L'absence de désir n'est pas un problème!

foeudora - 27 oct. 2011 à 15:53
mancunien87 Messages postés 233 Date d'inscription mercredi 2 novembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 29 juillet 2013 - 17 nov. 2011 à 15:11
Bonjour,
Voilà 5 ans que je vis avec mon mari, nous avons une adorable petite fille de 2 ans, nous nous entendons bien, et n' avons aucun soucis de quel ordre que ce soit... sauf, que voilà, la société dit que l' absence de désir sexuel est un problème, du coup je pensais depuis 4 ans que j' avais un problème!!!! car, je n' ai aucun désir sexuel, ça a toujours été le cas, avec mes ex c' était pareil, je me lâche un peu au début comme pour attirer l' homme puis plus rien, je n' ai aucun plaisir pendant l' acte, j' ai jamais eu d' orgasme (sauf seule: masturbation), j' en arrive à ne plus pouvoir parler de sexe parce que ça me gonfle autant que "hello kitty" sur un paquet de lessive: on en voit partout, il faut en consommer, consommer consommer... Mais voilà, depuis quelques temps je me dis pourquoi ce serait un problème cette absence d' envie? pour ma part je vis très bien sans désir sexuel, je n' y pense même pas! j' ai des milliers de choses dans ma vie qui me font envie, des milliers de choses qui me donnent du plaisir. le problème ne vient pas de l' absence de désir, mais du fait que l' on vive à deux quand l' un a du désir et l' autre pas, trouver un terrain d' entente, je me force de temps en temps pour lui faire plaisir et je vie ça comme un viol, lui n' aime pas non plus quand je me force, bref, il dort sur la béquille tous les soirs et moi je redoute le jour ou je vais me forcer à faire plaisir, c' est là le problème, je viens de prendre rdv chez un sexologue parce que évidemment la société dit que ne pas consommer de sexe c' est pas normale, alors c' est moi qui suis malade, c' est moi qui consulte, et si mon couple va de plus en plus mal, c' est pas la faute du sexe mais la mienne!!!!!!!! je voudrais que l' on me dise que je suis normale, je voudrais que l' on arrête de me parler de week end en amoureux, et de diner aux chandelles, parce que je sais qu' au fond le but est encore le sexe, mais est ce le sexe qui fait tourner la terre??????????????????

5 réponses

Bonsoir foeudora,

comme je te comprends .... je suis dans la quasi totale même expérience que toi ... à part que moi, je ne suis pas prête d'aller voir un sexologue.
Certes mon homme est demandeur (un peu trop à mon goût) et moi ... pas du tout, mais on en a déjà discuté, si cette situation lui déplaît, il peut aller voir quelqu'un d'autre (et forcément on se séparera). ça sera la preuve que le sexe est trop primordiale dans une vie de couple, et ça, je ne le conçois pas.
Quand je me force pour lui faire plaisir, j'obtiens aussi du plaisir (mais pas tout le temps et là, ça me dégoute ).
Je suis certainement un peu "dure" dans mes propos mais je suis ainsi et il le sait (14 ans de vie commune).
Comme l'a dit lafouine, je pense également que consulter un sexologue se fait à deux.
1
le dégoût! je ne trouve pas que tu sois dure, j' en suis au même stade, dès qu' on me parle de sexe, je me bloque, ça m' agace, je me met à vociférer "le sexe, le sexe y a que ça dans la vie?" un couple ne s' est pas construit sur du sexe, il y en a eu pour sucrer les fraises, mais bon, bref, j' essayerais de venir raconter ce premier rendez vous, et le prochain s' il a lieu, je convainquerai mon mari de venir, après tout c' est son idée!
0
tout à fait d'accord avec toi !
j'espère que le sexologue ne va pas chercher la p'tite bête et dire que tu n'es pas "normale" ! ... parce que finalement un sexologue c'est quoi ? un médecin qui cherche à savoir pourquoi on aime pas le sexe .... ou pourquoi on l'aime de trop .... non ?
Je suis intéressée pour le rapport du rdv avec le sexologue ... histoire de savoir ce qu'ils en pensent ces médecins.
0
J' ai rendez vous mercredi matin, sa secrétaire m'a dit qu' il consultait aussi bien pour des problèmes physique que psychique, ça coûte 45 euros la séance ça a intérêt à les valoir! mais j' ai confiance, c' est un vrai médecin sexologue, plus la date avance plus je me pose de questions, puisque je ne pense pas avoir de problème que va t' il trouver lui? A mercredi!!!!
0
A mercredi :)
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 529
28 oct. 2011 à 14:52
Un sexologue ne cherche pas à savoir pour quelle raison on aime de trop ou pas du tout le sexe, il est là pour aider à se sentir mieux dans sa peau.

