Adénopathie ( Ganglions ) Cervicale et sous-mentonnière [Résolu/Fermé]

j4l 2 Messages postés dimanche 21 octobre 2012Date d'inscription 21 octobre 2012 Dernière intervention - 21 oct. 2012 à 14:04 - Dernière réponse :  kiady
- 6 juin 2016 à 12:16
Bonjour à tous.
Depuis maintenant plus d' un an je palpe deux petites masse de moins d'un cm dans la région sous-mentonnière. Ces petites masses sont mobiles et de consistance intermédiaire.
En Mars j'ai pris la décision de consulter mon généraliste car cela m'inquiétait. Celui-ci s'est montré très rassurant, pensant d'abord qu'il s'agissait de simples nodules, d'autant plus que ma prise de sang (basique : biochimie, thyroïde, glycémie...) est normale. Il m'a expliqué que le caractère mobile des petites masses l'orientait vers quelque-chose de bénin. Cela dit, vu mon inquiétude il m'a prescrit une échographie.
L'échographie que j'ai faite 2 -3 semaines plus tard (fin Mars) a révélé que les masses étaient des ganglions, et de radiologue a également mis en évidence des ganglions cervicaux qui étaient apparus dans l'entre-fait. le rapport indique "la présence de ganglions sous-mentonniers et cervicaux sans caractères particuliers". Tous les ganglions font 1 cm ou moins, sauf un qui mesure 17 mm.
Mon médecin Généraliste considérait toujours après l'échographie qu'il n'y avait rien d'inquiétant.
Cet été j'ai changé de généraliste, et de même, ce nouveau généraliste n'est pas inquiet du tout et ne veut mener aucune investigation supplémentaire.

Malgré ces deux avis, mon adénopathie m'inquiète. En effet, après mon échographie j'ai demandé l'avis d'un étudiant en dernière année de médecine, et celui-ci m'a dit que des ganglions présents depuis plus d'un moi, ça n'était pas normal. Il préconisait une prise de sang avec bilan sérologique complet, et si ceci revenait négatif, RDV chez l' ORL qui décidera de poursuivre ou non les investigations. De plus, sur internet, les diverses indications d'institutions médicales (notamment le collège Français d' ORL) préconisent directement le prélèvement pour des ganglions palpable depuis plus d'un moi.

Que pensez-vous de ma situation ? Faut-il que je consulte un autre généraliste pour obtenir d'autres investigations ? Qu'est ce qui justifie d'après vous que les deux généralistes que j'ai consulté ne s'inquiètent pas de mon adénopathie ?

Merci.
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Dr Pierrick HORDE 27191 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 21 oct. 2012 à 15:01
8
Merci
La seule solution pour que tu sous rassurée à 100% est de faire une Ponction biopsie. Mais est ce vraiment utile surtout si ces 2 médecins ne s'inquiètent pas davantage.
Vois un ORL pour un dernier avis: c'est lui qui decidera dautres examens et qui t'orientera selon sa décision.
Surtout dit lui bien la vérité que tu as déjà vu 2 médecins et apporte lui les résultats.
Tiens nous au courant

Merci p.horde 8

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 7967 internautes ce mois-ci

Publi-information
5
Merci
moi aussi j ai le meme chose , mais les ganglions sous mentonnieres ne me font pas mal , j ai egalement consultes 2 medecins reputes et ils disent aue ce n est rien . et oui le probleme c est que c est depuis 2 ou 3ans
Publi-information
j4l 2 Messages postés dimanche 21 octobre 2012Date d'inscription 21 octobre 2012 Dernière intervention - 21 oct. 2012 à 15:25
2
Merci
J'ai bien envie de faire tout ça pour me rassurer, mais il faut que je passe par mon généraliste pour ça. Hors celui-ci ne veux pas, et j'ai déjà changé entre-autre car le premier ne voulait pas non-plus.
En plus je trouves les arguments de mon médecin limite irrecevables : " Je peux vous faire une prise de sang à 5000 euros si vous voulez, mais vous n'avez rien de grave", quand je lui demande sur quoi il se base pour dire que ce n'est rien alors qu'il n'a fait aucun examen poussé il me dit "que c'est [son] métiers" ...
Maintenant on est obligé de passer par son généraliste pour aller voir un spécialiste, mais si ça n'était pas le cas, il y'a longtemps que je serais allé voir un ORL ou un spécialiste en médecine interne, prélèvement et on en parle plus.

Je ne veux pas non plus que mon généraliste me prenne pour un hypochondriaque.
Dr Pierrick HORDE 27191 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 21 oct. 2012 à 15:29
2
Merci
Au pire tu seras moins remboursée, mais tu as le droit d'y aller.
Je pense néanmoins qu'il a raison, mais si l'orl dit la même chose, tu seras fixée.
Publi-information