Impatiences et tics nerveux

Résolu/Fermé
spountz44 - 21 mars 2008 à 23:38
 siana - 15 févr. 2018 à 11:03
Bonjour,

Ma fille de 5 ans est atteinte de ce que j'appellerais des tics nerveux qui se traduisent par l'émission de petits bruits quand elle ne parle pas, les mains qui se crispent, les jambes et les pieds qui ont l'air d'avoir des impatiences et qui bougent sans raison, ses yeux qui se révulsent et parfois des petits reniflements qui peuvent durer des jours sans rhumes. Dans la journée, cela n'a pas l'air d'être très flagrant mais le soir, à l'heure du dîner et au coucher, quand nous lisons une histoire, c'est très notable.

Ces manifestations ont commencé quand elle avait environs 2 ans et demi mais, en me rappelant quand elle était tout bébé, elle faisait déjà des bruits de gorges que je prenais pour des petits hoquets.

La pédiatre m'a conseillé de consulter un pédo-psychologue, ce que j'ai fait. Les tics nerveux et les impatiences se sont calmés dès la première consultation à l'époque. Nous y sommes retournées il y a environ 8 mois car cela devenait très impressionnant mais là, pas de résultat concluant. Nous n'avons eu que 2 séances et n'avons constaté que de très faibles progrès. Toutefois, quand on lui demande d'arrêter certaines manifestations (reniflements, petits gémissements, grincement de dents, etc.) elle finit par s'arrêter pour recommencer quelques minutes plus tard.

Serait-il possible que ce soit plus que de simple tics d'anxiété ? Devons-nous consulter un neurologue ? Existe-t-il des traitements qui permettent de faire disparaitre cause et symptomes pour de bon. Les enfants de sa classe commencent à se moquer d'elle. Que faire ???

9 réponses

Bonsoir spountz,
je suis une jeune adulte qui est atteinte des tics nerveux depuis le primaire. Les tics sont souvent causés par le stress, la tristesse, la colère, la peur et plusieurs choses qui viennent perturber un enfant. J'ai consulté plusieurs médecins et psychologues dans ma jeunesse et oui ça m'a beaucoup aidée. J'avais le même problème que votre petite fille sauf que moi je clignais constamment des yeux, bougeais la tête, bougeais les épaules, forçais le coup, faisais des bruit avec ma bouche, etc. Les autres enfants ce moquaient aussi de moi et c'est un peu normal, car le monde qui n'ont pas ça ne peuvent pas vraiment comprendre le comportement d'autrui. Ça ne sert a rien de lui dire d'arrêter , parce que comme vous dites elle va recommencer quelques minutes après et c'est aussi très difficile pour elle d'arrêter parce que lorsqu'elle ne fait pas son tic, elle sent une sorte de pression a l'interieur de son corps et croyez en ma parole ce n'est pas très agréable. Les enfant qui sont atteint de ça sont souvent porter a penser a des chose qui ne sont pas supposer frôler la penser d'un enfant et cela fait en sorte que le stress augmente, alors les tics nerveux augmentent aussi. Le gros remède a tout ça n'est pas dans les pilules et médicaments, mais plutôt psychologique. La seule personne qui peut vraiment l'aider c'est vous ( ces parents ) et elle même. Essayez le moins possible d'aborder ce sujet avec elle afin qu'elle y pense moins et essayez de la garder souvent occuper. Le meilleur truc c'est de trouver un jeu que vous aller pouvoir pratiquer à chaque fois qu'elle se sent stressée afin de la calmer et vous aller voir une différence. Une dernière chose ne vous en faites pas avec tout ça, car a fur et a mesure qu'elle va vieillir, les tics vont diminuer et elle va avoir un meilleur contrôle et je dis ça par expérience, car dans mon cas ils sont presque disparus.
139
j'ai une fille de 13 ans qui a un tic au niveau du ventre en effet elle le sort brusquement elle fait ca pendant l'ecole et pendant les grandes vacances elle se calme j'envisage de l'emmener voir une psychologue mais je voudrais savoir si c'est vraiment efficace et comment ma fille va arriver a dire ce qui ne va pas puisqu'a moi elle me dit que tout va bien
0
<< La seul personne qui peut vraiment l'aider c'est vous ( ses parents )

Je ne suis pas d'accord !
J'ai eu le même problème avec ma fille. Le psy que j'ai consulté m'a dit exactement le contraire...
Tout au plus pouvez-vous éviter d'aggraver son problème.
-1
Anonyme > Castorlas
26 sept. 2008 à 15:36
"La seul personne qui peux vraiment l'aider c'est vous ( ces parents ) et ELLE MÊME."
Qui ou quoi d'autre peux l'aider alors? Comme que j'ai dit dans les autres msg, les tics sont une maladie NEUROLOGIQUE ce qui veux dire que tout ce qui est relié avec émotions forte vont automatiquement faire déclacher les tics nerveux. Comme la pluspart de vous le savent, ils n'existent ps de médicaments pour gérer les émotions, alors logiquement cette maladie est psychologique. Tout ce passe ds la tête et d'après moi les parents sont les personne qui connaissent le mieux leurs enfants, alors il est bcp plus facile pour vous d'aller chercher dans les pensée de votre jeune que n'importe qui d'autre et le fet qu'il peu ce confier a kelkun avec qui il est tres alaise, va l'aide a enlever une bonne partie du stress. Je ne croit ps que c les psychologues qui on fait partir mes tics, j'avou que ca ma AIDER, mais mes parents et moi on fait la plus grosse partie. On entend souvant cette phrase ''parler c'est grandir'', ds ce genre de situation je dirai plus ''parler c'est gérire''.
1
Merci beaucoup pour votre témoignage, j'ai lu chaque mots en imaginant ma fille de 9 ans faire chacun de vos gestes impuissante face à ses tics ça va m'aider à l'aider dans ces moments là.
Un grand merci
0
Un grand merci.
0