Comment se reconstruire, apres avoir eu le sentiment d'échec total ?

Résolu
anonyme - 14 févr. 2011 à 03:06
 anonyme - 7 sept. 2011 à 17:09
sur le plan femme, pas sur le plan maman, je suis à la dérive, j'ai besoin de témoignages, pour essayer de sortir la tête hors de l'eau???

13 réponses

comment ne pas étre à la dérive valérie ?? tout se mélange ...l'échec ..le doute ...la culpabilité ...je dois étre nulle ..je n'ai plus confiance en moi ...ect ....ect ....se RECONSTRUIRE c'est ,comme le mot l'indique ,repartir sur de bonnes bases ...refaire les fondations ....mettre en valeur tout ce qui a de bien en vous ....chercher le positif en vous et dans la vie ... mais surtout =ne pas refaire les mémes erreurs de "construction" de sa vie car tout echec doit étre retourné en positif ...autrement à quoi bon de telles épreuves dans la vie ...les echecs doivent nous faire grandir ...au lieu de nous enfoncer ,faut s'appuyer dessus et rebondir ...et bien souvent nous changeons pour nous découvrir vraiment .... la séparation est encore trop fraiche ...avec le temps vous y arriverez bon courage
1
Vous avez surtout besoin de mieux vous connaître. Nul n'est entièrement mauvais, et cette opinion est souvent celle de proches malveillants. "L'homme est ce qu'il devient." dit Sartre. On s'améliore chaque jour si l'on acquiert de bons principes. Votre regard sur vous-même est sans doute inexact, péjoratif à l'excès. C'est parfois causé par la santé physique. Commencez par là.
0
merci à vous qui avez pris de votre temps pour me répondre, j'avoue que je me sens perdue depuis une semaine, c'est encore trop frais cette brutale rupture venant de l'homme que j'aimais et je vois en flou mon avenir, mes enfants sont un véritable réconfort pour moi, mais je n'arrive pas à comprendre comment après autant de promesses de la part de celui qui m'a quitté, il a pu vouloir "reprendre sa liberté", on avait tout pour être heureux, mais à 38 ans il n'a jamais su vivre loin des siens, c'est là tout le problème, je sais que je vais mettre beaucoup de temps pour panser ma blessure, et je vous remercie de votre soutien et de votre amitié.
0
si depuis une semaine un homme vous a quitté, c'est certain que vous devez vous sentir au fond du trou. tout de suite nous pensons à un échec "total". la remise en question est terrible et va toujours là où ça fait mal . comme certains vous l'on dit : patience, il faut du temps au temps.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
merci à Maryse pour ton soutien, le seul souci c'est que cette relation avec celui que j'aimais aurait du connaitre 3 ans le jour de la saint Valentin hier, mais il y a eu tant de séparations en trois ans que je ne sais pas moi même combien de temps on a vécu ensemble tout ce que je sais c'est qu'il a eu de mal a trouver un job, source de nombreux de nos ennuis, mais qu'il y était arrivé, et que depuis le 27 aout 2010 date a laquelle il était revenu, il avait dit c'est fini je ne repartirai plus jamais il avait même redonné les clés a ses parents , il était temps quand même a 38 ans, et là, j'ai eu une mauvaise prémonition bien avant qu'il ne parte, le coup de grâce a été quand il m'a dit vouloir reprendre sa liberté, je ne peux pas faire le bonheur de quelqu'un si cet homme ne m'aime plus, et qu'il est complètement indifférent à l'amour de mes enfants, la dernière fois c'est lui qui est venu me relancé pour revivre ensemble au bout de 6 mois de séparation, je pensais qu'il avait vraiment changé, j'ai vraiment eu tort de lui faire confiance, et je sais que cette fois ci la guérison va être beaucoup plus longue à se faire..en tous cas merci à toutes et a tous de vos témoignages, et de vos conseils, du fond du coeur merci
0
Psychothérapie peut-être ? en tout cas c'est mon expérience...
0
