Canal lombaire etroit

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 13 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2013
-
Messages postés
473
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013
-
Bonjour,
Mon épouse souffre d' un canal lombaire etroit, et depuis quelques mois elle éprouve des difficultés à marcher longtemps (certains jours c'est 500 m , le lendemain 50m)
Ce qui la fait surtout souffrir, c'est son mollet gauche et quelquefois le bas du dos mais plus rarement.
Nous avons consultés, le neurochirurgien pense qu'une opération serait une solution à court ou à moyen terme.
Personnellement nous pensons qu'une intervention présente toujours des risques et qu'un suivi régulier en kiné ou ostéo pourrait peut être améliorer cet handicap.
Nous voudrions savoir si quelqu'un est dans cette situation ou l'a été, et quelles solutions peut être envisagé pour un résultat positif
merci d'avance

1 réponse

Messages postés
473
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013
39
Bonjour,

Si votre spécialiste vous propose l'opération, cela peut être bénéfique à long terme avec une bonne rééducation. Ca dépend aussi du type d'opération envisagé, les résultats peuvent se ressentirent plus ou moins tôt.

Pour la kiné seul votre médecin peut vous prescrire des séances.
Merci pour votre réponse qui répond en partie à nos interrogations mais nous aimerions savoir aussi si les soins kiné ne peuvent pas suffir pour améliorer et diminuer les douleurs et les difficultés pour marcher, en fait l'opération nous fait un peu peur car les risques ne sont jamais absents de ces interventions
bonne soirée
Messages postés
473
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013
39
Bonsoir,

Pour la kiné dans tout les cas seul le médecin peut juger d'une part de sa nécessité, et d'autre part du fait que cela soit suffisant.

Petite précision néanmoins sur les risques liés à la chirurgie :
Le risque auquel on pense le plus est le risque vital et c'est pourtant le plus faible, car à ce moment là les risques sont anticipés.
Le principal défaut à mon sens de la chirurgie reste la convalescence et la douleur suite à l'opération (malgré les progrès réalisés à ce niveau là).

J'insiste sur le fait de consulter un spécialiste qui soit à votre écoute et qui puisse répondre à vos questions en connaissance de cause pour que vous trouviez ensemble une solution.

Cordialement.