus jeune de 2 ans.

Coup de foudre. Elle correspondait a tout ce que je recherchais. Nous nous sommes embrassés puis j'ai eu peur, j'ai bloqué à cause de l'âge et j'ai pris mes distances (elle avait 13 ans (14 en fin d'année) et était en 3ème, et moi 16). Quelques mois ont passé, j'ai repris contact (à son arrivée au lycée) et elle venait de se remettre avec son ex (qui a mon âge et à qui je n'ai vraiment rien à envier). Depuis ce moment là s'en est suivi un jeu de séduction avec cette fille avec des rires comme des sales engueulades (certaines ont contribué à des prises de distance pouvant aller de semaines à 1 - 2 mois). Mais on se retrouvait toujours. Elle m'a fait comprendre que c'était moi qu'elle aimait, m'a dit des trucs forts de sens. Je ressentais toujours ce truc qui faisait qu'elle m'avait fait craqué.

J'ai eu mon Bac, suis parti de chez mes parents pour poursuivre mes études (à une centaine de KM de chez elle et de chez moi). Je voyais en cette première année l'opportunité de rencontrer quelqu'un d'autre mais rien n'en a été. Déjà parce que j'ai l'impression de ne pas plaire et secondo parce que j'ai l'impression d'être le "bon con" qui n'est là que pour rendre des services ou à qui on se confie de temps à autre.

Après cette première année universitaire, j'ai obtenu mon permis cet été. Grâce à ça et à l'achat de ma voiture (plus pratique que des allez retours en bus), j'ai été chez cette fameuse fille plein de fois. J'ai rencontré, discuté, su me faire apprécier de sa mère comme de son père (qui au passage ne peuvent pas blairer son copain actuel). En plus sa mère voit en moi un "gendre" parfait (elle me l'a fait comprendre) et sait la relation complexe que j'entretiens avec sa fille. Puis j'ai fait des sorties avec cette fille, rien qu'à deux (plages, shopping, etc... alors qu'elle est avec son copain depuis 2 ans à ce moment là) et j'ai logiquement tenté ma chance en voulant l'embrasser mais elle m'a repoussé. J'ai bizarrement pris la chose avec beaucoup de recul et je n'ai pas mal réagi, alors que je suis plutôt quelqu'un de sanguin qui réagit mal avant de réfléchir. Depuis ce moment là j'ai compris qu'elle avait du mal à faire un choix entre son actuel copain et moi. Je lui ai donc dit que l'on irais pas plus loin et qu'il n'y aurais rien d'autre que de l'amitié entre nous. Je suis toujours en contact avec elle mais je n'ai plus cette flamme du début à cause de cette cassure même s'il en reste encore des bribes.

A ce jour, je suis en pleine seconde année à l'université, j'ai gardé contact avec cette fille mais je cherche vraiment à me détacher d'elle en attirant l'attention d'autres. Sans succès et jusqu'à présent le même constat d'échec que lors de ma première année malgré l'arrivée de premières années et la connaissance de personnes en seconde année que je ne fréquentais pas. J'ai l'impression que je ne plait pas. Ma mère dit de moi que je serai quelqu'un "d'inaccessible" car je serai "trop beau", ce sont ses mots.

De mon côté je pense, premièrement, qu'un problème physique se pose. Actuellement les filles ont un idéal : le brun ténébreux musclé. Manqué, je suis blond, j'ai les yeux bleus, quelques boutons dus a ma pilosité faciale qui se développe (et aussi dus au stress des études), je mesure un peu moins d'1m95 et je suis pas une baraque même si je ne me plaint pas de ce coté-ci. Deuxièmement, je n'ose pas parler, faire plus ample connaissance et rigoler avec les filles qui me plaisent de peur de les déranger. J'ai toujours cette impression et ça me bouffe. Pourtant je pense être quelqu'un de gentil, de compréhensif, d'apprécié, de serviable et d'avenant même si j'ai humour un peu incompréhensif. Mais rien n'y fait. Je n'attire pas l'attention et ça me fait mal. J'ai tendance à me dévaloriser et c'est l'un de mes gros soucis. Et dernièrement, le souci de mon pucelage pourrait selon moi m'être préjudiciable dans le cas d'une éventuelle relation car je ne saurais comment l'aborder. Ce qui est problématique c'est qu'à ce jour ce sujet et soumis à des moqueries (en général dans le dos et je ne supporte pas ça) et c'est pour ça que je n'en ai très peu parlé autour de moi (seuls mon frère, mon meilleur pote et une amie à moi sont au courant de ça), ce qui est normal.

Qu'auriez vous à me conseiller ? Je sais que de nombreux sujets comme celui ci ont déjà été traités sur ce forum mais quelle solution auriez-vous, à première vue, a me proposer ?

Un grand merci par avance pour vos réponses.
A voir également:

1 réponse

lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 526
3 janv. 2014 à 00:32
Bonjour

Commence par prendre confiance en toi .
Fais parti d'association pour te permettre d'apprendre à communiquer.

Que tu n'ai jamais eu de rapport sexuel n'a absolument aucune importance :)
Quand une fille t'aimera et que tu l'aimera tout ira tout seul.
Juste ne pas aller trop vite.

Beaucoup plus de jeunes que tu ne pense n'ont pas encore fait leur première fois à ton âge .
0