"un couple ne s' est pas construit sur du sexe, "
Qu'est ce qui fait que l'on soient sur cette terre ?
0
Si le plaisir te manque chère foeudora, plusieurs solutions sont possibles... Tu peux le retrouver grace à des astuces très sympas !
0
Bonsoir kikoo, le plaisir sexuel ne me manque pas, je voulais simplement savoir pourquoi on pense que l' absence de désir est considéré comme un problème, mais merci de votre aide.
0
Utilisateur anonyme
27 oct. 2011 à 16:46
c ' est un problême si votre conjoint ressent une frustration et s' il subit la situation plutôt qu' il ne la partage.
0
oui, s' en est un dans ce sens là, je suis d' accord, mais ce n' est pas ma faute, c' est le problème d' un couple, je ne veux pas le perdre, c' est pour ça que je me tourne vers un sexologue mais je me demande s' il ne devrait pas prendre une maitresse desfois, il me dit "je suis un homme j' ai des besoins, je t' aime j' ai envie de toi" et ça me rend folle ce côté animal, moi aussi je l' aime mais j' ai pas envie.
0
Utilisateur anonyme
27 oct. 2011 à 17:18
l' homme moderne a beaucoup abandonné le côté animal même s' il reste toujours sous l' influence irrémédiable de la testostérone : la solution serait peut être d' être amie d' un castra ( à condition d' en trouver ) avec 2 inconvénients majeurs , l' absence d' enfants communs et la voix qui devait être épuisante à la longue !
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 529
27 oct. 2011 à 19:07
Bonjour

Tu n'es pas anormal.
Il y a beaucoup de personne comme toi.
Qui "subissent " la sexualité comme devoir conjugal.

Le pire la dedans c'est ce que tu dis. l'impression de viol donc cela ne fera qu'empirer ton problème .

Je t'assure que l'on peut faire un we en amoureux ou un repas aux chandelles sans qu'il n'y ai rien après.
C'est ce que vas apprendre ton mari chez le sexologue...
Parce que tu ne vas pas y aller seule mais en couple.

Tu n'as pas d'envie et en plus il ne te donne aucun plaisir donc comment veux tu avoir envie ensuite...

