Tant de choses qui ne vont pas... Que faire?

Résolu
Yka - 26 oct. 2011 à 00:10
 foeudora - 28 oct. 2011 à 14:52
Bonjour,
j'ai 16 ans, je ne sais par où commencer si se n'ai que je me sens mal dans ma peau...

Voila je suis fille unique, et vis dans un coin pommé avec mes parents. Comme je suis très timide, je n'ai jamais vraiment eu d'amis, j'ai été rejeter du petit collège ou j'étais. Cependant lorsque l'année dernière je suis arrivée dans mon lycée (qui est 50 fois plus grand) et donc en internat je me suis fait plusieurs amies super sympas.
Au bout de 2 mois et demi, j'ai commencé a faire une sorte de dépression, qui part la suite ma amener a faire des conneries (les 1ères on faillis me renvoyer de l'internat) puis je me suis mise a secher certains cours (lorsque le prof de fesait pas l'appel), a fumer meme a me mutiler, et il arrivait que je ne passe plus au self le matin et le midi, le soir je ne mangeais rien. Plusieurs fois j'ai voulu de barré partir loin très loin, j'étais dans un état pas possible... Mais mes amies m'ont enpécher tout comme lorsque je leurs est dit que je voulais me suicider, et se n'étais pas des paroles en l'aire...
Puis après ça allais un peu mieu.

Mais voila si je suis ici c'est parceque j'ai besoin de me confier, depuis un mois ça ne va plus, j'ai recommencer a fumer, a me mutiler, je pleure de plus en plus souvent, je ne passe plus dutout au self le midi, j'ai très souvent mal a la tête, au ventre et quelque fois envie de vomir et... l'idée de me suicider devient de plus en plus presente.
J'aimerais tellement que mes amies montrent qu'elles tiennent a moi et je ne sais pas mais j'ai vraiment besoin de les savoir près de moi... Mais depuis la rentré tout en différents je sens tout mes amis s'éloignés de moi...

Je ne sais pas quoi faire pour aller mieux. Esceque le suicide serait une bonne idée?
Je me doute de votre réponse, vous allez dire que j'ai de la chance de vivre, que je doit penser au SDF et aux petits africains qui meurent de faim, ils n'ont pas cette chance... Je sais tout ça. Ou encore que je devrais voir un psy ou en parler a un adulte pour m'aider, mais il en est hors de question.
Mais lorsque l'on se sens vraiment mal et que l'on en souffre, se serait peut etre une bonne solution, non? Que faire? Si simplement mes amies pouvaient m'aider...

5 réponses

lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 528
26 oct. 2011 à 00:21
Bonjour

Pourtant, parler avec l'infirmière du lycée serait une bonne idée.
Tu ne pourras pas sortir toute seule de ce mal être.

Il te faut de l'aide.
Mais celle de tes copines ,elles sont impuissante à ça.
Elles vont fatiguer de toujours te soutenir et te surveiller, ce n'est pas leur rôle.
Ce n'est plus leur rôle d'amies.

C'est trop compliqué pour elles. Ne leur en veux pas.

Parle à tes parents, à ton médecin généraliste.

Ou si tu n'y arrive pas seule ,demande à tes amies de t'aider à faire la démarche pour voir l'infirmière du lycée.

