Douleurs neurologiques

Fermé
Signaler
-
 Jézabellle -
Bonjour,

Depuis plusieurs années j'ai des douleurs dites neurologiques situées au niveau des nerfs périphériques de la jambe droite consécutif à un choc.

Des lancements lancinants, des sensations de brûlures répétées me font souffrir très régulièrement.

Mon médecin m'a préconisée un médicament "LYRICA", 300 G par jour, sans effet réel.

Si quelqu'un ou quelqu'une aurait le même problème que le mien et aurait pu le régler ou me donner des conseils je l'en remercie par avance.

Cordialement.
A voir également:

18 réponses

Bonjour,

J'ai souffert longtemps de douleurs neurologiques, du genre brûlures à certaines parties du corps (figure, orteils, bras, et picottement (fourmillement) sous les pieds et à l'intérieur des mains.

J'ai vu deux spécialistes et ils m'ont prescrit de l'Elavil (Amitryptilline).

Je prends 100 mg au coucher. Depuis inq ans que je prends ce médicament et je n'ai pratiquement plus de douleurs.

J'ai essayé le Lyrica et ça ne m'a pas aidé.

Il y a aussi le Symbalta (qui est relativement nouveau) et qui semble des plus prometteurs pour ce genre de douleur.

En plus, il n'y aurait pas ou peu d'effets secondaires... bonne chance
112
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Symbalta, c'est horrible ce médicament, j'ai eu tous les effets indésirables et aucun effet sur les douleurs.
Moi je souffre de neuropathies périphériques sensitives chimio-induites et ce problème persisite depuis +de 4 ans et je pense que je ne m'en débarasserais jamais. Mon oncologue que j'ai revu hier m'a dit que chez certains patients cela arrivait à disparaitre.... je n'y crois pas beaucoup j'ai même l'impression que cela empire !!!! de toute façon les traitements sont inopérants et provoquent d'autres troubles difficiles à supporter.
bonjour
moi aussi je me débats depuis la fin d'une chimio folfox 4 (eloxatine) en 2005 avec une neuropathie axonale peripherique sensitive .je ne peux plus travailler car trop douloureuse et fatiguée .le neurontin à la dose de 3 g m'a "a peu près" soulagée c.a.d.j'arrivais à vivre un quotidien restreint car il me fallait gérer mon énergie très limitée avec de nombreuses phases dépressives .
donc aussi anti dépresseur mais mal supporté .
puis après 2 ans de cette dose j'ai réussi à réduire à 1.8 g le neurontin mais en retombant dans la douleur et la dépression.
je consulte un centre anti douleur qui m'a mise sous cimbalta mais je ne supporte pas bien donc je crois qu'on va essayer le lyrica
j'ai dû chercher d'autres solutions moi même et c'est ce que je regrette : que l'on ne nous dise pas comment améliorer notre quotidien .
déjà le choix des chaussures . je me trouve bien dans des bottes genre moto ou des chaussures très souples avec brides sur le dessus . l'été c'est plus dur ou pied nu.
et surtout les semelles car le pied se déforme avec la disparition de la proprioception donc il faut le rééquilibrer si on veut éviter chute et entorse . je me fais faire des semelles tous les ans et le podologue me met une matière blanche surla semelle spéciale pourles neuropathie diabétiques genre mousse qui garde la mémoire de forme.
puis j'ai découvert que l'eau chaude était un soulagement avec la sensation d'un corps libéré donc je fais de la kiné en balnéothérapie 2 fois par semaine et une cure thermale (Lamalou les bains) tous les ans.
le médecin m'avait dit "courage mais dans 1 an vous aurez oublié...puis dans 2 ans ....puis dans 3 ans...
celà fait 4 ans et je sais que je vais encore m'améliorer mais qu'il restera encore des séquelles importants ( rares...disent ils ) et que je devrais probablement prendre un traitement ....à vie !
mais c'est vrai je vis mieux : je remarche , je peux laver des légumes , je peux reconduire , écrire , compter,...
et j'ai cherché ce qui comptait pour moi et me faisait plaisir .
désolée d'avoir été si longue mais celà fait si longtemps que je cherche des gents comme moi pour pouvoir échanger des .....recettes de vie !
j'ai également ces douleurs partant de ma colonne vertébrale jusqu'à l'orteil gauche, j'ai eu un grave accident en 2004 et depuis je souffre mais j'ai trouvé une association de médicaments avec mon médecin qui font passer la douleur pris régulèrement
donc lyricacontramal200 ; topalgic 50
valium
profénid et u cachet pour l'estomac
c beaucoup mais je préfère prendre des médocs plutot que de souffrir, les gens ne comprennent pas notre douleur elle ne passe pas elle empire chez moi !
voilà je t donné ma potion, il faut avoir un médecin qui écoute tes souffrances

