Votre chemin de vie [Résolu]

anonyme - 12 sept. 2011 à 17:26 - Dernière réponse :  anonyme
- 13 sept. 2011 à 17:55
Question peut-être indiscrète, répondront ceux qui voudront et qui pourront, au moins en partie. Qui ou quoi a déterminé vos choix de vie (profession, mariage ou célibat, enfants ou non, lieu d'habitation, choix politique, etc.). Vous tout seul ? Les circonstances ? Famille, désir de faire comme tout le monde, autre ... ?
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Ce qui m'a fait comme je suis c'est le désir de sortir d'une enfance misérable et violente. J'aurai très bien pu être un délinquant complétement débile. Il s'est trouvé sur mon chemin une ou deux personnes qui m'ont donné envie de nager contre courant.

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15468 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
Meilleure réponse
1
Merci
en même temps annie, j'aime assez ce paysage tourmenté qui personnellement me stimule! comme quoi. en fait devant "ce paysage" d'instinct on a envie d'aller chercher la lumière, la chaleur et de se sentir vivant en repoussant tout ce qui alourdi notre chemin. c'est mon côté éternel "optimiste"......

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15468 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
pour ma carrière seule pour ma vie aussi ; elle n'a pas toujours était facile mais je ne me plains pas....j'en ai gardé un altruisme certain et je ne supporte pas la méchanceté gratuite....
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Perso je n'ai pas vraiment choisit ma vie. C'est elle qui c'est imposée à moi. Bien sure j'ai fait quelques choix, Mais la vie que je voulais, dépendais trop du jugement d'une seule personne. Du coup je me suis laissée guider par le courant.; Mais je suis restée dans les rails morals que je m'étais fixée, et cela le plus important c'est de ce regarder dans une glace et n'avoir rien à se reprocher et d'avoir pour le mieux même si les choix n'ont pas toujours été très judicieux. Et à refaire je recommencerai c'est la vie ses plairsirs et ses douleurs qui nous façonne. Je suis loin d'être parfaite, mais j'ai vécu selon mes principes. Et au final c'est cela qui est important.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
quelle photo grisâtre! mon chemin de vie a forcément été influencé par mon entourage familial, local, spacial, sociétal etc....... cependant vue que je suis difficile "à enfermer dans une boite", j'ai toujours plus ou moins essayé d'y mettre du mien dans le chemin "traçé" par ? ça donne à l'extérieur une image banal et à l'intérieur une grande liberté de penser, de vivre selon mes tripes. à l'impossible nul n'est tenu dit-on, alors ça me suffit. (bien qu'en général je tente très souvent l'impossible, c'est surtout ce qui me fait avancer dans mes choix).
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Bravo Christine, on ne choisit jamais. Tout ce qui arrive arrive par nécessité, non par contingence. Le choix est une illusion provoquée par la "conscience de soi" qui nous permet de savoir que c'est nous qui agissons, contrairement aux autres animaux qui l'ignorent. C'est une chose de vivre, et une autre de le savoir. Et nous savons que nous allons mourir, par conséquent, ce qu'ignorent les autres animaux qui n'ont que l'instinct de conservation.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Oui la photo est grisâtre et sans doute un peu mélancolique, Agnès. J'aurais sans doute dû mettre une photo genre pub avec des gens qui sourient béatement en gambadant le long d'un chemin bordé de fleurs mais cela ne m'a pas semblé une vision très réaliste de la vie et d'ailleurs je n'en ai pas trouvé ! Retenez de cette image le chemin, c'est le principal ! Merci d'encourager ceux qui posent des questions ...
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
j'aime beaucoup cette photo ; qt à moi, j'ai connu une vie de galère et c'est maintenant, en tant que senior(e) que je suis finalement la plus heureuse ;
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Merci Pierrette et bien trouvé Agnès, cette grisaille donne en effet envie d'aller vers la lumière, de bouger, de faire quelque chose ...
Commenter la réponse de anonyme
Publi-information