Le médecin a dit : plus que qq semaines !

sidonie - 17 août 2008 à 20:44
mma.9
Messages postés
72
Date d'inscription
jeudi 27 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2011
- 18 août 2008 à 18:16
Bonjour, mon papa est agé de 75 ans ; son cancer a été diagnostiqué voici un an ; plusieurs tâches au foie dont la plus gros de 15 cms. il a effectuer un scanner, une écho et une prise de sang depuis un an.
Son refus de se soigner a été accepté par notre famille. il a des nausées de plus en plus fréquentes, a bc maigri et mange de moins en moins.
Voici une semaine, il s'est rendu chez le médecin traitant pour un renouvellement de médicaments contre les maux de coeur pour son diabèthe et sa tension.
il en en revenu en disant qu'il n'en n'avait plus que pour qq semaines, voir un mois.
Son foie a bc grossi et prend bc de place sur son estomac.
Dans quelle mesure le médecin peut affirmer ce délai ?
Quels sont les symptôme de fin de vie.
Va t'il souffrir ?
il ne souhaite pas être hospitalisé.
merci de me renseigner au plus vite.

4 réponses

mma.9
Messages postés
72
Date d'inscription
jeudi 27 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2011
4
17 août 2008 à 21:37
le médecin ne peut vraiment pas affirmer un vrai délai exact,
mais il peut avec l'expérience et le dossier de ton papa lui donner un délai le plus proche.
les symptomes son différent chez chaque patient , =) les vomissement sont les plus fréquents, ensuite doucement il va sa féblire, dormir le plus souvent,
mais là je ne peut pas te d'écrire la fin car je ne connais pas exactement la santé, le degré de douleur, enfin le suivi de ton papa
je pense que ce vraiment lui qui doit décidé de mourir où il veut car cela l'aidera à partir tranquillement

le plus grand des conseilles que je peut te donner c'est de rester près de lui, l'écouter, lui dire les vrai chose que tu as sur le coeur

bon courage
0
bonjour, je te remercie pour ces qq explications ; mon inquiète vient également du fait que ma soeur habite à l'étranger et qu'elle ne sait pas trop si elle aura le temps de venir le voir à temps.
amicalement,
sidonie
0
mma.9
Messages postés
72
Date d'inscription
jeudi 27 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2011
4
18 août 2008 à 14:40
à oui je comprend ton inquiètude
mais c vrai que c pas toujours facile de s'organiser, mais si elle peut il faut vraiment qu'elle se libère le plus vite possible, car elle risque de le regretter un jour

amicalement
0
travaille-tu dans le secteur médical ? et si oui (par expérience) peux-tu me dire si effectivement, il peut partir en qq jours (et donc effectivement s'il fait une jaunisse, nous pourrions prévenir ma soeur afin qu'elle prenne le premier avion) ; ou bien s'il peut partir brutalement (hémoragie).
Est ce le médecin qui viendra pour le soulager dans les douleurs les plus fortes ou bien une infirmière ?pour l'instant, il prends des antalgiques le soir et du primpéran la journée.
j'ai demandé à ma mère qui a eu l'appel du médecin (après la consultation de papa) mais elle n'a pas pensé à lui demander.
0
mma.9
Messages postés
72
Date d'inscription
jeudi 27 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2011
4
18 août 2008 à 16:36
oui , je suis aide soignante , en cancerologie.
tout a fait sois il peut prendre une jaunisse et partir tout doucement et aussi suivant son stade de çà maladie il peut partir brutalement dans son sommeil, c pour cela que ta soeur ne doit pas hésiter à venir , et surtout il faut penser à ton papa que de voir sa famille réunit peu l'aider à partir plus serènement , il ne faut pas qu'il reste dans l'angoisse.

pour aider ton papa à ne plus avoir mal , n'hésiter pas à faire appel à une infirmière à domicile, elle pourra mieu adapter les doses des antalgiques

pourquoi ton papa ne veux pas être hospitaliser ?
0
Meci encore pour tes précieuses informations.
depuis le début de sa maladie (diagnostiquée il y a tout juste un an), il a donc eu en tout et pour tout, une prise de sange, une écho et un scanner.
Il refuse tout traitement hospitalier (biopcie... et traitement) ; il ne prend donc que des médoc contre le mal au coeur (qui sont maintenant inéfficaces... c'est la raison pour laquelle il est allé chez le docteur la semaine dernière)
il accepte d'être soulagé par médicaments (morphine et autre) mais voudrait partir chez lui.
Même si je n'accepte pas qu'il s'en aille, j'accepte sa décision. Il n'a jamais souffert d'aucune maladie. Il a un traitement contre le diabète et la tension. Il ne veut pas "trainer" dans les hopitaux (c'est son expression).
Le médecin lui a dit d'ailleurs d'arrêter le traitement contre le diabète mais pas celui de la tension.
0
mma.9
Messages postés
72
Date d'inscription
jeudi 27 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2011
4
18 août 2008 à 18:16
c vrai que c des maladie qui évolue très vite

c vraiment un choix à respecter car c lui seul qui peut prendre cette décision, meme très difficile à accepter pour la famille

oui le docteur à raison d'arreter les médoc pour le diabète cela ne va pas le guérir
bon courage
0