Choisir entre ses convictions et ses amis (es).

Résolu
anonyme - 7 nov. 2010 à 13:20
 anonyme - 24 mars 2011 à 09:32
Je pense que quelqu'un qui s'occupe du social (professionnellement ou bénévolement) ne doit pas sélectionner les personnes à aider selon leur niveau social, leur religion, leur façon de s'exprimer, leur niveau scolaire quitte à perdre des amis (es) très chers(es) qui pensent que vous fréquentez n'importe qui. Qu'en pensez-vous ? Merci.

4 réponses

je suis bien placer pour repondre a cette question; puisque j etais assistante maternelle a plein temps ; les enfants que l on me proposait pour moi n avait pas de couleur ! les enfants noir avaient autant besoin d amour que les enfants blanc et peut importe les on dit . quand aux amis idem !je les apprecie pour ce quils sont .
1
Si vous vous occupez "du social" professionnellement, il est certain que vous rencontrez toute sorte d'individus. Si vous devenez copain avec eux pourquoi vos ami(e)s le prendrait-il mal. Par contre, il est vrai qu'il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes. Je m'explique : un intello qui sort de HEC ne pourra pas s'entendre avec un "primaire" . il n'y a pas d'inconsidération simplement que les mots ne sont pas compris de la même façon.
0
Bonsoir, Je vous remercie pour vos réponses. Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2011 pour vous et tous ceux qui vous sont chers.
0
Nous sommes tous égaux c'est ma politique
0