Que peut-on dire du monde dans lequel on vit?

Signaler
-
 anonyme -
que peut-on dire du monde dans lequel on vit?

9 réponses

Que c'est inquiétant... surtout pour nos enfants !
qu'il existe une perle rare au milieu d'obstacles et prédateurs que tu trouveras en chemin
Bonsoir, Martine. Le monde dans lequel on vit pourrait être formidable si seulement nous voulions apprécier ce qui est à notre portée ! On peut entendre plein de choses négatives et les répéter, dire que la planète va mal, qu'allons-nous laisser à nos enfants, etc... Et avant ? Il y avait régulièrement des guerres, pas d'aide, le sort des femmes n'était pas facile. Les sort des hommes, pas terrible non plus puisqu'ils étaient obligés de partir se battre en cas de guerre. A nous d'agir pour faire que le monde dans lequel nous vivons soit agréable, en ayant le sens du respect, en essayant d'entretenir de bonnes relations au sein de notre famille, en guidant nos enfants, en leur donnant des limites, en leur montrant le bon exemple.
...C'est le bordel!... Mais c'est entièrement de notre faute... Les ètres humains sont, par nature, des animaux nuisibles qui prolifèrent trop vite et dont l'activité à toujours consisté à dénaturer, domestiquer, asservir et finalement détruire toute forme de vie, à commencer par la leur. L'espèce humaine est un gros parasite qui ronge la planète... Comme le titre du bouquin d'Yves Paccalet, ami du commandant Cousteau, je dirais: ...ET L'HUMANITE DISPARAITRA,BON DEBARRAS!!
D'accord avec corinne, je ne suis pas rassurée, mais pas du tout, je crois que je n'ai jamais eu si peu confiance en l'avenir, surtout effectivement pour nos enfants.
Je suis du même avis que Didier Nicolas.
Eh ! bien, vu les réponses, si le monde va si mal, il n'est pas près d'aller mieux ! Voyons ce qui est positif et essayons de rectifier le négatif, chacun selon ses possibilités. Et comment les enfants peuvent-ils vivre dans de bonnes conditions si leurs aînés sont pessimistes et pensent que ce monde est voué à sa perte ?
Anne-Marie, se battre et tout faire pour améliorer les choses sont une évidence, une obligation même, et si ce n'est pas pour soi, que cela le soit au moins pour ceux qui nous suivent. Pour autant, que les moyens, au moins un peu, et des moyens efficaces, nous soient donnés pour que nous puissions le réaliser. A se battre sans moyen, on s'épuise, se décourage parfois, et justement nous ne sommes qu'humains, donc faillibles...
...à Anne Marie DESTRET, je dirai que les enfants trouveront certainement un jour que leurs parents étaient bien inconséquents de les avoir projetés dans un monde qu'ils n'ont pas su rendre harmonieux,.... de les laisser se démerder avec les ruines qu'ils vont leur laisser!... En proliférant de façon démesurée, les animaux humains montrent leur bétise, leur égoïsme et leur manque de sensibilité. Ils se reproduisent uniquement pour se faire plaisir sans se préoccuper du bien - être futur de leur progéniture...