Les risque pour un tatouages

jams bond Messages postés 34 Date d'inscription dimanche 3 février 2008 Statut Membre Dernière intervention 17 février 2012 - 6 mars 2008 à 19:01
sophie lavoie Messages postés 4 Date d'inscription mercredi 13 août 2008 Statut Membre Dernière intervention 13 août 2008 - 13 août 2008 à 01:07
Bonjour,
y a t il des risques quand on fait un tatouages
A voir également:

3 réponses

tignes Messages postés 159 Date d'inscription jeudi 6 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 12 août 2008 115
6 mars 2008 à 19:25
Avant tout les conditions d'asepsie, mais la legislation devient très rigoureuse à ce sujet
iNFOS du 20 fevrier: (Paris - Relax news/Santé-Médecine.net) - Mardi 20 février est paru au Journal Officiel un décret "fixant les conditions d'hygiène et de salubrité relatives aux pratiques du tatouage avec effraction cutanée et du perçage", publié par le ministère de la Santé. Ce texte, qui modifie le Code de la Santé publique, impose notamment aux salons d'être déclarés, et au personnel de suivre une formation. Techniques de fabrication, conservation des produits, et règles d'hygiène à respecter sont également précisées.

Selon le décret, toutes les personnes qui déclarent mettre en oeuvre "des techniques de tatouage par effraction cutanée, y compris la technique du maquillage permanent, et du perçage corporel, à l'exception du perçage du pavillon de l'oreille et de l'aile du nez quand il est réalisé par la technique du pistolet perce-oreille", doivent obligatoirement déclarer leur activité auprès du département du lieu d'exercice de cette activité.

"Une formation aux conditions d'hygiène et de salubrité", est également rendue obligatoire à tous les personnels.

Le décret impose par ailleurs l'utilisation de matériel "à usage unique et stérile", ou "stérilisé avant chaque utilisation", ainsi que des locaux comprenant "une salle exclusivement réservée à la réalisation de ces techniques".

Enfin, tatouages et piercings ne pourront plus être effectués sur une personne mineure "sans le consentement écrit d'une personne titulaire de l'autorité parentale ou de son tuteur".

En cas de non respect de ces règles, le décret prévoit des contraventions de la 5è classe, c'est-à-dire avec un passage au tribunal, et des amendes allant jusqu'à 1.500 euros.

Ce décret répond à une récente demande de l'Académie de Médecine. Dans un récent rapport, celle-ci s'était prononcée pour un "encadrement" des pratiques du piercing et du tatouage. Elle a émis des inquiétudes suite à la survenue de complications médicales apparues après la pose d'un piercing ou la réalisation d'un tatouage. Parlant de "risques réels" du piercing et du tatouage, elle a dressé la liste des complications liées à ces deux pratiques.
Il existe également des risques d'allergie à certains composants, comme le PPD contenu dans les tatouages au hénné..
infos
http://www.lejsl.com/femmes/consommation/20070718.JSL1041.html
4
jams bond Messages postés 34 Date d'inscription dimanche 3 février 2008 Statut Membre Dernière intervention 17 février 2012
6 mars 2008 à 20:33
merci du renseignement
cordialement
0
sophie lavoie Messages postés 4 Date d'inscription mercredi 13 août 2008 Statut Membre Dernière intervention 13 août 2008 4
13 août 2008 à 01:07
tout depends ou et qui te le fait ne choisir pas une place parce qu'il est moins chez demande des référence ,regarde si c'est propre
0