depuis le mois de février j’essaye chaque jour de me reconstruire, un petit pas chaque jour vers la guérison, mais pas facile quand celui qui vous a trahi, qui vous a repoussé une nouvelle fois, joue a présent avec mes nerfs en téléphonant en n° privé et sur mon fixe et sur mon portable, et sur le fixe ça j'en ai l'habitude avec toutes les sociétés mais mon portable peu de personne ont mon n°, 10 jours non stop a me faire harceler à la fin août t comme par hasard au bout de 7 mois de séparations comme toutes les fois précédente, mais les autres fois, il avait le cran de me téléphoner en ne masquant pas son numéro, j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allée porter plainte à la gendarmerie, qui voulait que ça soit moi qui fasse toutes les démarches pour tout changer mes numéros, j'ai résisté et j'ai dis que je voulais porter plainte, et bien c'est bizarre au moment où je suis sortie de la gendarmerie plus aucun APPEL , la gendarmerie ma dis de lui téléphoner pour l’avertir que je le soupçonnait de me harceler mais je lui ai dis que je ne voulais plus aucun contact avec lui ou tout autre membre de sa famille, alors est ce que la gendarmerie a pris la peine de l'appeler mais comme par hasard plus aucun coup de fil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! en tous cas, je fais tout pour sortir du noir, et j'ai repris peu à peu ma vie en main je me suis remise au sport, je vois une psy tous les mois, et j'ai retrouvé des amis, que j'avais perdu de vue à cause de lui, qui avait fait le vide autour de moi !!!! en tous cas aujourd'hui après 7 mois de séparation je sais que je suis sur le chemin de la guérison et ça, grâce à l'amour de mes enfants, grâce au soutien de mes amis, je peux enfin reconstruire une vie sereine !!!!!!
0
La photographie est trés jolie, ça donne envie de répondre ...J'ai moi aussi connu un échec total, 15 ans de galére....Avec le temps vas tout s'en vas..Léo Férré, c'est mélancolique mais le temps fait son oeuvre.....
0
comme dit la chanson ON OUBLIE RIEN ....... ON VIT AVEC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
0
Peut-être voir l'échec comme une mauvaise expérience....Moi non plus je n'est rien oublié (Aznavour Charle; "désormais on ne nous verra plus ensemble"....Le monde est vaste les humains nombreux au féminin et au masculin, 7 milliards...
0
Echec (névrose déchec) On parle, en psychanalyse, a la suite des travaux de R. Laforgu en 1941, de conduite d'échec lorsqu'il apparaît qu'un sujet, qui poursuit consciemment et souvent activement certains but , sarrange pour ne pas les atteindre. La recherche inconsciente de l'échec est léffet de l'action interdictrice du surmoi°. Lorsque de telle conduites se répètent dans la biographie d'un sujet qui ne présente pas par ailleurs de symptomes psychopathologiques caractérisés, on parle de névrose° ou mieux, de syndrome° d'échec. La répétition des conduites d'échec témoigne de la présence d'un puissant besoin inconscient de punition, qui reléve du masochisme° moral. Les névrose d'échec entrent dans le cadre plus général des névrose de destinée°. J.M Petot Dictionnaire de PSYCHOLOGIE P.U.F.Quadrige dico:poche p 230_.2008_
0
mes réponses sont moins explicites que ta dernière réponse phlippe, mais je sais que les erreurs que j'ai pu commettre, m'ont permis enfin une chose JE SAIS CE QUE JE NE VEUX PLUS !!!! cest à dire souffrir et plonger dans une dépression qui a failli m'être fatale si je n'avais pas eu l'amour de mes trois étoiles de mon coeur, à savoir mes enfants, j'ai vécu une enfance douloureuse dans le sens où mes parents étaient dépressifs tous les deux et où je n'ai pas eu de réelles bases solide d'une famille unie, mais je ne vux pas reproduire le même schéma pour mes gosses, non je veux me battre telle une tigresse, pour pouvoir m'en sortir par ma seule volonté de vaincre me échecs et pouvoir relever fièrement la tête, et retrouver le chemin du bonheur !!!!
0
J'ai moi aussi vécu une dépression douloureuse, je m'en sort a peine....Voir ma question sur "la souffrance psychique", "la question est "qu'est que vous pensez de la souffrance psychique"...."
0