bon courage
nathalie
si le lyrica ne vous fait aucun effet, le Rivotril ou le neurothin ( j'ai oublié l'orthographe exact) sont les 2 autres solutions ; j'ai essayé les 3 et seul le Rivotril a fonctionné ; attention à la dose ( 2 gouttes par 2 gouttes) et à l'addiction. Bon courage !
ilo faut le prendre par petite cure et arrêter puis reprendre pour ne pas être addict ......
Bonjour..
j ai une solution mais c'est a long terme.. c'est mieux que rester a attendre un miracle.. c'est des cours de M.L.C. qui ont été intégré par Marie Lise Labonté. tu peux lire ses livres et voir son site sur internet. je suis ses cours et c'est un petit miracle mois après mois, mais faut garder courage..
pourrait on avoir le lien du site ? merci
J'ai le même problème et la même ordonnance "lyrica", sans aucun résultat, il paraît que c'est une fibromyalgie la cause
Pour en revenir au Symbalta, c'est dommage que cela n'est pas fonctionné dans votre cas, car je travaille en milieu hospitalier (en pharmacie) et ce médicament aide bon nombre de personnes souffrant de douleurs neuro.Le lyrica et l'élavil donnent aussi de bons résultats. Il faut prendre le temps de bien prendre les médicaments car les premières journées de traitement sont difficiles (étourdissement (surtout). On doit toujours commencer à petite dose que l'on augmente graduellement. Ces effets ( étourdissements) disparaissent en quelques jours, le temps que l'organisme s'acclimate au traitement. Il ne faut pas se gêner d'en parler au médecin...quand ça ne fonctionne pas avec un med., il faut en essayer un autre et souvent un autre. D'autres problèmes neurologiques...comme le syndrome des jambes sans repos posent des problèmes considérables. J'ai une amie qui en souffrait énormément. Elle n'arrivait pratiquement plus à dormir tellement ses jambes bougeaient sans arrêt. Je lui ai dit de voir un médecin et de lui parler de Mirapex. Depuis qu'elle prend ce med., elle a réussi à régler ce problème a environ 90%. Il est important de trouver le bon dosage et il faut être patient. Je souhaite tellement que les personnes souffrant de douleurs neuro. réussissent à trouver le bon traitement. Dans mon cas, j'ai été chanceuse. Au premier traitement avec l'élavil, j'ai vu tout de suite vu un changement. J'ai commencé avec 10 mg que j'ai augmenté jusqu'à 100 mg. Je prends maintenant 100 mg d'Elavil (amitryptiline) au coucher depuis 5 ans et je suis soulagée à environ 95%. Il m'arrive parfois d'avoir des sensations de brûlures sous les pieds mais c'est vraiment négligeable. Dans mon cas, je dois absolument éviter le stress, faire de l'exercice et avoir une bonne alimentation.
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 29 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2009
3
salut je pensse que tes probémes de tes picotements et tes douleurs de ta jambe peu provenir d une ciatique il faudrait que ton toubib te fasse faire les examins tel que radioirm pour en savoir + de facon a trouvé une solution certain traitement sont efficasse bon courage et voie des neurologues plusieur avis vau mieux 1 aplus
J ai ce genres de douleurs depuis que j'ai 4 ans donc depuis 31 ans suite a un accident de voiture. J'ai passée par tout :scan,résonnance magnétique,morphine,codéine,lyrica,me dire que j avais rien de grave et que c etait probablement dans ma tete....grrrrrrr le mal était pourtant tres reel avec 3 hernies et la moelle épiniere atteinte !! J'ai dernierement été a la clinique de la douleur et j'ai maintenant fais le sevrage qui soit dit en passant est tellement dur a faire mais bon c'est terminée...donc le sevrage de morphine et codeine. Comme le lyrica n avait plus ou moins d impact sur moi, elle m a prescrit tramadol 20 mg et amitryptiline 10 mg pour 14 jours en commancant le sevrage de mon lyrica. Dans 14 jours j augmente a 25 mg et baisse encore mon lyrica. Elle m a parlée qu au pire l amitryptiline on pourrait monter la dose pour 50 mg car pour ma part ce n est pas coté depression mais douleur. 75 mg a 150 mg sont des doses données ''GÉNÉRALEMENT'' pour ceux qui sont en dépression. Je dirais que ca l air de fonctionnée car non seulement ma douleur diminue mais je reprends gout a la vie...meme a faire le ménage de ma maison hihi. Bonne chance =-)
