Comment aider 1 alcoolique qui ne veut rien enttendre

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 20 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2013
-
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020
-
Bonjour,

je suis separer de mon mari, suite à 1 infidelite de sa part, et au lieu d'avouer les choses, ils c'est remis dans l alcool.et nous etions arriver à de la violence conjugal nous avons 1 enfant de 2 ans, qui vie avec moi, mais qui reclame son papa tous les jours. et pour moi, je n'arrive pas à l oublier. nous esperons qu il comprenne et qu il se fasse soigner et qu il nous revienne.
pouvez vous m aider à y voir plus claire, et me donner des conseils pour pouvoir ameliorer la situation. pour que l ont puisse reconstruire notre vie de famille.
merci
A voir également:

2 réponses

Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 218
Bonjour

Tant qu'il ne reconnaitra pas sa maladie, tu ne pourras rien faire.

Il faut qu'il accepte sa maladie, et là, il se soignera.

@+
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 218
le medecin à peur de perdre son metier, s il soigne mon mari, sans son accord

Ton mari NE VEUT PAS se faire soigner, donc le médecin NE PEUT PAS aller à l'encontre des souhaits de ton mari.
Donc, normal. Pas pour autant qu'il perdra son "métier".


Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 218
Seule chose à faire, quand il est bien "bourré" et qu'il tombe dans les pommes, ou qu'il présente des attitudes agressives OU danger à autrui ==> Pompiers ou Gendarmerie (et encore .... )
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 20 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2013

j'ai deja porte plainte à plusieurs reprises, mais les gendarmes ne lui on jamais fait d'annalyses;
et aujourd hui, c'est difficile de voir quand il est bourré, puisqu il ne vie plus avec nous.
mais mon role d'epouse, est de l'aider, surtout qu entre nous il y a notre petit bou de 2 ans

et j'ai peur de l'avenir, si toute fois il a la garde le w kend
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 218 >
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 20 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2013

Ce n'est PAS aux gendarmes à faire les analyses.

et j'ai peur de l'avenir, si toute fois il a la garde le w kend

Voir une assistante sociale.
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 20 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2013

merci pour ce soir, j'essaierai de revenir demain. bonne fin de soirée à tous
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2020

L alcoolisme de mon conjoint a détruit notre couple
J ai retrouvé l amour de ma vie et j ai tout quitté pour lui à 44 ans
Au début de nos retrouvailles je l accompagnais en buvant sans comprendre ce qu' il m'attendait
Et puis quand on s est installés ensemble et nous avons fait des connaissances ( amis communs ) à qui j'en ai parlé mais qui le conforte dans son alcoolisme
Au fil du temps je me suis aperçue qu' il aimait sortir ou partir en vacances qu'accompagné d amis et pas seul avec moi pour pouvoir boire
Il m a dit que je n étais pas de bonne compagnie seule avec lui
Il n a jamais été violent et étais attentionné (j'ai un cancer métastasé ) mais quand il avait bu il faisait bonne mine devant ses amis et de retour à la maison l'ambiance était très lourde et il me reprochait pas mal de choses et m'en rendait coupable
Il se cachait pour boire et buvait de l eau devant moi rentrait tard le soir ivre sois disant à cause du travail étant électricien
J'en ai parlé à notre médecin traitant qui ne peux rien pour lui
L odeur de sa transpiration était imprégnée dans la chambre au petit matin et ça me dégoutait
Pour la 4 ème fois qu' il m'a dit que c'était terminé et cette fois j'ai laissé tombé. Avec mes traitements j'en pouvais plus et j'allais dans la dépression
Il a fini par m'éteindre et m'ôter ma joie de vivre et je n avait plus envie de sortir avec lui pour le voir s'enivrer et le voir se détruire car je l'aime et aussi me battre pour prendre le volant alors qu il était alcoolisé.
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020
14 333
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Tu peux appeler "écoute alcool" au 0 980 980 930, ils donnent des conseils aux proches de personnes alcooliques.
Voir ici également :
https://www.alcool-info-service.fr/L-alcool-et-vos-proches/aide/traiter-alcoolisme
Et si cette situation te déprime trop, je ne puis que te conseiller de consulter un médecin psychiatre, qu'en penses tu ?
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2020
>
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020

Sa famille et nos amis sont au courant, et c'est à moi que tout le monde à tourné le dos. et j'ai fini par comprendre que j'étais seule et impuissante face à son alcoolisme. Me famille à moi avait remarqué le problème et m'ont dit que j'étais courageuse de le laisser.
Mon oncologue m'a proposé d'aller voir un psychiatre qui n'y changera rien.
Je le quitte c'est mieux pour moi et pour mon moral.
Cela faisait 7 années que ça durait.
Il a retrouvé quelqu'un d'autre et je sais que le problème s'est déjà installé.. Mensonges et prétexte pour s'enivrer au bar.
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020
14 333 >
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2020

Tu as très bien fait de le quitter, tu dois te protéger et désolé mais un psychiatre n'y changera rien effectivement mais pourrait grandement t'aider à passer ce cap difficile
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2020
>
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020

Merci bien pour votre réponse.
Je suis actuellement encore dans notre maison et j'ai acheté un appartement ailleurs pour me rapprocher de ma famille.
J'ai encore 3 mois à attendre.
Les journées sont très longues..
Le pire dans tout ça c'est qu'il entraîne son fils de 23 ans dans sont alcoolisme et qui pose déjà problème dans son couple.
Le père de mon ex conjoint était alcoolique et en est décédé.
Le beau frère de son fils qui avait seulement 20 ans est décédé récemment au volant de sa voiture à cause de l'alcool.
Mon beau père est décédé au mois de Février à cause de l'alcool.
J'ai été très choquée par tout ça et ça m'a aidé à prendre cette décision
Messages postés
101136
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 octobre 2020
14 333 >
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2020

Je ne puis que reiterer mon conseil, tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés