Sa fille de 19 ans refuse qu'il refasse sa vi [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
123
Date d'inscription
jeudi 19 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2012
-
Bonjour,

depuis 9 mois je fréquente un homme qui a perdu sa femme il y a 5 ans suite à un cancer (5 ans avant ils ont perdus un bébé de kk semaines)

sa fille de 19 ans avec qui il vit seul depuis le décés de sa femme (il n'a fait aucune rencontre en 5 ans) refuse catégoriquement qu'il refasse sa vie - elle refuse de me voir et ne veut pas que j'entre dans leur maison

il a tenté de lui parler plusieurs fois mais elle refuse tjs qu'il refasse sa vie - elle argumente bcp en disant qu'elle sera délaissée s'il a une femme et il ne comprends pas ce côté "égoiste" de sa fille

je voudrais pouvoir lui aider, savoir comment parler à cette jeune femme de 19 ans tout de même, comment il pourrait passer ce cap car pour l'instant, c'est elle qui gère notre vie - on ne se voit que lorsqu'elle accepte qu'il la laisse pour venir me voir - et pour elle, hors de question qu'il vienne pour plus d'une demi-journée chez moi et donc forcément, on ne passe aucune nuit ensemble - les rares ont été lorsqu'elle est absente

j'ai dormi 1 fois chez lui, mais il a fini par culpabiliser et on n'a pas renouvelé - elle sait justement le culpabilisé avec des réactions du genre : ah ben tu étais chez elle, et moi j'étais seule à la maison...

on parle bcp de cette situation, on en souffre tous les 2, mais on ne sait pas du tout comment faire - lui aimerai qu'elle voit un psychologue, mais pour elle il est hors de question de consulter, pour elle tout est normal

donc c'est moi qui fait la démarche en vous écrivant

merci d'avance pour votre avis et vos conseils quant à cette situation

9 réponses

Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 223
Complexe d'oedipe !!!
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 22048 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

oui c'est tout à fait ça "Oedipe" mais il a bon dos ce brave homme... J'aimerai juste savoir comment lui dire les choes, quels mots utiliser etc etc
Jusqu'à présent il a eu beau les dire les choses, elle refuse tout en bloc et fait caprice sur caprice pour le culpabiliser et sait s'y prendre pour qu'il craque en son sens

merci à tous pour vos réponses
Oui, je suis d'accord avec vous. Il a bon dos "Oedipe" et je trouve ces discours un peu réducteurs. Je ne pense pas que ce soit à vous d'expliquer les choses. La communication passe d'abord par son père surtout dans ce genre de situation. Cela dépend aussi de la relation qu'il a entretenu avec sa fille depuis la mort de sa mère. Il y tellement de choses qui rentrent en ligne de compte difficiles à percevoir pour vous.
Je dirai qu'ils sont fusionnnels, depuis 5 ans ils ne sont là que l'un pour l'autre - ils font tout ensembles (we, moto etc) - elle a comme "pris la place de sa femme" et ne supporte pas l'idée qu'une autre femme prenne cette place - elle refuse même d'en entendre parler - elle a un rapport difficile avec les femmes (sa grand-mère, ses tantes) - il a bien tenté lui expliquer qu'il est nulle question que je remplace sa maman, mais qu'il avait besoin d'une femme dans sa vie d'homme et qu'à 46 ans, il ne voulait pas finir sa vie seule - réponse : mais je suis là moi ! elle même a des relations éphémères avec ses petits copains - je sais qu'elle a vécu des traumatismes importants dans sa vie et là, c'est comme si elle interdisait à son père d'être heureux puisqu'elle ne l'est pas (c'est ce que je ressens) - elle agit comme une femme jalouse prête à tout pour garder son homme - lui a peur de la perdre, peur de sa réaction s'il prenait la décision d'officialiser notre relation et ce malgré qu'il sait très bien que je n'ai nulle intention de l'écarter de notre vie, bien au contraire - seulement il ne sait plus comment lui parler
Encore faudrait-il savoir comment lui expliquer les choses, elle refuse tout dialogue relatif à notre relation - quels mots ? quel comportement adopter ? je ne peux pas prendre le relais, étant donné qu'elle refuse de me voir
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 223
Faudra bien que le Papa fasse le nécessaire auprès de sa fille.
Ce n'est pas parce qu'il mettra un poing sur la table qu'il perdra sa fille.
L'égoïsme et la jalousie perverse de sa fille, risque un jour ou l'autre de lui jouer un mauvais tour.
En plus si, elle a des relations "éphémères" avec ses copains, des rapports difficiles avec les "femmes", c'est un psychiatre qui pourra l'aider à sortir de cet galère.