J'ai une neuropathie due à une chimio mal dosée ou surveillée et je suis sous lyrica associé à de l'Oxycontin (morphine) depuis septembre 98.Ce traitement est lourd , et je ne sais pas combien de temps cela va durer, sans ces medicaments le douleur(pieds,chevilles, mains) est insoutenable, tous les medecins vus : neurologue,médecin de la douleur,oncologue) donnent tous un avi different sur la durée et meme sur la possibilité d'une guérison.
quelqu'un est-il dans mon cas ?
Merci de me répondre
je viens de lire votre message et je ressens les mêmes douleurs localisées aux mêmes endroits et ce depuis ma chimio en 2005 (après cancer du sein). C'est probablement le taxotère qui est à l'origine et qui n'a pas été éliminé complètement . Mon oncologue m'a donné du Lyrica qui n'a eu aucun effet sur les douleurs (mais d'autres effets indésirables) mon médecin traitant m'a prescrit un autre traitement tout aussi négatif . Je pense qu'il faut que je m'habitue à vivre avec..... j'ai également au niveau de l'auriculaire des douleurs qui se manifestent au moindre frôlement de la peau ou au moindre petit coup. J'ai l'impression qu'on me coupe le doigt et la douleur persiste plusieurs minutes après le choc. Quant aux autres douleurs dans les pieds c'est permanent cela touche les os l'impression d'avoir les pieds qui se recroquevillent et qui brûlent des picotements des fourmis des crampes des sensations d'insensibilisation au point de tomber etc....et cela dure depuis 4 ans
D'après mon oncologue il n'y a pas grand chose à faire sinon rien. Il pensait que les problèmes s'élimineraient avec le temps mais je crois que j'en ai pour la vie et sans compter un traitement antihormonal qui ne fait qu'amplifier le problème. Je dois ajouter que des problèmes de ligaments et d'arthrose sont apparus d'ou maintenant des interventions chirurgicales (genoux épaule) pour soulager et "guérir" . J'ai 57 ans et quand je bouge j'ai l'impression d'en avoir 80 !!!!
ces problèmes après chimio n'arrivent pas à tout le monde mais ils sont bien réels et il semble que comme ils concernent une minorité on n'en tienne pas compte ou les médecins sont démunis. Difficile également de recenser les patients dans notre cas mais que faire !!!
Cordialement
> papok
avant de vous lire je cherchait toute les site sur les brulure et picottement des jambes car depuis environs 4 mois j'ai des grosse sensation de brulure legereengourdisement picottement enfait beaucoup de douleur quand je travail et au repos ca diminue mais ausitot le travail repris les meme sensation recommence et de plus en plus fort... et les mais m enfle peu etre les mais non pas raport... je suis serveuse et j'ai acheter des soulier dans une revue de travailleur et d autre fille de mon travaille a aussi acheter des chaussure la meme marque un autre modelle , qu elle non pas pu porter car elle les pied les brullais tout de suite et moi je les est esseyer leur modelle et 10 minutes apres les pieds me brulais... moi j etait contente des miene... mes le mois passé ma soeur ma dit d aller me cherchait d autre chaussure qu il avait peu etre quelque chose avec c'est chaussure , j etait septique ... aujourd hui sur le net j'ai lu des site de chausure et fauteuil fabriqquer en chine qui avait du produit DMF ce qui rendaient les gent allergique , brulure , picottement des jambes le gouvernement a empecher l exportation de ce produit.....et de se renseigner aupres de notre medesin ou centre anti-poison... je vais continuer de cherchais je ne sais pas ... mais la douleur et c'est sensation ne sont pas de tout repos ... la j'ai changer mais chausure je vais voir si c'est ca mais il y a des gens qui disse que la douleur et les sensation ne sont pas partie.... et j'ai regarder d ou etait fabriquer mais chassure et il on etait fabriquer en chine....

