L'hyperactivité chez l'adolescent [Résolu]

lili26760 5 Messages postés dimanche 19 mai 2013Date d'inscription 20 mai 2013 Dernière intervention - 19 mai 2013 à 19:34 - Dernière réponse : begonie 89983 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention
- 19 mai 2013 à 20:15
Bonjour et merci à tous ceux qui sont en mesure de m'apporter quelques éléments de réponses pour m'aider à poser mon accompagnement au plus juste.
Je n'ai pas de formation particulière en face de cette pathologie c'est pourquoi je viens vers vous.
En tant que professionnelle dans l'accompagnement aux personnes dépendantes j'interviens dans un foyer qui abrite un adolescent hyperactif de 14 ans.
Je m'interroge sur les limites de cette pathologie : à quel moment s'agit-il de violences liées à l'hyperactivité et à quel moment est-ce un manquement à son éducation ?
Le jeune garçon est capable de crise hystérique : paroles véhémentes et gestes exhubérants avec des objets qui "volent " lorsqu'il est contré et qu'il lui est signifié que l'adulte n'a pas à se plier à ses désirs si celui-ci ne les trouve pas justifiés.
Cet enfant fait régner un climat d'insécurité psychologique voire physique permanent pour sa fratrie et ses parents, suis-je dans un environnement typique lié à cette pathologie ?
Comment puis - je accompagner au mieux le plus sereinement possible cette famille qui souffre qui est sous pression, aux aguets, sans répis ?
Merci d'avance pour vos commentaires.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

begonie 89983 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention - 19 mai 2013 à 19:53
0
Merci
Bonjour.

Un accompagnement d'une personne qui présente une difficulté de ce que tu appelle " l'hyperactivité " ainsi qu'un accompagnement des proches de ce jeune ne peut se faire que par des personnes compétentes dans ce domaine et, en même temps, bénéficiant régulièrement de rencontres en réseau.

C'est donc au sein d'une rencontre en réseau ( tous les professionnels concernés, souvent en présence des parents et de la personne au centre des préoccupations) que des pistes devront être données, sinon ce n'est pas possible d'agir efficacement et ceci en tenant compte de ton rôle et tes limites liées au rôle.

Il faut donc prendre l'initiative de demander une rencontre pour discuter ensemble autour de la situation problématique.
Publi-information
Commenter la réponse de begonie
lili26760 5 Messages postés dimanche 19 mai 2013Date d'inscription 20 mai 2013 Dernière intervention - 19 mai 2013 à 20:12
0
Merci
Merci de votre réponse
j'ai pris un rdv avec le psychologue en charge des questions des salariés de mon entreprise d'ici une quinzaine pour situer mes interventions .

Mon accompagnement est prévu pour la mère de cet enfant dans le cadre des tâches ménagères et sociales or je suis immergée dans ce foyer et suis la spectatrice du mal-être de la maman qui se confie beaucoup à moi.
Je dois être ampathique et impartiale.

La suggestion de renconter l'équipe du SESSAD n'est pas adaptée à la situation par contre assister à une information générale sur l'hyperactivité destinée aux familles est intéressante je vais en parler avec la maman .

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, bonne soirée.
Publi-information
begonie 89983 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 23 juin 2018 Dernière intervention - 19 mai 2013 à 20:15
Toi-même tu peux demander une supervision adaptée à tes préoccupations.
Le rendez-vous avec le psychologue est donc une bonne initiative.
Commenter la réponse de lili26760
Publi-information