Solution.

Signaler
-
 Len -
Bonjour,

Je ne suis pas venue ici pour créer polémique. Ni demander à qui que se soit de tenter de me réconforter ou me pousser vers "le droit chemin". J'aimerais juste quelques réponses à mes questions. Et seulement mes questions. Vos commentaires du genre "Fo pa te swicidé la vie c bien mdr mdr", je m'en passerais volontier. Merci de bien vouloir me comprendre.

Voilà. Ma situation est déplorable en ce moment. J'aimerais savoir si un acte tel qu'il soit, puisse être équitable au suicide. Par exemple ,j'y avais longuement réfléchit. Le suicide c'est quoi ? Quitter ce monde, pour aller autre part. Ou disparaître ? Enfin, quitter le monde tel que nous le connaissons, non ? La perte de mémoire est-elle équivalente dans ce cas ? Si je deviens amnésique et que j'oublis la totalité de ma vie d'avant pour en recommencer une autre, cela me procureras autant de satisfaction qu'un suicide non ? La seule question que je me pose c'est, comment ?

Je ne connais pas la zone du cerveau qui s'occupe de la mémoire ... Bien qu'il me semble que l'on appel ça le cortex ? Comment faire pour vider cette zone de touts souvenirs en rapport directe avec notre vie d'avant ? Tout en conservant ceux qui servent à pouvoir parler, s'exprimer et lire, en gardant un minimum de culture ? ( Peu être en demande-je trop ? )

Si vous avez d'autre solutions ou même réponse à cette première hypothèse, n'hésitez pas. Il est mieux de passer d'une vie à une autre plutôt que de faire disparaître celle que l'on a, pas vrais ?

Je n'en peut plus il est 4 heure du matin, ça fait des jours que je ne dors plus, que je ne mange plus, que je ne fais plus rien. Rien que le fait de savoir qu'il y aurait une solution pour abréger mes souffrances changerais bien ma vie. Je vous remercie de me répondre au plus vite.

1 réponse

Messages postés
75628
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
9 357
Bonjour

" Rien que le fait de savoir qu'il y aurait une solution pour abréger mes souffrances changerais bien ma vie. "

Peux-tu juste préciser de quelles souffrances il s'agit, cela permettra peut-être de mieux comprendre ta demande.
Tu as quel âge ?

Qu'est-ce qui a été déjà entrepris pour ces souffrances en particulier ?
Il peut tout à fait s'agir de souffrance morale, comme physique aussi par moment. Mais dans mon cas, le moral passe bien avant.

Mon âge ? Si je ne l'ai pas dit das le texte précédent, c'est que j'avais mes raisons. Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai entre 14 et 17 ans.

Beaucoup de choses on étés entreprises à ce niveau, des aides sociales, psy et bien d'autres ...
Voilà.