Comment réagir ?

anonyme - 11 avril 2010 à 18:41
 anonyme - 1 mai 2010 à 21:56
vous vous apercevez que votre ami, que vous n'aviez jamais vu, est super classe, distingué, qu'il ressemble a un écrivain, vous vous sentez petit petit, sans importance a coté de lui, (même si lui, est toujours pareil)comment faire pour vous sentir à sa hauteur, et ne pas le froisser, et lui faire comprendre, que tout vient de vous, parce que vous estimez n'être pas assez bien pour être son ami , et qu'il mérite mieux

3 réponses

Oh là là l'image négative que vous avez de vous...! Je viens d'aller sur votre fiche et déjà, physiquement vous n'avez pas à vous plaindre; puis votre ami a des qualités que vous n'avez pas, et alors ? Heureusement que l'on n'est pas tous identiques, sinon la vie serait bien triste, les échanges bien moins nombreux.Et des qualités vous en avez surement, que lui justement ne possède pas forcément.Attention : ,'exprimez pas, ou pas trop, ce complexe d'infériorité; cela pourrait l'amener à se lasser de vous, ou pire, un jour d'utiliser cela contre vous.Bon courage pour retrouver une image positive de vous-même, je suis sûre que vous allez y parvenir.
Oh là là l'image négative que vous avez de vous...! Je viens d'aller sur votre fiche et déjà, physiquement vous n'avez pas à vous plaindre; puis votre ami a des qualités que vous n'avez pas, et alors ? Heureusement que l'on n'est pas tous identiques, sinon la vie serait bien triste, les échanges bien moins nombreux.Et des qualités vous en avez surement, que lui justement ne possède pas forcément.Attention : ,'exprimez pas, ou pas trop, ce complexe d'infériorité; cela pourrait l'amener à se lasser de vous, ou pire, un jour d'utiliser cela contre vous.Bon courage pour retrouver une image positive de vous-même, je suis sûre que vous allez y parvenir.
Tout ce qui est parfait, c'est que cela a été parfait, donc rendu parfait par un perfecteur, donc ce n'était pas parfait avant d'avoir été parfait, c'était donc imparfait, c'est que même si on se parfait soi-même, c'est qu'on ne l'était pas, sinon on aurait pas eu besoin de se parfaire. L'essentiel est d'être parfaitement clair et alors on serait parfaitement. Parfaitement !