Mais ne reste pas comme ça.
1
Merci de ta réponde,
L'infirmière, je n'ai pas dutout confiance en elle! Et je ne pourrais jamais parler a quelqu'un en qui je n'ai pas confiance.
Je sais que ce n'est pas le rôle de mes amis, même si se sont elles qui m'ont aider a m'en sortir l'année dernière. Je ne sais pas comment expliquer, mais je pense que juste le fait d'avoir leurs soutiens, de savoir qu'elles tiennent a moi pourrais m'aider a m'en sortir, mais comme je leurs en déjà beaucoup demander l'année dernière, elle risquerais de me laisser tomber, et c'est la dernière chose que je veut au monde...
Parler a mes parents il en est hors de question, ça leur ferait beaucoup trop mal! Et rien que le fait qu'ils le sachent je ferais a moi aussi vraiment très mal, surtout qu'il le dirait au reste de ma famille, y compris a ma cousine qui est surveillante dans mon internat. Et si une des surveillantes sais que je ne vais pas bien elles le diras a ma cousine qui le diras a ma tante qui le diras a mes parents, et ainsi qu'au autre surveillants qui le diront au CPE car depuis que j'ai faillit me faire viré il me surveille. Enfin bref se n'est vraiment pas une bonne idée.
Il n'y a aucune solution...
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 528
26 oct. 2011 à 15:50
Je vais te dire une chose.
Je suis maman de jeunes adultes .
Le pire que l'on puissent avoir mal en tant que parents, c'est que nos enfants n'aillent pas bien et que l'on ne le sache pas.
Bien sur qu'ils auront mal ,parce qu'ils t'aiment , et quand nos enfants souffrent on souffrent aussi.
Mais cette souffrance n'est pas grave quand on connait la raison, et quand on peut essayez de leur enlever , en les aidant avec un suivi psy ou groupe de parole etc...
Ils doivent se rendre compte que tu ne vas pas bien ,même si ils ne t'en parle pas.

S'il te plait parle leur.
Ou avec ton généraliste, il y a le secret professionnel. L'infirmière aussi est tenu au secret professionnel.
Si ils parlent à tes parents ,ce serait pour t'aider et uniquement ça.
0
Bonjour, je vais te dire comme les autres va voir un médecin! je suis pas très originale, n' est ce pas? mais quand j' avais 15 ans, j' étais un peu dans le même état de détresse que toi, j' avais envie de hurler et rien ne sortait, je faisais du mal aux autres pour voir si ça me faisait du mal, je mangeais quand j' y pensais, en fait je me foutais de tout, tout le temps, je pleurais pour rien... Ma mère ayant vécu la même chose (ça peut être héréditaire) m' a "jetée" chez le docteur! seule en face de lui j' ai osé rien dire! il a posé les bonnes questions sans juger, sans que ça ai l' air inquiétant, il n' en a jamais rien dit à mes parents, juste une chose, c' était une dépression et ça peut être grave, il faut être soigné, pour ça il existe des médicaments adaptés, mon traitement a duré plus de 6 mois, la dépression c' est une maladie au même titre qu' un rhume et ça se soigne de la même façon avec des médicaments. Allé courage!
1
Utilisateur anonyme
26 oct. 2011 à 00:22
Bonsoir,

Va vers tes amies, confie leur ta peine, ton mal de vivre, ose demander de l'aide.

Si ce sont de vraies amies, elles vont t'écouter, te donner des conseils, elles ne te jugeront pas, elle seront là, pour t'aider.

Mais c'est à toi qu'il appartient de faire le premier pas !.

Bonne nuit.
0
Utilisateur anonyme
26 oct. 2011 à 00:26
P.S. Tu dis que tu sens que tes amies s'éloignent de toi, mais réfléchis, c'est toi qui t'éloigne ! tu ne vas plus à la cantine, etc...
Courage, va parler à toutes ces copines !
0
Zeerroo Messages postés 200 Date d'inscription lundi 12 septembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 12 décembre 2019 43
26 oct. 2011 à 13:04
Bonjour,

Tu n'as pas confiance en ton infirmière, va plutôt en parler avec tes parents et si tu ne veux pas tout leur confié demande leur de voir un psy, comme sa tu pourra tout lui dire, et il pourra t'aider et te conseiller.

Ne baisse pas les bras, je sais que ce n'ai pas facile, mais il faut tenir et toujours avancer en surmontant les obstacles.
0
C'est si dur de tenir... Ca fait un mois et demi que je me bas pour essayer de ne pas retomber mais je n'en peu plus... Je ne peu pas parler a mes parents c'est trop dur et ça ferait trop mal. Un psy j'y est déjà été une fois mais je n'arrive pas a parler a quelqu'un que je ne connais pas.
Il n'y as aucune issue, j'ai envie d'aller mieux, j'espere reussir a m'en sortir toute seule mais si c'est comme l'année dernière je craint le pire...
0
Zeerroo Messages postés 200 Date d'inscription lundi 12 septembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 12 décembre 2019 43
27 oct. 2011 à 08:44
Bat toi encore et toujours, je ne pense pas que le fait de te battre seul est une bonne chose, car dans les moments difficiles on a toujours besoin d'être soutenu et encourager.

