Quelle aide apporter a mon fils?

samia - 31 août 2012 à 15:54
remyd Messages postés 2606 Date d'inscription vendredi 20 janvier 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 août 2013 - 31 août 2012 à 16:22
Bonjour,
confronté à une situation extrêmement difficile à gérer avec mon fils ainé de 25 ans qui consomme du cannabis ou autre peut-être??? depuis l'âge de 15 ans environ. Suite à un début de dyslexie, il a été suivi depuis ses 11ans par une orto et une psy.Il a traversé une scolarité extrêmement difficile (primaire et surtout collège)doté d'une grande intelligence reconnu par sa psy, il a toujours eu un sentiment de mal être (assez timide). C'est à son entrée au lycée que les choses se sont empirées, il a cumulé depuis 4 grosses crises avec celle d'aujourd'hui.Ces crises se manifestaient par des comportements de paranoïa, il ne dormait quasiment plus, un laisser aller, agressivité communication très difficile perte de tout contrôle. Les 3 premières ont été gérées à chaque fois avec l'aide de sa psy qui nous conseillait de ne pas céder et de rester ferme à sa consommation de cannabis. Il a tenté d'arrêter et a rechuté. Aujourd'hui, il est parti de la maison et habite dans un garage aménagé en studio. Sa psy nous dit de le laisser toucher le fond. Mais c'est très dur de le voir dans cet état et ne pas pouvoir intervenir. Lui aussi nous dit de lui foutre la paix il dit que notre amour l'étouffe, qu'il lui est impossible d'arrêter complètement cette consommation. Il veut trouver cette équilibre tout seul sans aucune aide. Son compte financier et catastrophique il risque de perdre son travail.
Nous arrivons à avoir de ses nouvelles par le biais d'un ami et de mon frère qui tentent de garder un contact avec lui. Que faire, difficile d'y voir clair et de rester les bras croisés à attendre qui s'enfonce peu à peu???
existe-il une structure assez efficace ou d'autre types d'interventions?
merci pour votre aide.

1 réponse

remyd Messages postés 2606 Date d'inscription vendredi 20 janvier 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 août 2013 742
31 août 2012 à 16:22
Bonjour,
la difficulté de sa situation c'est qu'il nie tous ses problémes. Comme le dit son psychiatre il va toucher le fond et il faudra intervenir avant qu'il soit en danger.
Je comprend votre désarroi. Les structures les plus adaptées sont les services de psychiatrie, il faudra certainement prévoir une Hospitalisation à la Demande d'un Tiers ( HDT).
Parlez en à son psychiatre et vous pouvez aussi contacter un Centre Médico Psychologique ( CMP), il en existe dans toutes les villes.
Il est important de garder un contact avec lui afin d'observer l'évolution de ses problémes.
0