Détresse face à une séparation inéluctable

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012
-
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012
-
Bonjour,
Bonjour,

j'ai 53 ans, je suis marié et j'ai une petite fille de 11 ans qui a toujours été le soleil de notre vie, à sa maman comme à moi.
Il y a 3 ans, j'ai rencontré un problème personnel qui a eu de lourdes conséquences sur ma vie puisque j'ai perdu mon travail. Dans la foulée, j'ai engagé une procédure devant les Prud'hommes qui dure depuis 3 ans et qui n'a pas encore abouti.
En août dernier, nous devions nous expatrier en Thaïlande lorsque j'ai découvert que ma femme entretenait une relation récente avec le professeur de guitare de notre fille depuis juin. Notre projet a été abandonné bien entendu et depuis, la vie est devenue un véritable enfer. Ma femme s'est depuis transformée en véritable "monstre" et me fait subir le pire depuis maintenant 6 mois. J'ai connu la trahison, le mensonge permanent, l'humiliation, la cruauté, la manipulation...
Bien que cette relation extra conjugale soit terminée aujourd'hui, ma femme n'a eu de cesse de dégrader tous les liens qui nous unissaient depuis 15 ans.
Aujourd'hui, son comportement est toujours déséquilibré, fait de cris, pleurs, excès en tous genre, dépression, mutisme, etc...rien ne peut l'arrêter !!!
Cette attitude volontaire nous entraîne irrémédiablement vers une séparation que je ne souhaite pas et qui effraie ma fille dont la construction s'est toujours faite autour des valeurs de la famille.

Après ces 6 mois extrêmement destructeurs, je suis à bout, j'ai quasiment tout perdu en 3 ans...mon travail, mes amis, mes relations professionnelles, mes projets et aujourd'hui ma famille...
Ma femme est consciente de ses responsabilités et les assume entièrement, de son comportement destructeur auprès de notre famille comme auprès de celle de son ex-amant, mais soit disant ne peut pas s'arrêter. Elle n'arrive pas à accepter leur rupture et se focalise sur cette question en oubliant tout le reste, les dégâts provoqués, la douleur infligée, toutes ses responsabilités, toutes ses valeurs, tous ses principes.
Son comportement me semble devenu pathologique, cette relation a eu un effet déstabilisant et l'a littéralement transformée au point qu'elle est aujourd'hui une autre personne.
J'ai obtenu d'elle qu'elle veuille bien rencontrer un psychologue, mais j'ai peur qu'il soit un peu tard pour nous.

Si quelqu'un peut m'apporter un témoignage ou un conseil sur ce type de comportement, ou changement de comportement aussi brutal à la suite d'une nouvelle rencontre.

Je ne me suis pas rendu sur ce forum par hasard, je suis plutôt quelqu'un d'équilibré et sensé, mais j'ai atteint un tel niveau de souffrance et d'humiliation que la vie n'a plus la même saveur maintenant, la quitter serait un véritable soulagement...

J'ai perdu beaucoup de confiance et d'estime de soi durant ces différentes épreuves, j'ai perdu le sourire et le goût à la vie...
A voir également:

3 réponses


Bonsoir Jack,

Je suis désolée pour ce qui est arrivé à votre famille. La crise n'en finit pas de créer beaucoup de problèmes sur son chemin.

Je crois que c'est elle et elle seule la véritable responsable de la situation de votre famille.

Perdre son travail, pour "le chef de famille", c'est quelque chose de très conséquent et suffit à perturber profondément tous les membres de la famille.

Je ne sais pas ce que votre femme envisage pour la suite de sa vie, mais ce serait bien que vous alliez tous les deux ensembles rencontrer un psychologue.

Bonne soirée
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012

J'ai conscience que la perte de mon travail a changé l'image qu'elle avait de moi.
Je représentais quelque chose au plan départemental dans ma discipline.
J'ai à tort concentré mes efforts sur mon procès et pas sur la recherche de travail.
Utilisateur anonyme
Et si la belle aventure était de reconstruire quelque chose à trois, votre fille, votre femme...et vous ?
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012

Ca serait effectivement la plus belle aventure que je lui propose depuis 6 mois, mais elle ne le veut pas. Hier soir encore, devant les choix à faire, entre :
- "être avec moi" et organiser des règles pour continuer à vivre ensemble sans conflit le temps que la situation se tasse et ...
- partir vivre seule pendant une période à déterminer pour régler ses problèmes et ne revenir que si elle le souhaite vraiment en reprenant sa place de femme et mère de famille...

Elle a bien entendu choisi la pire des solutions qui consiste en une petite séparation qui deviendra définitive...
Cette épreuve sera pour ma fille l'équivalent d'une vraie séparation au plan psychologique.
Messages postés
75529
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 320
Bonsoir.

" J'ai perdu beaucoup de confiance et d'estime de soi durant ces différentes épreuves, j'ai perdu le sourire et le goût à la vie... "

Ton épouse a accepté de rencontrer un psychologue et c'est une bonne décision.

De ton coté tu restes avec une grande souffrance qui t'as enlevé tout énergie de vie et ce sera important d'en faire autant.
C'est vraiment utile de faire ce pas car tu as besoin de te retrouver avec toi-même.
Ce que tu décris sont des signes de déprime et peut-être un certain niveau d'épuisement et tu as tout intérêt de t'en occuper sans attendre plus longtemps.

Une démarche psychothérapeutique de ce type ne peut qu'être aidant surtout en te facilitant la compréhension de ce qui se passe et en t'aidant à gérer ta situation.

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Messages postés
75529
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 320
C'est une excellente décision car tu y trouveras une écoute et un moyen pour comprendre,
sans oublier un certain confort émotionnel.
Tout cela aidera aussi à prendre distance face à ce qui nécessite une prise de distance pour mieux faire face à ce qui est prioritaire et important.
Messages postés
75529
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 320
Passe par ton médecin habituel et demande qu'il t'oriente vers un psy qui répondra au plus proche de tes besoins.
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012

Merci, j'ai déjà été conseillé par mon médecin, il me reste à prendre rendez vous;

Bonne journée
Messages postés
75529
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
9 320
OK.
Volontiers de tes nouvelles.
Si besoin, encore quelques informations toujours utiles :
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2533962-psychologue-consulter-remboursement-trouver-formation/
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012

Bonsoir,

une petite question par rapport au comportement de ma femme car je viens de lire un sujet sur les "borderlines". Je ne connaissais pas ce trouble mais j'y trouve de nombreuses similitudes;

Pouvez vous m'indiquer les principaux symptômes ?
Merci d'avance
Messages postés
41361
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2021
10 551
Bonsoir,

Je vous donne ce lien peut être vous sera t il utile pour mieux comprendre.

Ne tirez pas des conclusions trop hatives, consulter avant tout votre médecin et psychiatre.
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012

Merci