Troubles érection après petits chocs lors de rapports

larrysanders Messages postés 3 Date d'inscription lundi 14 janvier 2013 Statut Membre Dernière intervention 14 janvier 2013 - 14 janv. 2013 à 15:47
DCI Messages postés 87523 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juin 2024 - 30 mars 2016 à 09:50
bonjour,
il y a 6 semaines, 2 actes sexuels ont destabilisé mon pénis (un écrasement de quelques secondes de la verge en érection au niveau du gland pas trop violent, vers le bas donc / une verge qui s'est pliée/cassée un peu plus haut qu'à la base pendant quelques instants lors d'un rapport anal mal lubrifié avec une érection relativement molle)
je n'en ai pas fait cas sur le moment (aucune douleur, aucune crainte), mais le lendemain j'ai noté des difficultés d'érection (perte de 30% environ)
depuis je connais d'assez sérieux problèmes d'érection (je bande souvent mou, entre 60 et 80%), je peux avoir des douleurs légères (ça tire) lors de fellations ou rapports sexuels et mon pénis a changé d'aspect au repos et en érection (il parait différent à tous les stades de l'érection, pendouille vers la droite, ne peut plus tenir à cause de ce qui semble être une cassure/mollesse à la base, semble comme sorti de sa base, il est à peine gonflé sur un côté au repos à un endroit où est apparue une sorte de petite strie à l'intérieur du pénis aux endroits qui posent problème comme s'il y avait un mini-déchirement interne ou un point d'élongation/distension, le sexe s'est manifestement allongé et distendu au repos de quelques millimètres, et "ramolli" à tous les états), et j'ai d'assez grosses pertes de sensations/difficultés à éjaculer.
j'ai eu la chance de faire une échographie rapidement et 1 IRM 1 mois après (avec injection de liquide pour être en érection), aucun problème notable.
je me fais du souci car je n'ai aucune hypothèse claire de qui que ce soit, aucune garantie que ça va "cicatriser dans 3 mois" (comme me le dit mon généraliste), ça ne s'est pas du tout amélioré au contraire d'ailleurs (même si le facteur psychologique doit être pris en compte comme élément complexifiant à l'évidence), mon urologue semble dire/a parfois dit texto "tant que vous pouvez avoir des relations sexuelles, estimez vous heureux / ça n'est pas si grave / je ne vais pas ouvrir le corps caverneux pour un petit traumatisme"/ etc.) sans me rassurer sur l'évolution potentielle de ces difficultés.
je suis convaincu à 90% que les 2 accidents évoqués au début de l'email sont au coeur du problème, mais je commence même à me faire du souci sur d'autres causes.
quelqu'un peut-il partager ses expériences similaires/me donner des conseils?
et quelques questions en vrac:
- est-il utile d'arrêter les relations sexuelles pendant quelques semaines? (on me dit: "tant que ça ne fait pas mal, vas-y", mais ça n'aide pas j'ai l'impression au bout de ces quelques semaines)
- y a t-il quelqu'un à aller voir d'autre? (osthéopathe? neurologue?)
- des exercices de type kegel sont-ils souhaitables/sans danger?
- risques de bactérie ou de MST? (mon amie est sujette à beaucoup de mycoses vaginales et nos rapports sont non protégés)
- des examens à faire autres (que échographie/IRM) qui pourraient établir clairement la nature du problème?
(je fais un bilan sanguin etc. complet dans les jours qui viennent)
- quelqu'un connaît-il un urologue sur paris qui soit un minimum à l'écoute et qui pourrait potentiellement envisager une micro chirurgie corrective (si cela existe pour les pénis)?
je suis définitivement diminué et ça commence à m'angoisser, je suis certain que si je pouvais montrer mon pénis au repos et en érection (à divers stades) à un professionnel lors d'une auscultation complète, je pourrais avoir des réponses. j'hésite à reprendre rdv avec mon urologue habituel suite aux résultats de l'IRM, je crains qu'il minimise mes troubles et me dise de patienter.
merci de votre aide.
a+
A voir également:

2 réponses

H0shizora Messages postés 31 Date d'inscription lundi 14 janvier 2013 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2013
14 janv. 2013 à 16:24
Je t'invite à aller consulter ton médecin traitant. Pour rappel, seuls les médecins sont habilités à poser un diagnostic.

Si tu n'avais aucuns soucis avant tes 2 "accidents", il est peut prématuré de parler de chirurgie sans avoir déterminé la cause.

"je suis certain que si je pouvais montrer mon pénis au repos et en érection (à divers stades) à un professionnel"
Et bien pourquoi ne pas prendre des photos ?
0
DCI Messages postés 87523 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juin 2024 37 422
14 janv. 2013 à 17:57
Bonjour,

Pour faire un diagnostic. 3 étapes indispensables.
Il faut voir, questionner, palper....
Toutes choses impossibles sur un forum.
Donc inutile de solliciter des photos , elles n'auront aucun intérêt.
0
H0shizora Messages postés 31 Date d'inscription lundi 14 janvier 2013 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2013
14 janv. 2013 à 18:53
Je ne sollicite pas de photos ! Je posais la question de pourquoi ne prendre des photos pour les montrer aux professionnels. Ma question fait suite à la phrase de larrysanders.
0
DCI Messages postés 87523 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juin 2024 37 422
14 janv. 2013 à 18:55
Dans ce domaine, même les professionnels ne pourront avancer la moindre orientation diagnostique sur de simples photos !
0