Tourmentée par son passé

Signaler
Messages postés
11
Date d'inscription
dimanche 26 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2011
-
Messages postés
24
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2012
-
Bonjour ,

-----------------------------------------------------------------------------
<A prendre sérieusement. Ceci n'est pas une blague s.v.p.
-----------------------------------------------------------------------------


Alors voila .. Depuis que j'ai 5 ans, mes parents sont séparés. J'ai toujours eu la garde partagé ( une fin de semaine sur 2 chez ma mère et c'étais mon père qui m'avait tout le restant des jours). Vers l'âge de mes 7 ans, ma mère m'a lâchée un coup de fil assez ... Inquiétant. Elle me disait des menaces de mort et me disait que j'étais la pire chose sur la Terre et qu'elle ne voudrait plus jamais me revoir. Pour un enfant de 7 ans, c'est très dure a avaler. J'en ai pleurer lngtempos et mon père m'a alors expliquer ce qu'elle avait ; Schizophrénie. Il m'a alors dit qu'elle ne prenait aucunement ses médicaments et c'etais le pourquoi de ses actes. Mais pouur moi , se faire dire cea par sa mère est .... Inexplicable. Je le sais très bien que ce n'est pas de elle mais de sa maladie.. Mais je ne suis pas capable de l'accepter. J'ai essayer de passée par dessus et tout c'est bien passer. Elle a recommencer a me parler vers l'âge de 9 ans et elle etait correcte ; elle prenait ses médicaments. Je recommencais a la voir (malgré que mon père n'etait pas tout a fait d'accord mais il me laissait la voir). L'été de mes 12 ans, je suis allée passée 3 semaines chez elle ; c'est alors que je me suis rendue compte qu'elle avait recommencer ses bétises. Elle restait de 8h le soir a environ ... 6h d matin a l'ordinateur ! Et le pire , c'est qu'elle se parlait a elle seule ! Assez tromatisant merci. Elle dormait tote la journée, me laissant seule a m'organiser. Heureusement, ma cousine habitait proche de chez elle, donc j'avais quelqun avec qui m'occuper. Ma mère fumait de la drogue devant moi, et elle ne prenait aucunement soin de moi. Lorsque je suis reournée chez mon père , je lui est tout raconter. Lorsque l'été finissa et que je repris les cours (j'avais alors eu 13 ans) mon cauchemar reprit ; ma mère m'avait appeler en me disant d'aller me suicider puisque je ne méritait pas de vivre une telle honte que j'étais. Et elle m'avait dit tellement de sornettes que sa m'avais rendue dingue.. En raccrochant, j'étais partie a courir dans le salon où étais ma belle-mère et mon père et je tremblais tellement que je me suis écrouler au sol, en sanglots. Mes parents ( ma belle-mère et mon père) ont pris les recours necessaires ; nous avons appeler une avocate et avons étés vor le juge. Elle ne c'était pas présentée devant le juge, mais l'avocate lui avait envoyer une lettre lui disant qu'elle ne pouvait plus reprendre contact avec moi. J'ai alors vu une psychologue mais cela n'avait pas changer grand chose... J'avais toujours mes pensées suicidaires et je pleurais, en secret, chaques soirs dans on lit. J'ai 15 ans et c'es toujours le cas. Cela fais désormais 3 ans et demi ( je vais bientot avoir 16) que je ne l'ai pas revue en face. Elle m'a contactée au mois d'octobre environ mais elle était toujours aussi ... Bizarre. Malgré ce que l'avocate lui avait envoyer, elle continue sans cesse... Moi j'ai toujours ce remord de savoir si elle se suiciderait a cause de mo.. Elle n'arrete pas de dire que je suis la seule chose qui compte pour elle et qe sans moi , elle ne pourrait vivre. J'ai revue une psychologue a mon ecole il y a peu de temps mais ca ne change toujours rie.. Je suis toujours aussi perturbée. J'ai remarquée qe je souffrais d'une grave dépendance affective ; j'ai toujours besoin de savoir que l'on m'aime.

Je pleure casiment chaques soirs.. Sa me tourmente gravement .. Défois sa me rend malade .. Je souffre également d'une petite anxiété.

