Rupture suite à la maladie de Crohn [Résolu/Fermé]

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 18 août 2012
Dernière intervention
18 août 2012
- 18 août 2012 à 08:45 - Dernière réponse :  fanny83
- 31 août 2012 à 03:30
Bonjour à tous !

J'ai longuement hésité avant de vous faire part de mon histoire, et puis je me suis dit finalement que ça me ferait du bien d'en parler. Mon ex m'a quitté il y a maintenant deux semaines, et elle est atteinte de la maladie de Crohn. Pourquoi est-elle partie ? Parce que sous le coup de la colère, au cours d'une dispute, j'ai fait une remarque qu'elle a immédiatement liée à sa maladie, alors que ce n'était pas mon but.

En fait, elle me reprochait de ne plus suffisamment lui faire l'amour, elle avait l'impression que je ne la désirais plus, ce qui était totalement faux. Elle n'hésitait pas à étaler notre vie privée en public, chose que je ne supportais pas. Elle me mettait une énorme pression, et j'ai donc craqué en lui disant : "Si tu fermais la porte quand t'allais aux toilettes, peut-être que ça me donnerait un peu plus envie". Depuis le jour où je lui ai fait cette remarque, notre relation s'est liquéfiée.

Elle a essayé de passer au-dessus, mais elle n'y est pas arrivée. Les trois derniers mois de notre relation ont été pénibles, et pour donner du sens à la rupture, elle m'a fait tout un tas de reproches en partant dans tous les sens, en mélangeant tout. Elle m'a même fait des reproches sur des points sur lesquels elle disait que j'avais pourtant évolué. J'ai même essayé de la convaincre de faire une thérapie de couple pour arranger les choses, mais elle n'a pas voulu.

A chaque fois que l'on essayait de s'expliquer pour sauver notre couple, elle revenait sur la maladie de Crohn ("bah oui, je chie comme tout le monde", "t'as pris peur de ma maladie", etc). En gros, elle n'a pas été capable de me pardonner et je trouve dommage d'en être arrivé là, d'autant qu'on avait rompu une première fois et que si vraiment sa maladie avait été un problème, jamais je ne me serais remis avec elle quand elle est revenue.

J'ai toujours été là quand elle a eu besoin de moi, je n'ai jamais hésité à bosser de la maison ou à prendre ma journée quand elle devait passer un examen où aller chez le médecin. Il y a une fois ou je n'ai pas été là pour sa coloscopie, mais j'étais en déplacement à l'étranger et je ne pouvais pas décaler. J'ai toujours fait en sorte qu'elle prenne son traitement, qu'elle arrête de fumer aussi pour qu'elle aille mieux.

J'aimerais donc avoir des témoignages de personnes ayant vécu une situation similaire, ou même de celles atteintes de la maladie de Crohn qui pourraient m'expliquer dans quel état d'esprit elle est, et comment elle a interprété mes propos. Merci d'avance.

Lovelyzzz
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
2607
Date d'inscription
vendredi 20 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 août 2013
- 18 août 2012 à 23:21
1
Merci
Bonsoir,
trés souvent les maladies chroniques ont des conséquences sur de nombreux éléments : le comportement, la communication, les relations etc.
Il est utile de se faire aider par un professionnel ( psychiatre ou psychologue) afin d'améliorer la qualité de la vie. Les relations peuvent s'améliorer à condition que le patient accepte cette prise en charge.

Merci remyd 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 6733 internautes ce mois-ci

Publi-information
Messages postés
8
Date d'inscription
samedi 18 août 2012
Dernière intervention
18 août 2012
- 18 août 2012 à 22:27
0
Merci
Slt. je ne connais pas cette maladie mais essaye de l'appeller et de lui faire comprendre que sous les nerfs le plus souvent on dit des choses qui font mal et que si sa maladie t'aurai réellement poser problème que tu serai déjà parti et que bien au contraire le fait que Tu veu rester avec elle est une preuve d'amour .
Laisse lui du temps peut être qu'elle a juste besoins de recul afin de tout recommencer sur de bonne base..
Enfin bonne chance ms si c pas elle se sera une autre ..
Publi-information
- 18 août 2012 à 23:39
0
Merci
Bonsoir,

Dans tous les ménages, il y a des hauts et des bas.

Ton épouse à un problème de santé, qui a de nombreuses répercussions.

Toi, je n'en doute pas, tu fais le maximum, mais tu as manqué de délicatesse.

Vous devez trouver un terrrain d'entente, vous excusez aussi bien l'un que l'autre, et faire très attention à vos paroles.

Le problème est a résoudre entre vous deux !

Bonne nuit.
0
Merci
Bonsoir,

Je suis une femme, j'ai la maladie de Crohn et je suis de l'avis de Rienafaire. J'ajoute que :

L'image du Crohn n'est pas glamour, c'est associé aux toilettes, aux excréments, bref, elle devait déjà douter que tu puisses la désirer avec ce boulet qu'est le Crohn, et la phrase que tu lui as envoyée n'a fait qu'enfoncer le clou.

Elle, de son côté, devrait envisager un suivi avec un psy qui lui permettrait, notamment de s'enlever cette image de femme non désirable à cause du Crohn et de reprendre confiance en elle, parce que si elle réagit comme ça c'est qu'elle n'accepte pas sa maladie et se sent très vulnérable au fond. C'est pour ça qu'elle refuse tout en bloc (la thérapie de couple, te refaire confiance, votre couple). Elle réagit comme un "animal blessé".

Toi, de ton côté...Un peu plus de tact, ça ne serait pas du luxe ! :) La maladie ça fragilise donc ça rend encore plus susceptible aux mots de travers, il faut faire attention. Mais en dehors de ça, c'est très bien que tu l'aies soutenue dans les autres aspects de la maladie. (les visites, l'hygiène de vie...)
Par contre, tu sembles lui en vouloir pour d'autres raisons ( le fait qu'elle étalait votre vie privée apparemment).
Il y a pas mal de colère et de malentendus entre vous, reste à savoir pourquoi, d'où c'est parti exactement et si ça a vraiment un rapport avec le Crohn.

Il serait peut-être bon que vous ayez une longue discussion, calmement, pour exprimer vos ressentis à chacun plutôt que de rester dans ce climat de rancoeur.

Au pire, écris-lui une lettre (reproches à éviter). Si c'est vraiment ce que tu ressens :
Dis-lui que tu regrettes profondément cette phrase, que tu l'aimes et l'as toujours désirée, que le Crohn ne t'as jamais empêché d'avoir envie de lui faire l'amour et de construire un couple avec elle, qu'elle n'a pas à en douter, que tu l'aimes ELLE, maladie ou pas, que personne n'est parfait et qu'il ne faut pas qu'elle se dévalorise à cause de ce Crohn car ce n'est pas de sa faute si elle a ça.

Un truc dans le genre, quoi.
Publi-information