J'ai pardonnée mon meilleur ami suite à l'incident avec ma fille

Résolu/Fermé
cocorine3 Messages postés 3 Date d'inscription dimanche 7 juillet 2013 Statut Membre Dernière intervention 7 juillet 2013 - 7 juil. 2013 à 14:10
laura310 Messages postés 4 Date d'inscription lundi 8 juillet 2013 Statut Membre Dernière intervention 16 août 2013 - 8 juil. 2013 à 19:28
Bonjour
je vous écris car ma fille qui à 15 ans m'a avouée tout en m'expliquant pourquoi je voyais plus mon meilleur ami depuis quelque temps. Elle m'a dit qu'un après midi elle avait tentée de le convaincre pour qu'il se laisse faire et que cela allait resté un secret. Elle à tentée de lui faire une gâterie et me disait qu'il avait vite repoussé tout en la gifflant. Je suis donc allée le voir le lendemain en disant que j'étais au courant de l'incident avec ma fille, qu'elle m'avait tout avouée et que j'étais vraiment désolé de ce qu'elle lui avait fait. Le pauvre, il avait les larmes aux yeux et il m'a dit qu'il s'en voulait d'avoir craqué , même si il l'avait repousser en lui donnant une giffle. Je lui ai dit de ne pas se culpaliser et que se n'était pas de sa faute.
Demain je vais l'inviter chez moi car mon but est de discuter avec lui pour qu'il cesse de s'en vouloir .Mais voilà comme je veux l'aider a sortir son traumatisme avant de lui proposer un psy, (I) Comment dois-je lui aborder ce sujet?
(II) Ais-je raison de dire à ma fille d'être présente pour qu'il lui souhaite ses excuses ou autres....Que dois je faire car je veux pas qu'il ce culpabilise sachant qu'il la consindère comme sa petite nièce de coeur.
A voir également:

7 réponses

joraline Messages postés 44481 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 1 juin 2024 10 007
Modifié par joraline le 7/07/2013 à 15:08
Bonjour,

Franchement pas une bonne idée de les mettre en présence tous les deux, en tout cas pour le moment. Ca ne va pas l'aider à surmonter son traumatisme mais plutôt à rajouter encore de l'angoisse et du stress.

Il n'a pas à s'en vouloir de lui avoir donner une gifle, bien au contraire, elle méritait au moins ça, ce n'est pas de sa faute et ça il faut quand même lui rappeler.
Ta fille est tombé sur quelque de bien et c'est tout à son honneur d'avoir résisté.

Surtout garde contact avec lui, donnez vous rendez vous dans un bar ou autre, même chez toi mais hors présence de ta fille, pour le moment.

Quand au psy je ne crois pas que ce soit utile, en tout cas pour lui, il a eu une réaction saine et son psychisme n'est pas en cause.

Je relis après coup ton titre, tu n'as rien a lui pardonné, mais au contraire à le remercier d'avoir eu cette attitude.
4
Utilisateur anonyme
7 juil. 2013 à 15:13
Bonjour Joraline,

C'est ce que je pense aussi, pas une très bonne idée surtout à domicile là où a eu lieu l'incident. Dans un autre endroit sans la présence de sa fille serait le mieux pour surmonter cette épreuve.
Là où est le souci dorénavant, comment va se passer la cohabitation si l'histoire se tasse ??
0
joraline Messages postés 44481 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 1 juin 2024 10 007
7 juil. 2013 à 17:03
Bonjour topless,

Comment va se passer la cohabitation si l'histoire se tasse ? j'avoue que c'est une bonne question, je me demande aussi quel regard va t elle porter sur sa fille ?

Ce qui me chagrine un peu c'est que cette maman dit " j'ai pardonné à mon meilleur ami" si elle a pardonné c'est qu'elle croit son ami responsable de la situation, alors que bien au contraire ce n'est pas lui qui l'a provoqué cet situation mais bien sa fille. En quelque sorte elle veut se convaincre que sa fille n'est pas responsable, et pourtant les faits sont là.

Je ne sais pas qu'elle va être la cohabitation mère-fille, je n'ai pas de fille, que des garçons, mais je pense que le soutien d'un spy pourrait les aider toutes les deux.
0