Maison de retraite

[Résolu]
Signaler
-
 anonyme -
pourquoi les maisons de retraite ne pas sont-elles pas surveillées ( cachets a terre ,perte de vetements ,manque d'humanité vers les personnes agées etc etc .)tout cela pour 2000e par mois ..Je suis démoralisée quand je sorts de la ,c'est vrai ce sont des personnes qui ont la maladie d'alzeimer ,mais quand meme ..Manque d'effectif ,une infirmiére ma répondu qu'elles étaient déja de trop ,donc j'essaie de comprendre !!!

7 réponses

La maladie d'Alzheimer n'est pas souvent expliquer à la famille mais dans tous les cas les choix du patient doivent être respecter ainsi que sa dignité, les personnes qui disent qu'elles n'ont pas le temps où qu'elles ne sont pas assez sont des soignants déjà blasés. N'hésitez pas à parler de la loi Kouchner 2002 qui commande le respect des choix. des personnes aux cadre de service de l'établissement, osez le forcing et ne les lâcher pas toutes personnes à droit à un minimum d'encadrement et de respect. bises annabelle
il faut déjà un ou une bonne directrice qui soit interressée par son travail mais aussile manque de personnel fait que les soignants ne peuvent pas tout voir zet tout faire les personnes agées qui sont dans les maisons de retraite sont des personnes de plus en plus agées et donc des cas lourds ( je ne parle pas du poids physique ) qui demandeent des soins importants quelquefois et le personnel ne peut pas etre au meme moment à différents endroits, les pauvres ils n'ont pas le don d'ubiquité, helas!....il est vrai qu'il est des situations intolérables....
Bonjour, peut-être faut-il s'adresser à l'institut de veille sanitaire à Paris car ce n'est pas normal, tout être humain à besoin de se faire aider surtout en fin de vie. Prenez l'adresse sur internet www.gouv
comme tous les métiers d'accompagnement social et médical il arrive au personnel d'être dans l'épuisement, le trop plein. ce qu'il manque c'est la possibilité de changer de service pour un temps, pour prendre du recul. il y a aussi le manque de formation et le manque de formation continue, le manque de lieux de paroles pour le personnel, l'aide psychologique aux équipes. le manque de personnel tout court! le manque de dialogue, c'est bien quand la famille a droit à des explications sur les raisons du fonctionnement, c'est bien quand la famille connaît vraiment le sens des interventions du personnel. il y a aussi une véritable violence institutionnalisée où on ferme les yeux sur les agissements des personnels car il manque de personnel, que ce personnel ne reste pas longtemps; même si des personnes semblent se moquer de leur travail, elles ne font pas un boulot comme un autre , elles ne sont pas là par hasard sinon elles ne pourraient rester. les familles doivent pouvoir demander un plus grand nombre de personnel, elles doivent pouvoir refuser certaines attitudes, ne pas avoir peur. dans tous les cas, parler et secouer la direction, il faut apprendre aux gestionnaires que les personnes ne sont pas des boites de conserves.
les upg (unité psycho gériatrique) ne sont pas toutes conçues pour les maladie mentales. avec mes excuses la dignité de la personne est souvent mise de coté. son histoire de vie, ses gouts, ses envies ne sont pas respectées. ses unités doivent être circulaire car les malades d'alzheimer ont des difficultées a se mouvoir dans les couloirs car ils déambulent beaucoup et veulent souvent ouvrir les portes. l'unité circulaire leur permet de ne pas se retrouver face a un mur de fond. la maladie est dégénérative et difficile a suivre au quotidien, le personnel est souvent blaser et on se cache derrière des rendements, des quotas pour éviter a l'équipe de se remettre en question. voila la vérité.
je ne serais pas si sévère annabelle mais c'est un peu vrai. maintenant il est toujours nécessaire de connaître le dessous ou le derrière des choses. si le personnel est méprisé, sous diverses formes, à la longue ça joue sur les motivations et la vigilance de tous. trop souvent tous repose sur le personnel de terrain, alors que les cadres font de beaux projets esthétiques sans se soucier des moyens, surtout s'ils sont financiers.
Ma maman est passée par là et nous l'avons retiré car elle était choquée par le crémétorium,elle perdit par ce choc tous ces moyens d'existance, elle est restée vivre chez ma soeur en la mettant de temps à autre pour être soulagée en maison de retraite et foyer, car se sentir démuni d'une chose qu'elle ne supportait pas, elle se taisait et se confiait qu'à la Vierge Marie et ce fut ses dernières paroles après une longue absence, qu'elle eut le souffle de dire faite des prières maintenant faites des prières alors je prie car je suis malade et choquée à mon tour que le mal veut s'installer dans mon esprit ce que je ne désire pas , nous sommes libre de notre habit de défunt pour laisser au temps de nous consumer seule comme Jésus et nos ascendants le plus loin possible svp