Merci a tous ceux qui ont pris la peine de lire ce message.

3 réponses

Messages postés
24
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2012
1
Salut,

Hum écoutes, moi je veux t'aider, mais le problème c'est que je n'ai pas vécu ce que toi tu as vécu ; donc ce que je te dirais sera peut être ... décalé.
Déjà je veux te dire que tu es très courageuse ! Ce que tu as enduré, c'est franchement mais franchement pas facile !
Après quelque chose de très important ; tu ne dois absolument pas t'en vouloir pour n'importe quel acte qu'elle ait ou qu'elle a l'intention de faire. Tu n'y es pour rien.
Après saches que si tu ne veux plus en entendre parler, ou en tous cas que tu aies un baille jusqu'à ta majorité (jusqu'à laquelle elle ne "t'embetera pas") eh bien tu peux refaire une demande au près de la justice et ils lui interdiront fermement de t'approcher et de rentrer en contact avec elle. A ta majorité tu pourras si tu le désires, demander une sorte de remise en question du jugement pour entre guillemets "l'accepter".
Ca c'est toi qui vois mais je tenais à te le dire, que tu saches que si tu n'arrives plus à endurer ses appels et cies, que tu peux te protéger, tout en te rétractant quand tu te sent capable de la revoir malgrès ses crises.
Personnelement je pense que ça serait mieux pour toi, le temps que tu reprennes 'tes esprits'. Et puis ça te permettrais d'être plus lègère pour les exams des années qui suivent ...

Je vais réfléchir à la question ... mais je ne te promets rien, je ne suis pas psychologue (ni diplômée d'ailleurs ^^')

Je te souhaites une bonne soirée, et : COURRAGE ;)
Tu n'es pas seule ; ici beaucoup de monde voudront t'aider ! ;)

Lian (:
Messages postés
11
Date d'inscription
dimanche 26 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2011

Merci beaucoup pour les conseils Lian !
Le problème , c'est qu'a chaques fois que je parle a mon père du "comment" je me ressens a propos de toute cette situation , il va se sentir coupable et j'aime pas le voir comme cela ... Pour ce qui est de l'avocate , je ne sais pas trop comment vous le dire ... J'ai le goût de lui parler ( a ma mère , puisqu'elle me manqueetque je ressent un besoin d'amour d'une mère ) mais en meme temps , j'en a marre ... Je sais pas si vous comprenez ? De plus , j'ai appris que la schizophrénie était héréditaire ... Je suis très anxieuse de développerr cette maladie.. On m'a dit que j'auais de graves risques si je consommait de la drogue (ce qui ne m'interesse pas, certes) mais j'ai toujours cette peur qui me gronge..
Messages postés
24
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2012
1
Bonsoir ! :)
Je comprends ; vous avez une partie de vous qui vous dit que vous aimez votre mère, que vous avez besoin d'elle et surtout de son amour ; l'autre partie vous dit que vous ne voulez plus la voir car son caractère et ce qu'elle vous fait subir va trop loin ... C'est tout à fait normal de balancer. Vous avez peur d'elle (entre guillemets) et vous voudriez ne plus la voir, et en même temps vous avez peur de regretter de la rejeter...
Je ne sais pas trop, il n'y a pas vraiment de remède pour cela...
Ce que je vous avez dit la dernière fois, vous vous rappelez, le fait de lui dire stop en quelques sortes, de ne plus la voir, et qu'à votre majorité vous pourriez changer d'avis ... (où même après nrmlmt)
Je pense que cette solution pourrait vous permettre de vous poser un moment, de vous libérer. Puis, quand vous vous en sentirez capable, et assez forte pour endurer ; de la revoir...
C'est une décision importante, alors ne la prenez pas trop vite.

Pour ce qui est de la maladie, eh bien je pense que vous pouvez avoir confiance ; si j'ai bien compris, il vous faut consommer de la drogue pour activer le cursus ... Vous avez l'air sérieuse, alors ça va aller.
Si vous voulez être vraiment sure, demandez des examens ... mais le résultat sera tac-o-tac...

Si vous avez besoin...

Lian