L'absence de désir n'est pas un problème si ton mari est pareil.
0
Bonjour à toutes celles et ceux qui ont suivi ce post depuis le début, je reviens comme promis vous raconter mon rendez vous chez le sexologue!
J' avais donc rendez vous à 8h30, mais sur la route mainte fois j' ai cru faire demi tour, j' avais vraiment la trouille: j' allais parler de mes rapports sexuels fantômes à un inconnu! Il a su me mettre à l' aise immédiatement avec sa voix douce et sa façon non brutal d' en venir aux faits! il a posé des questions, j' ai répondu brièvement car c' est quand même pas évident de parler de sexe, mais les questions étaient bien posées de façon à ce que je n' ai pas peur de répondre avec sincérité, il s' est interessé tant au côté physique de la chose qu' au côté psychologique. Il souhaite nous revoir en couple, mais m' a bien signalé que si monsieur ne voulait pas venir, on pourrait travaillé juste avec moi, que si monsieur acceptait de venir, il se pourrait qu' au cour de l' entretien, il en fasse sortir un de la pièce pour s' entretenir seul avec l' autre... j' ai donc rendez vous la semaine prochaine avec mon mari car hier nous en avons reparlé et il accepterait de venir. Je ressors de ce rendez vous avec un avis positif et un négatif. Le positif c' est qu' il a mis le doigt sur quelque chose: je ne me laisse pas le droit d' avoir du plaisir (je ne sais pas pourquoi!!! peut être la réponse au prochain épisode!) et le côté négatif, c' est qu' il a effectivement pris mon absence de désir pour un problème et qu' il essaye de le régler! C' est assez bizarre je me dis pourquoi chercher à me faire prendre du plaisir avant de régler mon "problème" de désir!!!!!!! Je conseille cette expérience, car pour le coup, j' ai vraiment envie d' aller au bout de cette démarche, j' imagine et je rêve déjà de voir mon couple épanoui à tous les niveaux puisque' apparemment le sexe n' est pas une option dans le pack "vie de couple" mais une nécessité (je n' en suis toujours pas convaincu mais bon)! j' en conclu que c' est un vrai médecin pas un charlatan qui promet une vie sexuelle digne d' un film porno, et cerise sur le gâteau comme c' est un médecin règlementé, la moitié de ma consultation va être prise en charge par la sécurité sociale!
0
Salut foeudora !
merci pour ton rapport. ça fait cogiter.
Juste une chose qui me turlupine c'est "pourquoi tu ne te laisses pas le droit d'avoir du plaisir ?" ... et si ton plaisir était ailleurs que dans le rapport sexuel ?
Mais bon, ça remet certainement en question et au moins, tu es ouverte pour y retourner (et en plus avec ton mari) ce qui est très positif.
Maintenant, j'aimerais bien connaître la suite dans les semaines (ou les mois) à venir ! si ce n'est pas trop indiscret biensûr
A bientôt
0
Non, c' est pas indiscret, je pense à d' autres personnes qui pourraient passer par ce post en se demandant ce qu' il s' y passe chez un sexologue, mon mari disait: "pffff, il va te dire d' organiser des repas romantique, nous dire de partir en week end en amoureux...." ben non en fait!!!! si je peux servir de cobaye!!!! je veux bien.
Pourquoi je ne me laisse pas le droit d' avoir du plaisir???? je ne sais pas!!!! j' ai juste remarqué que c' est vrai, je veux toujours être la meilleur, j' aime gagner, et dans un rapport sexuel gagner pour moi je crois que ça veux dire donner du plaisir, c' est ma satisfaction à moi! plus depuis longtemps mais bon!!!!!!!
Je tenais aussi à dire qu' il m'a fait une ordonnance pour une crème mais j' ai pas bien compris à quoi elle sert!!!!! trop étonnée pour poser des questions, tout ça pour dire encore une fois qu' il s' agit bel et bien d' un médecin et non d' un type qui aurait participé à des pseudos formations en sexologie: ce n' est pas une science occulte! mon prochain RDV avec monsieur et mardi prochain à 19h je ferais donc mon compte rendu! à bientôt
0
Sexologue épisode 2 et 3!!!
Désolée pour ceux qui suivent de ne pas être venue la semaine dernière vous conter la suite!
Donc le 2ème rendez vous s' est passé en la présence de mon cher et tendre, entretien au cours duquel, le sexologue ne lui a pratiquement pas posé de questions (évidemment, puisque c' est moi le problème :/), il m' a demandé de faire des exercices de respiration pour me détendre d' après lui je suis hyper tendue! il nous a aussi demandé de ne pas avoir de rapport de toute la semaine (ça va faire deux mois qu' on en a plus, donc ça n' a pas été trop dur!), mais de nous faire des caresses désintéressées le soir pendant quelques minutes.
nous nous sommes donc exécutés, mais le résultat n' a pas été à la hauteur: ça m' a énervée, je n' ai pas su me détendre...
donc hier soir nous sommes revenus voir le "Sexodoc" qui n' a pas eu l' air de comprendre ma réaction et m' a rajouté une dose d' exercice pour 15 jours. Et de l' euphytose pour me détendre (un cachet aux plantes inefficace).

Je commence à désespérer, je ne vois aucune amélioration, et c' est pas faute d' y mettre du coeur, j' ai l'impression qu' il ne cherche pas où il faut, qu' il a un plan défini qu' il applique à chaque couple sans rien changer, je lui ai dis que je pensais qu' il n' allait pas dans la bonne direction avec nous, mais il semble ne pas comprendre. Nous y retournons dans 15 jours, mais s' il ne se passe rien après ça on change de méthode.

Ca m' énerve qu' il se focalise sur moi, qui estime ne pas avoir de problème, je ne sais même pas comment l' expliquer, il ne fait pas du tout participer mon homme, les exercices c' est pour moi, les cachets c' est pour moi... M..de!!!!
0
merci pour ton témoignage. Finalement, pour lui (ce sexologue) tu as forcément un problème, et c'est là que ça me dérange !
A la base, on fait l'amour pour concevoir une descendance, en quoi est ce un problème de ne plus éprouver ce désir de l'acte sexuel, après avoir accoucher ?
Parfois on nous rappelle nos origines les plus profondes mais faut pas oublier qu'on est humain ! ça m'fais rire moi !
Enfin bref .....
Il faudrait trouver des sexologues (ou un) qui puisse nous dire " mais si ça n'est pas un problème ma p'tite dame, que votre mari consulte pour accepter ce fait !" ....

Bon, par contre, moi à la différence de toi Foeudora, j'éprouve du plaisir pendant l'acte mais l'envie ne vient jamais de moi.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
mancunien87 Messages postés 233 Date d'inscription mercredi 2 novembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 29 juillet 2013 26
17 nov. 2011 à 15:11
qu'en est il d'un jeune de 24 ans qui a perdu tout appétit sexuel ? non, je pense pas que sa soit un problème ou une maladie, du moment que vous vous entendez tout les deux.
0