Même si c'est dur et que cela fait mal parle s'en à tes parents, force toi, fait le pour toi, et pour eux, tes parents t'aiment et feront tout pour t'aider pour que tu aille mieux.

Après quand on va mal on a les amis qui te soutiennent mais certains t'aideront mais si tu fait une rechute te laisseront car d'après mon vécus il ne comprenne pas pourquoi tu va de nouveau mal (en tout qu'à pour mon cas s'était pour cette raison qu'ils me lâchaient).

Courage baisse pas les bras, tu as réussi à remonter la pente une fois, tu réussira à la remonter à nouveau, mais il faut que tu en parle à tes parents et voir ce qu'il y a à faire pour ne pas retomber à nouveau dans cette état.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
blibli77 Messages postés 4 Date d'inscription mercredi 26 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 27 octobre 2011
26 oct. 2011 à 21:44
Il faut être courageuse ! La vie c'est pas si terrible .. Pense seulement aux personnes qui t'aiment !
-1
Si simplement des personnes pouvaient m'aimer ou me montrer (apart mes parents)...
Ma famille ouais oké peut-etre, mais le peu d'amis que j'ai me laisse tombé ou s'éloignent petit a petit de moi c'est toujours comme ça, et ça fait mal très mal. Si simplement j'avais encore une raison de vivre...
0
blibli77 Messages postés 4 Date d'inscription mercredi 26 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 27 octobre 2011
27 oct. 2011 à 16:35
Il y a toujours des personnes qui nous aime, pas forcement des tas ! mais seulement un petit groupe !
Je crois que se suicider est égal à être lâche . Parce que peut-être que aujourd'hui tu dis ne pas te sortir de ta noirceur, mais si tu viens à te tuer tu feras souffrir énormément de personne ! et crois moi, sur parole, il faut que tu t'accroches que tu te battes contre toi même et un jour quelqu'un t'aideras plus que les autres ... Sois courageuse et non lâche ! Ta famille et tes amis t'en seront reconnaissant, mais surtout ils seront fières de toi, et se rendront compte que tu es la plus forte et courageuse de toutes leur connaissance !
En plus tu es jeune !! PROFITE
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 528
27 oct. 2011 à 18:24
Ce n'est pas si simple que ça la dépression.

La meilleur reconnaissance ce sera la sienne.
Quand elle s'en sera sorti.

Le suicide n'est absolument pas un geste de lâche.
Mais un geste de mal être, pour sortir d'une impression de ne pas être dans la bonne vie.

Je ne dis pas qu'il faut le faire. Je ne le cautionne pas non plus.
Mais je le comprend.

Il faut que tu parle à tes parents. Plus tu vas attendre plus tu auras mal.
Et plus long et plus difficile serra le travail à faire pour sortir de ça.

S'il te plait crois moi.
0
Je ne suis pas lache! Je veut simplement que toutes ses souffrances se terminent...Et je ne pense pas que ma mort puisse faire souffrir des persones, et si c'est la cas ils m'auront très vite oublié. Une personne qui n'est plus en vie reste dans le coeur de ceux qui l'ont aimé mais que l'on veuille ou non, on finiras par ne plus penser a eux et a les oublier. Alors ma mort ne changeras rien, et je ne souffrirais plus.
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 528
27 oct. 2011 à 18:38
Si ,ta mort changera tout pour ceux qui restent.
Leur vie ne sera plus jamais la même.

Le pire pour les parents c'est de ne pas s'être rendu compte du mal être de leur enfant.
Ils s'en voudront toute leur vie.

Alors il faut leur dire.
On peut sortir de cet état là.
Tes parents t'aiment ,tu le sais ,alors ils voudront t'aider.

Demande de l'aide.
0