je vais voir au plaisir didi
> papok
bonjour, je viens de lire votre message et j'ai le meme problème cela dure depuis 2007, je ne peux rester debout très longtemps beaucoup de difficulté dans certain mouvement et surtout cette sensation de brulure me provoque des insomnies beaucoup maux de tete j'ai rendez vous jeudi avec un medecin conseil je vais lui en parler bon courage j'ai vraiment besoin d'aide dans ma vis quotidienne et j'ai du mal à l'accepter .
Vous avez "retrouvé une vie normale", très bien, je suis content pour vous ! Mais vous n'avez pas répondu à ma question. J'avais cru comprendre dans votre message initial de 2008 que vous cherchiez des gens éprouvant des symptômes analogues aux vôtres afin de comprendre votre maladie. Et c'est là à mon avis le seul intérêt à raconter ses douleurs et maux sur un blogs. C'est un échange qui peut conduire à fournir des éléments de réponses aux uns et aux autres, à tous ceux qui veulent non seulement guérir , mais surtout comprendre leur maladie; ce que les médecins bien souvent ne savent pas faire. Or je vois que votre médicament suffit à vous apaiser au point que vous n'éprouvez même plus le besoin que l'on vous pose un diagnostic un jour sur cette pathologie pourtant inquiétante.D'ailleurs , à ce sujet, à tous ceux qui lisent ces lignes ,et qui comme moi ont besoin que l'on donne un nom à leur maladie, qui ont besoin de comprendre, je leur recommande un livre absolument passionnant ,et que j'ai lu exactement à l'époque où vous écriviez votre premier message. Ce livre est "la maladie a t-elle un sens?" de Thierry Janssen ,chirurgien de formation, et devenu psychothérapeute.Vous y comprendrez par exemple pourquoi tous les gens atteints de maladies graves ont absolument besoin de comprendre leur maladie afin de pouvoir guérir.
tout ce que j'ai lu ressemble fortement à la FIBROMYALGIE Connaissez vous ce syndrome des temps modernes ? Ça touche les femmes en particulier .
Je connais aussi ce genre de symptômes.Chez moi ça a commencé avec une douleur lancinante à l'orteil droit un an après que l'on m'ait diagnostiqué un herpès à l'oeil gauche.Après quelques mois les phénomènes paresthésiques se sont étendus sur toute la moitié droite du corps. L'IRM , l'électromyogramme ont écarté la SEP, la SLA . Seul la ponction lombaire montre un taux d'albumine anormalement élevé (atteinte de la moelle épinière).Les derniers examens datent d'octobre 2010.Le neurologue écarte la myélite. A ce jour ma pathologie n'a toujours pas été diagnostiquée. J'éprouve une faiblesse musculaire sur tout le côté droit, j'ai des légers tremblements au repos à l'épaule droite( je n'ai pas non plus les signes cliniques de Parkinson), avec des légères douleurs dans la jambe droite, et principalement à l'orteil, surtout le soir. C'est pour cette raison que je compatis à vos problèmes, et je retiens:"suite à un choc". Mais de quel genre de choc parlez vous? émotionnel ?
Cordialement. JCC.
est ce que ça ne viendrait pas du virus de l'Herpes qui se fixe dans le corps et ressort de temps en temps quand on est fatiguée?
Possible que les chaussures soient responsables puisque les troubles apparaissent avec le port de ces nouvelles chaussures, pour les autres intervenants du forum nos douleurs sont consécutives soit à un choc un accident ou de la chimio c'est différent.
moi il n'y a que mon kiné qui arrive à me soulager il touche certains nerfs avec ses pouces je dois avouer que ça fait un peu mal mais lui aussi il a mal je le vois 2 fois par semaines bon courage
Nous avons eu un accident de camion au Mexique et ça fait dejà 2 ans que j'ai une douleur insupportable dû au phénomène de l'écrasement car j'ai resté 2 1/2 hrs la jambe coincé entre le moteur et le chassi du camion, on m'a fait tout les examens possibles et les spécialistes m'ont comme verdic non opérable a cause de mon age ( 60 ans ) et ils ont appeller ça nut cracker qui veut dire casse-noisettes , car mon pied est égrainé et mal repris dû à la lenteur du verdic, j'ai pris à peu près tout les médicaments possibles , vu aussi un ortho physio etc, je vois maintenant un docteur a la clinique de la douleur qui m'a prescrit un nouveau médicament qui a pour nom lyrica, je suis a 25 mg pour une semaine en augmentant de 25 mg par semaine pour 3 semaines qui sera a 75 mg la semaine prochaine. Je ne vois aucun changement , ça brule dans ma jambe et je me réveille au 4 hrs .Si quelqu'un peu m'aider j'apprécierais car ma vie est complètement changée depuis cet accident,nous venions tout juste de prendre notre retraite avec l'idée de voyager.
Merci a l'avance
Si tu as encore mal, c'est que ta posologie (ta dose) de médicament n'est pas assez.

Je crois que le maximum prescrit pour le lyrica est 600mg par jour. Bonne Chance.
bonjour ,
je sais que sa fait presque 1 an ou plus que je repond a ton message que tu as afficher .as-tu eu une diagnostique pour que tu as .sur mon bord j'ai les meme chose que tu decris mais moi j'ai algodystrophie reflex et oui moi aussi j'ai du lyrica a prendre .
bonne journée
Bonjour, aucune amélioration depuis la dernière fois. J'ai moins mal avec Lyrica, mais je souffre quand même.
A bientôt
Messages postés
94
Date d'inscription
mardi 6 janvier 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2012
26
Bonjour àtous,

Peut-être avez vous le "SJSR" syndrome des jambes sans repos ou impatience? C'est ce que j'ai et cela empêche de dormir , il faut bouger pour que cela se passe, cela fait des fourmillements, des secousses , des sensations très désagréables, des brûlures et cela gratte !