Bonsoir,

Cette fille est très égoïste, car viendra un jour, où elle quittera son père !

Il se retrouvera seul ?

Le père doit mettre les choses bien au point, si ça ne plaît pas à Mademoiselle, elle peut toujours se trouver un autre logement !

Avis personnel.

Bonne soirée.
Messages postés
2606
Date d'inscription
vendredi 20 janvier 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2013
551
Bonsoir,
elle a perdu sa mére et la perte de son pére doit être une source d'angoisse réelle. Ce qui peut expliquer son comportement. Pour elle vous êtes celle qui va la séparer de son unique parent.
Seul le dialogue qui doit être rassurant face à cette angoisse peut faire évoluer cette situation difficile afin qu'elle vous accepte.
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 223
Bonsoir

C'est QUI le chef ?
Messages postés
2606
Date d'inscription
vendredi 20 janvier 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2013
551
Ce n'est pas un rapport de force qui va trouver une solution à ce délicat probléme mais un dialogue rassurant.
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 223
Je ne parle pas de rapport de force, dans le sens propre du terme.
Mais je pense que cette demoiselle devrait grandement restée à sa place, au lieu de diriger la vie de son père.
Les rapports peuvent être fusionnels entre le père et la fille, mais à 19 ans, elle devrait avoir un minimum de maturité et de dialogue, pour comprendre que le vie continue et que son père a droit aussi à son bonheur.
Messages postés
2606
Date d'inscription
vendredi 20 janvier 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2013
551
Quand tu dis qui es le chef ? il y a forcément un rapport de force !
Messages postés
113949
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
9 223
Dans le cas présent, le rapport de force il y est.
La fille.

Bonsoir,

Réponse pour Marcelle,

Le jeune fille a quand même 19 ans, ce n'est plus une enfant !

Elle ne pense qu'à sa petite personne ! ( AVIS PERSONNEL ) bien entendu

Bonne fin de soirée.

P.S. Il appartient au père de mettre les points sur le s i :)
Messages postés
53
Date d'inscription
vendredi 13 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2014
18
Justement, parler de complexe d'Oedipe à 19 ans!! ça me fait sourire. Son père a peut-être entretenu une relation avec sa fille depuis 5 ans qui fait qu'elle n'accepte pas sa compagne. Bien sûr il ne l'a pas fait pas consciemment. Et comme je ne suis pas psychologue, je ne me permettrais pas de lui donner des conseils.
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
1 570
Bonsoir,

Tout comme Marcelle, le complexe d'oedipe à 19 ans est improbable.

Les liens soudés suite à ce traumatisme en est certainement la cause.
A 19 ans, si cette jeune fille ne court pas après son indépendance c'est parce qu'elle a peur de perdre son père, peur d'être seule (?).
Elle a perdu sa mère à 15 ans, tous les souvenirs... la douleur....
Bref, je pense que c'est au papa de régler ça avec sa fille. D'aider sa fille.
La Vie j'en ai, j'en Donne;) France Adot ;))
A grande offrande, grande réflexion, et à politesse extrême, méfiance extrême. Matéo Aleman
Bonjour,
Dans ce genre de situation, les enfants ont une peur réelle de l'abandon. Elle n'est plus une enfant à 19 ans mais elle n'a peut-être pas la maturité suffisante pour affronter la vie. Quels mots? quels comportements ? Je dirai que cà relève de l'éducation. Certains parents sont malheureusement confrontés à ce point précis de l'éducation, d'autres non. Et en matière d'éducation, vous devez le savoir si vous avez des enfants, il n'y a pas de règles bien établies. Vous pouvez toujours vous faire aider si vous n'y arrivez pas.
il n'est même plus questin de rapport de force, puisqu'elle a la main sur son père car a bien compris la peur qu'il a de la perdre
Messages postés
123
Date d'inscription
jeudi 19 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2012
1
Bonjour,

On oublie de penser à la façon dont cette jeune fille a vécu sa relation à la mère. Fusionnelle, peut-être pas, et loin de moi l'idée d'user de psychologisme. Le papa a-t-il suffisamment parlé de sa mère avec sa fille ?
Et non, ce n'est pas par perversité que cette jeune fille agit de la sorte, mais par douleur, sous un comportement rétif. Bien qu'en "devenir" adulte, le psychisme de cette jeune fille semble s'être cristallisé (pour ce cas précis), sur cet abandon vécu à la délicate période du début de l'adolescence.
Il faudra user de beaucoup de patience, le papa doit se montrer ferme mais aimant. Bien que cela semble difficile c'est à lui, comme le dit si bien Soraya, d'aider sa fille en la convainquant de consulter un psychologue.

L'humour est la forme la plus saine de la lucidité. J. Brel